Pour vous assurer la meilleure expérience, ce site utilise des cookies. En savoir plus ici.Plus d’informations

×
Buscar
Mes preferes 0
Arrivée

Alcaucín

Ayuntamiento, Plaza De La Constitución, 1, Alcaucín, 29711
Afficher le téléphoneTel +34 952 51 00 02
Naturaleza de Alcaucín- Provincia de Málaga y su Costa del SolPueblo  de Alcaucín- Provincia de Málaga y su Costa del SolOlivar en Alcaucín- Provincia de Málaga y su Costa del SolPueblo de Alcaucín- Provincia de Málaga y su Costa del Sol
Naturaleza de Alcaucín- Provincia de Málaga y su Costa del SolPueblo  de Alcaucín- Provincia de Málaga y su Costa del SolOlivar en Alcaucín- Provincia de Málaga y su Costa del SolPueblo de Alcaucín- Provincia de Málaga y su Costa del Sol
Information
Visites recommandées
Comment arriver
Plus d’informations
Histoire
  • Connue par ses beaux paysages, Alcaucín est un village de la région de La Axarquía qui regarde au « Parque Natural de las Sierras de Tejada, Almajara et Alhama ». Son environnement le rend un paradis pour les amateurs de la randonnée et les amants de la nature.

    Fondée pendant la domination arabe, Alcaucín conserve de cette époque son nom et son tracé urbain. Des rues sinueuses, des maisons blanchis à la chaux et des cours avec des fleurs donnent la bienvenue à cette villa de l´intérieur de Málaga pleine de charme.

    Á NE PAS MANQUER

    MONUMENTS

    À Alcaucín se conservent des « Ruinas del Castillo de Zalía » édifié par les arabes sur une forteresse phénicienne, et des gisements archéologiques de considérable importance historique.

    La « Fuente de los Cinco Caños » est tout un symbole local, ses eaux procèdent d´une source qui n´a jamais laissé de jaillir. Mais pense avant d´apaiser ta soif : la tradition dit que celui qui boit trouve époux ou épouse au le village.

    L´Eglise « Nuestra Señora Del Rosario » à côté de l´Hôtel de Ville est un des bâtiments des plus remarquables de Alcaucín. El fût construite au XVIIº siècle et possède deux nefs et un loge style rococo. Le temple conserve des œuvres d´art très intéressantes comme les tailles de l´Enfant Jésus, l´immaculée Conception, le Nazaréen et la Vierge des Douleurs.

    Aux alentours du cimetière, on trouve la chapelle de « Jésus en el Calvario » du XVIIIº siècle. De ce sanctuaire baroque on a de bons panoramiques des « cortijos » (fermes andalouses) qui sont autour.

  • COMMENT ARRIVER DE MÁLAGA

    De Malaga à Alcaucín il y a 54 kilomètres. Il y a de différentes manières d´arriver en voiture. Les deux routes les plus directes et rapides sont par la E-15 ou par l´Autoroute de Méditerranée (A-7). Le temps estimé est de 55 minutes et 1 heure et 6 minutes respectivement.

  • RESSOURCES NATURELLES

    Alcaucín est le point de départ de plusieurs routes qui pénètrent dans les parages les plus beaux du municipe de La Axarquía. Son territoire s´étend entre la « Sierra de Tejeda » le « Corredor de Periana » et le « Boquete de Zafarraya », chemin naturel entre la frange côtière et les terres de l´intérieur.

    Avec presque 40 670 hectares, les parcs naturels de « Sierra de Tejeda, Almijara et Alhama », sont un lieu idéal pour se perdre par les beaux paysages dominés `par d´impressionnants accidents géographiques. D´entre eux on remarque le « Pico de La Maroma » de 2 066 mètres d´altitude.

    Au bord de la rivière Alcaucín se situe le « Paraje del Alcazar » une aire récréative d´abondante végétation. De là, on peut visiter les logements semi cavernes de « La Cerca », « Los Senos de la Tejeda », « las Lomas de Las Víboras » et la gorge du ruisseau qui débouche dans le « Pantano de la Viñuela ».

    FÊTES POPULAIRES

    Il n´y a pas un seule mois où il n´y ait une fête à Alacaucín ou à ses quartiers. Bien que les célébrations les plus typiques sont la « Romería de San Isidro » en juin, « Candelarias » en Septembre, « Festividad Virgen Del Rosario »en octobre et la « Fiesta de la Castaña » en automne, il faut mentionner la « Feria de Agosto » avec son prestigieux « Festival Flamenco »

    D"autres rendez-vous importants sont la « Festividad de San Sebastián », le « Corpus Christi », la « Semana Santa » où Alcaucín organise de représentations où les voisins du village, parés avec des masques et des vêtements de l´époque, jouent le rôle principal.

    GASTRONOMIE

    Les « Tortillas de Bacalao », les « Habichuelas con Hinojos », et la "Ensalada Cateta" sont des plats les plus représentatifs de la gastronomie de Alcaucín. Parmi les recettes traditionnelles il faut remarquer les « Gachas », le « Gazpachuelo », le « Ajoblanco » et les « Cachorreñas ».

    En ce qui concerne la pâtisserie, on remarque les « Buñuelos de Semana Santa », les « Tortas de Aceite », les « Mantecados Caseros » (un excellent gâteau d´amandes moulues) et spécialement le « Pan Romano », le gâteau typique de la ville.

    L´introduction dans les dernières décennies des cultures subtropicales à la contré de la Axarquía, a augmenté la offerte culinaire de Alcaucín et a ajouté de nouveaux saveurs à sa cuisine typique.

  • Histoire


    Le village d"Alcaucín fut fondé durant la domination arabe, période à laquelle il doit son nom qui traditionnellement veut dire « les arcs ». Cependant, la présence humaine sur ces terres remonte à la préhistoire, comme le prouvent les importants sites archéologiques de la zone, dans lesquels des objets en céramique, des outils et des restes humains de la période moustérienne ont été découverts. La découverte la plus importante est une mandibule vieille de 30 000 ans d"un homme de Neandertal à El Boquete de Zafarraya. Ce qui porte à croire que le territoire d"Alcaucín fut l"une des premières zones de Málaga habitées par l"être humain.

    Les chercheurs ont également mis en évidence l"existence de colonies stables durant la période néolithique dans la grotte de los Guaicos et à El Abrigo del Espino, où des enterrements dans des cistes avec des ustensiles quotidiens sont apparus. Par la suite, le territoire d"Alcaucín allait être dominé par les Phéniciens qui construisirent les fondations de la forteresse de Zalia. Cette construction allait devenir par la suite un château comprenant un double cercle de remparts érigé par les Arabes. Et bien qu"aucun document ne puisse le prouver, le tracé des rues et les bains d"eaux sulfureuses situés à Las Majadas laissent penser que, de toute évidence, la fondation du village remonte à cette époque.

    Sous la domination musulmane, des ermites et des hommes de foi trouvèrent refuge dans les grottes de Carrión d"Alcaucín, un village habité par les Maures au XVIème siècle et occupé par les troupes françaises au XIXème. De plus, le 25 décembre 1884, le village fut frappé par un tremblement de terre qui détruisit une bonne partie de la région de l"Axarquía. Ce séisme causa plusieurs victimes mortelles et de grandes pertes matérielles. Son épicentre eut lieu àSierra Tejeda, près de Boquete de Zafarraya, et modifia le cours des eaux souterraines de cet environnement naturel, ce qui détruisit des chemins et des routes. Et pour comble de malheur, les opérations de sauvetages furent retardées par la forte chute de neige qui s"ensuivit.

    Durant la Guerre Civile, contrairement à d"autres communes de la région, la population empêcha que les archives de l"église soient détruites par les flammes. Ce trésor historique a été conservé intact depuis sa fondation en l"an 1732 et fait partie des archives diocésaines depuis 1978.

Plus d’informations

Caractéristiques

  • Habitants (2 501-5 000)
  • Zone à l'intérieur des terres

Carte et indications

Continuez votre expérience sur la Costa del Sol

  • Plaza de la Marina,4
  • 29015 Málaga
  • Tel: +34952126272
  • Fax: +34952225207
  • info@costadelsol.travel

© 2018 Turismo y Planificación Costa del Sol S.L.U. Tous droits réservés