Pour vous assurer la meilleure expérience, ce site utilise des cookies. En savoir plus ici.Plus d’informations

×
Buscar
Mes preferes 0
Arrivée

Alameda

Museo del Campo Andaluz, C/ Enmedio, 46, Alameda, 29530
Afficher le téléphoneTel +34 951 19 22 52
Pueblo de Alameda - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Viñedos de Alameda - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Alameda - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Alameda - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Pueblo de Alameda - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Viñedos de Alameda - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Alameda - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Alameda - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Information
Visites recommandées
Comment arriver
Plus d’informations
Histoire
  • LIEUX DE LOISIRS

    A huit kilomètres du centre d'Antequera, se trouve Lobo Park, un centre thématique unique en Andalousie. On peut voir des exemplaires de loups européens de différentes espèces, qui vivent dans les 40 hectares des installations.

    RASSOURCES NATURELLES

    Le Torcal de Antequera est le principal attrait naturel du municipe. Il s'agit de 1170 hectares où la nature a taillé à sa guise les roches calcaires pendant des millions d’années. Le résultat est impressionnant : un bois de pierre plein de formations capricieuses comme le Tornillo del Torcal, déclaré monument naturel. Ce parage naturel possède deux routes de randonnée et un centre pour les visiteurs.

    Près de la source du Rio de la Villa, au pied tu Torcal, il existe une zone de loisir et un lac artificiel. Cet affluent du Guadalhorce abandonne le municipe par le Desfiladero de los Gaitanes entouré d’énormes barrages.

    Huit routes de randonnée permettent connaître les alentours d’Antequera qui possède des lieux singuliers comme La Peña de los Enamorados dont le profil à distance impressionne par sa ressemblance à un homme allongé.

    Antequera offre aussi la possibilité de pratiquer tout type d’activités d’aventure et de tourisme actif. Nombreuses agences de la ville organisent des promenades en bicyclette, des circuits à cheval et des expéditions en 4x4.

    FÊTES POPULAIRES

    La Semana Santa D’Antequera est une des plus singulières d’Andalousie par sa tradition de Correr la Vega qui consiste à porter en courant par les pentes, les trônes qui portent les images sacrées. Déclaré fête d’intérêt touristique en Andalousie, la Semaine Sainte d’Antequera se caractérise par la valeur des tailles qui sortent en procession, et qui sont las plupart de XVIº et XVIIIº siècle.

    La Real Feria de Agosto se remonte à 1748 et c'est le grand évènement de l'été. Son programme se rempli de concerts, Corridas de Toros et d'activités pour tous les goûts. Par le jour l'ambiance comble les rues du centre et aussi le  Recinto Férial où la Fiesta se prolonge jusqu’a la nuit. Elle a été déclarée d’Intérêt Touristique National.

    Trois mois avant, au mois de mai, ils célèbrent la  Feria de Primavera y Agrogant, une foire agricole et du bétail d'Intérêt Touristique Provincial. On peut trouver une exposition de produits autochtones, d'équipements, une enchère au bétail et un concours de chevaux.

    D'autres évènements important sont Las Fiestas Patronales en Honor a la Virgen De Los Remedios et El día de Jeva. Ce dernier déclaré aussi d’intérêt Touristique National, a lieu le 25 décembre. Les voisins de différentes localités se réunissent à la Chapelle de La Virgen de la Purificacion où on célèbre un  Choque de Pandas de Verdiales, une dégustation de Mantecados et  Eau de vie, et une procession.

    GASTRONOMIE

    Les produits de la Vega de Antequera sont la base de la gastronomie traditionnelle de ce municipe. Au garde –manger ne peut pas manquer les céréales, les légumes et l’huile d’olive.

    Le symbole de la cuisine locale est la Porra (rafraîchissante soupe de tomate, d’huile d’olive vierge extra, du piment et du pain, accompagné d’œufs dur, jambon ou du thon). Le dessert le plus caractéristique est le Bienmesabe, élaboré avec des amandes. En plus le petit déjeuner doit inclure le Mollete de Antequera, un des pains les plus incroyables que vous ayez goûté, et qui grillé semble toujours récent. Une recommandation : déjeunez un mollete avec 'chicharrones' (graisse de viande de porc triturée et épicé).

    Cette ville est aussi connue par la possibilité de 'tapear' et par les gâteaux de Noël élaborés aux fours traditionnels et aux couvents.

    Alameda est une halte indispensable de la "Ruta del Tempranillo". Ce village de la contrée d’Antequera, situé dans une croisée de chemins depuis des temps immémoriaux, invite à se reporter à l"époque des bandits. Une expérience que combine culture, tradition et romantisme.

    Alameda possède en plus des gisements archéologiques et une lagune déclarée réserve naturelle. Toute une tentation pour les amants des activités en plein air. Et pour reprendre des forces, rien de mieux que les succulentes spécialités culinaires de ce village de l’intérieur de Málaga.

    À NE PAS SE PERDRE À ALAMEDA

    MONUMENTS

    Á Alameda se trouve le mausolée du célèbre bandit  "José María El Tempranillo". On peut le voir à la cour de l’église de "La Inmaculada Concepción".

    Cette église est un des plus importants monuments du village. Elle commença a être construite au XVIIIº siècle. Elle possède trois vestiaires. Entre ses œuvres d’art on peut admirer un Christ Crucifié et une précieuse collection de peintures à l’huile.

    Les thermes romains du siècle I et IIIº apr. J.-C. constituent un autre trésor de Alameda. Elles ont été déclarées Monument National et Bien d’Intérêt Culturel. Un centre thématique permet de connaître le fonctionnement de ces bains anciens.

    La présence de l’être humain à ces terres, par contre, se remonte à plus de 1000 ans. Ainsi le témoigne la Necrópolis Calcolítica, un ensemble de caves artificielles crées entre les années 2500 et 2000 av. J.-C. dans ses puits on trouva des restes lithiques, céramiques et osseux.

    Pour s’approcher les coutumes des paysans et artisans de la contrée, Alameda possède un Museo de antiguos Aperos et un Centro Temático del Campo Andaluz.

    Au centre du village on peut contempler la  Fuente de la Placeta du XVIIIº siècle devenue le symbole de Alameda.

     

  • COMMENT ARRIVER DE MÁLAGA

    D´entre toutes les possibilités en voiture, la plus recommandable est celle de prendre l"autoroute de Málaga A-45 vers MA-708. La durée du voyage est de 1 heure environ.

    On peut aussi arriver en transport public, en autobus interurbain. Le trajet dure 1 heure, 45 minutes environ.

  • RESSOURCES NATURELLES

    Alameda est enclavée au pied de la Sierra de La Camorra. Avec une demie centaine de caves et de simas, et plus de quatre cent espèces végétales, c'est un lieu idéal pour pratiquer la randonnée et la spéléologie. Elle possède en plus un belvédère d´où on peut diviser les champs d'olivier du nord de la contrée d'Antequera, la subbétique de Córdoba et la campagne de Séville.

    La Laguna de la Ratosa, cataloguée comme réserve naturelle de la contré d'Antequera, se trouve à quatre kilomètres du noyau urbain de Alameda. C'est un sol humide de presque 23 hectares d'extension, dont les eaux procèdent des pluies et des ruissellements. Bien qu'elle soit sèche une part de l'année, à d'autres époques on remarque la présence des flamands.

    FÊTES POPULAIRES

    Alameda célèbre en Février la Noche de la Candelaria. C'est le moment pour se réunir autour des feux de camp qui s'allument à plusieurs points du municipe, manger des produits typiques et raconter des histoires.

    Au mois de Mai c'est le tour de la Fiesta Patronal en honor de San Isidro Labrador déclarée d'Intérêt Touristique d´Andalousie. Le pèlerinage et les activités ludiques par le jour, el la fête paroissiale la nuit, ne laissent lieu au repos pendant cette colorée célébration. Trois mois après des festivités, les rues d'Alameda s'inondent à nouveau pour la Feria de Agosto.

    Autres dates signalés au calendrier sont la Semana Santa, le Certámen de Cantautores en juin et le Carnaval avec le concours de Murgas et le défilé de carrosses.

    GASTRONOMIE

    La gastronomie traditionnelle d'Alameda se caractérise par la présence des produits de la terre. La farine et l´huile d´olive sont deux de ses ingrédients fondamentales. Entre ses plats typiques on trouve le Arroz con conejo o liebre (du riz avec du lapin ou lièvre), les Migas (du pain sauté avec de la charcuterie et des légumes entre autres), les sopaipas  (de tourtes de pâte) et la Porra l’étoile de la gastronomie de la contré á base de tomate, du piment, du pain et de l'huile triturés, accompagnés par de œufs, du jambon et du thon (idéal pour l'été). Pour les plus gourmands on recommande les Pestiños (des fins gâteaux baignés en miel), des mostachones et les mantecados (des gâteaux de Noël mondialement connus).

     

  • Histoire

    Les premiers établissements humains enregistrés à Alameda remontent à la période chalcolithique ou énéolithique (2 500 ans avant JC). Toutefois, les vestiges les plus abondants d'époques passées correspondent à la période de la domination romaine. L'historien Pline cita la ville d'Astigi Vetus, qui aurait été établie à l’endroit aujourd'hui occupé par Alameda. Sur ce territoire confluaient trois chaussées romaines parmi les plus importantes, ce qui prouve l'importance de la ville à cette époque.

    Malgré le rôle important de la région d'Antequera à l'époque arabe, aucune documentation ne permet de connaître l'histoire d'Alameda avant le XVIème siècle. Ce fut alors que le village passa aux mains des marquis d'Estepa et fut rattaché à la province de Séville jusqu’au XIXème siècle. Entre 1696 et 1700, on commença la construction de l'église paroissiale de La Inmaculada Concepción, suivie en 1848 de l'hôtel de ville.

     

    José María ‘El Tempranillo’

    José María Hinojosa Cobacho ‘El Tempranillo’ incarne la figure romantique du brigand, un rebelle plutôt qu’un bandit. Né à Jauja en 1805, étant encore un adolescent il tua un voisin pour une affaire de cœur et se réfugia dans les monts où il créa sa propre bande. Ces faits marquèrent le début d'une vie hasardeuse, à laquelle les rumeurs populaires allient ajouter d'autres histoires qui donnèrent naissance à la légende.

    ‘El Tempranillo’ attaquait des diligences et donnait parfois son butin aux nécessiteux. Il poursuivit même d’autres brigands qui avaient moins de scrupules que lui. C'est la raison pour laquelle Ferdinand VII lui accorda une grâce et il fut nommé commandant de la brigade à cheval. Un de ces délinquants, du surnom de ‘El Barberillo’, l'abattit un jour d’un tir adroit avec un tromblon. Ses restes reposent dans une tombe qui se trouve dans le patio de l'église de La Inmaculada Concepción d’Alameda.

    Les aventures de ce brigand célèbre et de sa bande se déroulèrent principalement dans les villes d'Alameda, Badolatosa, Jauja et Corcoya, des lieux qui de nos jours composent la Route de ‘El Tempranillo’. Dans chacun de ces villages, les lieux fréquentés par ce bandit sont indiqués, ainsi que les faits les plus marquants auxquels il participa.

     

    Légende du ‘Parrito’

    Une légende raconte que, dans la deuxième moitié du XIXème siècle, une secte d'illuminés qui sévissait à Alameda sacrifia un jour un de ses membres. Cette personne, du nom de ‘Parrito’, fut lancée du haut d'un rocher de la Sierra de la Camorra. Les autorités poursuivirent le reste d’adeptes et disséminèrent la secte. De nos jours, des références à ces faits se transmettent toujours oralement sous forme de poèmes.

     

Plus d’informations

Caractéristiques

  • Habitants (5 001-10 000)
  • Zone à l'intérieur des terres

Carte et indications

Continuez votre expérience sur la Costa del Sol

  • Plaza de la Marina,4
  • 29015 Málaga
  • Tel: +34952126272
  • Fax: +34952225207
  • info@costadelsol.travel

© 2019 Turismo y Planificación Costa del Sol S.L.U. Tous droits réservés