Pour vous assurer la meilleure expérience, ce site utilise des cookies. En savoir plus ici.Plus d’informations

×
Mon guide 0
Vous êtes ici:

Alfarnate

Ayuntamiento, Plaza De La Constitución, 1, Alfarnate, 29194
Fax : +34 952 75 91 52
Afficher le téléphoneTel +34 952 75 90 28
Naturaleza en Alfarnate- Provincia de Málaga y su Costa del SolNaturaleza en Alfarnate - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Naturaleza en Alfarnate - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Museo en Alfarnate- Provincia de Málaga y su Costa del Sol
Naturaleza en Alfarnate- Provincia de Málaga y su Costa del SolNaturaleza en Alfarnate - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Naturaleza en Alfarnate - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Museo en Alfarnate- Provincia de Málaga y su Costa del Sol
Information
Visites recommandées
Comment arriver
Plus d’informations
Histoire
Vidéo
  • Alfarnate est un village de la montagne de la région de « La Axarquía »fondé à l´époque d´Al Andalous. Les montagnes rocheuses qui l´entoure contrastent avec les cultures d´oliviers et cerisiers dans la vallée, offrant des paysages d´une beauté singulière.

    L´architecture d´origine arabe et la populaire « Fiesta de Moros y Cristianos » qui a lieu chaque Septembre, rappelle le passée de ce peuple où se conservent les traditions comme la forge.

    À NE PAS MANQUER

    MONUMENTS

    Saviez-vous qu´Alfarnate a un musée jouets anciens? Sa collection se compose de plus d´ une centaine d´articles, automates, poupées et des jeux fabriques depuis 1880. C´est une visite différente qu´il ne faut pas se perdre.

    L´ « Iglesia Parroquial Santa Ana » est le monument le plus notable d´ Alfarnate. Elle possède 3 nefs divisées par des piliers qui soutiennent des arcs en plein cintre. À l´extérieur du temple on remarque une tour mudéjar de trois nefs, érigée au XVIº siècle.

    L´Hôtel de ville est de la fin de la même centurie. Il s´agit d´une construction de deux hauteurs avec des arcs en plein cintre. Une chose curieuse : elle est construite sur une ancienne place de taureaux.

    Au lieu le plus haut du village se trouve la chapelle « Ermita de la Virgen de Monsalud », du XVIº siècle aussi. Le sanctuaire possède des portiques appuyés sur des pilastres reliés par de arcs en plein cintre.

    Ce municipe possède une ancienne auberge qui fonctionne depuis le XVIIº siècle. C´est la « Venta de Afarnate »située à deux kilomètres du village. Ici ont mangé le Rois Alphonse XIII les bandits José María « El Tempranillo » et Luis Candelas, passant par des écrivains et artistes romantiques de toute l´Europe. Actuellement c´est un restaurant- musée, arrêt obligatoire des amants de la gastronomie.

  • COMMENT ARRIVER À ALFARNATE DE MALAGA

    Situé à 50 kilomètres de Málaga capital, Alfarnate se localise au nord- ouest de Axarquía. Il existe deux chemins pour y accéder : à travers de l´Autoroute du Méditerranée (A-7) ou par l´Autoroute A-45. Pour la première option il faut prendre le détour de Velez-Málaga et continuer jusqu´à El Cruce par la route A-335. À partir d´ici on prendra la A-7204 vers Periana continuant par la MA-4103 jusqu´ à destination.

    L´autre option est celle de prendre l´Autoroute A-45. Après Casabermeja on prendra le détour vers Colmenar par la A-356 qui connecte 9 kilomètres après avec la A-7204. On prendra la A-4152 et après la MA-4101 qui termine à Alfarnate.

  • RESSOURCES NATURELLES

    Le « Cerro del Santo Cristo »est l´enclave d´où l´on obtient les meilleures vues d´Alfarnate, la vallée et les montagnes qui l´entourent. Au sommet de ce belvédère naturel on peut voir un autel avec le « Cristo de Medinaceli ». On trouve des tables et des bancs pour s´asseoir et contempler la flore autochtone du milieu.

    Le municipe possède en plus trois sentiers courts pour découvrir le charme de ce lieu naturel. Ces itinéraires peuvent se réaliser à pied, à cheval, et aussi en bicyclette de Montagne.

    Alfarnate est un des villages qui forment partie de la « Ruta del aceite y los Montes » ainsi que six municipes de l´Axarquía. Cet itinéraire permet approcher les coutumes et les traditions des terres où on élabore ce produit de première qualité.

    FÊTES POPULAIRES

    Une date idéale pour aller à Alfarnate est en Septembre, moi où on célèbre les « Fiestas en honor à la Virgen de Monsalud ». Pendant quatre jours la foire inonde chaque coin du village avec des activités variées comme le championnat de tira l´arc ou les actuations de groupes de « verdiales » et « fandangos ». Dans ce marc à lieu la « Fiesta de Moros y Cristianos » connu comme la « Bajada ». De cette façon on peut remémorer la conquête de la ville para les troupes chrétiennes.

    À l´occasion de la « Festividad de San Marcos », le 25 avril on célèbre un pèlerinage à la « Venta Seca », un repas animé où ne peut pas manquer « le hornazo de choto », et qui réunit les voisins et les visiteurs. Après le repas, a lieu la procession de San Marcos et la Vierge de Monsalud.

    Une autre tradition très ancrée en Alfarnate est la « Candelaria ». À divers point du village on allume des feux de joie, pendant que les jeunes parcourent les rues avec de torches faites avec des algues sèches.

    Au calendrier des fêtes de la Axarquía, il faut signaler la « Romería de San Isidro » (15 mai), la « Noche de San Juan » (24 juin) et la « Fiesta de la Cerveza » (3º fin de semaine de juin).

    GASTRONOMIE

    L´huile d´olive élaboré à cette zone est l´ingrédient principal de la cuisine locale. Quelques plats typiques sont les « Parpuchas » (une recette avec des asperges), les « cachorreñas » (soupe d´orange, morue, pain dur, poivron…entre autres ingrédients, la « Cazuela viuda »et le « zoque » (pain, épices, ail, huile, vinaigre et morceaux de citron). Une option très recommandable est celle de celle de visiter le « Venta de Alfarnate »dont la carte contient de suggestions variées comme le « Migas » (pain grillé, viande et légumes entre autres ingrédients), les « Gachas » le « Choto frito » ou les fameux « Huevos a lo bestia » (œufs frits, charcuterie et miettes de pain sautées).

    A Afarnate on élabore aussi délicieux « Roscos carreros », « Hornazos » (un type de pain exquis) et « Tortas de aceite », ainsi que le « resoli » une boisson faite d´eau de vie et de café fermenté.

  • Histoire


    La fondation d"Alfarnate remonte à la domination musulmane. Les gens du village remémorent chaque année leurs origines avec la fête des maures et chrétiens, qui dans cette commune de l"arrière-pays de l"Axarquía reçoit le nom de "Las Embajadas". Il semblerait que le village prit progressivement forme au fur et à mesure des croissants va-et-vient de caravanes de la côte jusqu"à l"arrière-pays, qui augmentèrent exponentiellement durant la période nasride. D"où son nom, al-Farnat, qui en arabe veut dire moulin à farine. Cependant, ce fut lors du repeuplement par des chrétiens que la ville se consolida et reçut le nom de Puebla de los Alfarnates. Ce nom engloba la localité d"Alfarnatejo, du début du XVIème siècle jusqu"au XVIIIème siècle, période durant laquelle les deux communes se séparèrent.

    Au XIXème siècle, Alfarnate fut le refuge de brigands qui fuyaient les « migueletes », les agents de la Garde Civile, ce qui donna naissance à de nombreuses histoires et légendes au sujet de ces romantiques malfrats que l"on raconte encore aujourd"hui. Le plus célèbre d"entre eux fut José María "El Tempranillo".

    La tradition populaire raconte qu"un jour ce célèbre voleur arriva à la Venta de Alfarnate et demanda à un groupe de clients locaux de le laisser manger à leur table dans la marmite qu"ils étaient en train de partager. Les convives refusèrent en prétextant n"avoir aucune cuillère à prêter au brigand. "El Tempranillo" sortit alors un bout de pain de sa sacoche dont il ôta la mie pour s"improviser une cuillère. Il s"assit à table et commença à manger. Une fois rassasié, il s"exclama : « Maintenant que nous avons bien mangé, il ne nous reste plus qu"à avaler nos cuillères ». Puis il engloutit d"une bouchée sa « cuillère » de pain et força les autres hommes à table à suivre son exemple.

    La Venta de Alfarnate fut également le lieu où un autre célèbre malfrat, surnommé "El Rojo", fut arrêté. Il était l"un des sept fils d"Écija, et camarade du "Tragabuches", le bandit toréro de Ronda. Ces évènements se déroulèrent à l"époque durant laquelle le brigandage connut son plus grand essor, grâce en partie à des personnages comme Luis "Candelas" qui contribuèrent à renforcer l"image romantique de ces malfaiteurs. Selon la légende, ce dernier passa également une nuit à Venta de Alfarnate avant d"être arrêté à Málaga soupçonné d"avoir volé une lettre royale chemin faisant vers la prison de Madrid.

Alfarnate

Plus d’informations

Caractéristiques

  • Habitants (1 001-2 500)
  • Zone à l'intérieur des terres

Carte et indications

Mon guide 0

Tú haces tu propio viaje.

Clica en Ajouter à mon guide y añade un destino a tu guia.

  Email Page
© 2018 Turismo y Planificación Costa del Sol S.L.U. Tous droits réservés
  • Turismo y Planificación
  • Costa del Sol S.L.U.
  • Plaza de la Marina n4
  • 29015 Málaga
  • Tel: +34952126272
  • Fax: +34952225207
  • info@costadelsol.travel