Pour vous assurer la meilleure expérience, ce site utilise des cookies. En savoir plus ici.Plus d’informations

×
Mon guide 0
Arrivée:

Algarrobo

Ayuntamiento, C/ Antonio Ruiz Rivas, 2, Algarrobo, 29750
Fax : +34 952 55 24 23
Afficher le téléphoneTel +34 952 55 24 30
Parque en Algarrobo - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Algarrobo - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Señores en un banco del parque en Algarrobo - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Campanario de la Iglesia de Santa Ana en Algarrobo - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Parque en Algarrobo - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Algarrobo - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Señores en un banco del parque en Algarrobo - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Campanario de la Iglesia de Santa Ana en Algarrobo - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Information
Visites recommandées
Comment arriver
Plus d’informations
Histoire
Vidéo
  • Un village de tracé morisque entre les collines mais avec plage et des vues sur le Méditerranée ? Oui, ça existe. On le trouvera à 30 kilomètres de Málaga, à la région de La Axarquía. La visite à l´Algarrobo ne te laissera pas indifférent : se vues, ses plages, son carnaval, sa nuit flamenca. Choisi un jour quiconque du calendrier, tous les jours sont bons pour visiter ce municipe.

    On vous recommande de goûter ses plats typiques et la délicieuse « Torta de Algarrobo ». Si vous cherchez de la culture, ce village offre des lieux spectaculaires pour connecter avec l´histoire.

    À NE PAS MANQUER

    MONUMENTS

    Algarrobo possède un des gisements archéologiques plus intéressant du Méditerranée occidental : la « Necrópolis de Trayamar », un complexe de tombes paleopuniques appartenant possiblement à une ville phénicienne, surgit aux alentours d´une usine du VIIº av J.-C. au musée archéologique de Málaga on conserve divers objets trouvés à cette enclave.

    De l´âge du bronze, ainsi que comme des époques romaine et punique, ils apparussent aussi des restes de grande importance historique au « Morro de la Mezquitilla ». D´autre coté, à la côte de l´Algarrobo on conserve deux tours –vigie dont la fonction était d´avertir de possibles invasions ennemies. Une de ses tours est d´ origine arabe, tandis que l´autre date du XVIº siècle.

    L´église de Santa Ana est le monument le plus notable de l´architecture religieuse de Algarrobo. Elle fût construite au XVIIº siècle, bien que ses plafonds à caisson en bois et le loge au latéral du temple, datent du XVIIIº siècle. Le clocher est un de ses éléments le plus caractéristique.

    Las « Ermitas de la "Virgen de las Angustias y de San Sebastián" sont aussi une visite obligée. La dernière se situe à « La loma del Egido », lieu dont on obtient de belles vues.

  • COMMENT ARRIVER DE MÁLAGA À ALGARROBO

    De Málaga à Algarrobo il y a à peine 32 kilomètres. En voiture on recommande aller par l´autoroute du Méditerranée (A-7). Le temps estimé est de 35 minutes. Une autre option est celle de prendre l´ancienne route nationale N-340 qui borde la côte, prenant avant le détour vers la A-7206.

  • RESSOURCES NATURELLES

    Le village d´Algarrobo se situe sur au pied de deux collines, qui offrent comme un balcon, des vues fabuleuses sur le Méditerranée. Plusieurs chemins de randonnée traversent les parages les plus attractifs de la zone comme les « Parques fluviales del Río Algarrobo », « Los Villares », « Los Lagos » ou le « Arroyo de los Perales ».

    Ce municipe s´étant jusqu´à la mer qui baigne ses deux plages. Son sable est noir et sont équipées avec tout type de services. Il s´agit des plages de « Algarrobo costa » et de la « Mezquitlla » dont le front de mer agglutine des restaurants de prestige où on peut déguster des fruits de mer.

    Algarrobo possède aussi des zones vertes et de détente comme les « Parques de la Vega » le « Pozo de los deseos » et les « Jardines de la Ermita ».

    FÊTES POPULAIRES

    Une date idéale pour aller à Algarrobo est le mois d´ août. Ce mois on célèbre la « Feria » qui dure trois jours. Le « Flamenco » et les « Verdiales » sont les protagonistes de ces fêtes, bien que le programme contienne des activités culturelles et de loisir.

    En août a lieu aussi la « Feria de la Mezquitilla », la procession de la « Virgen de Fátima » et le « Festival folclórico ». Cet évènement donne la possibilité de jouir de la danse, des traditions et des manifestations artistiques des plus diverses cultures.

    Autres rendez-vous importants sont la « Procesión de San Sebastián » au mois de janvier accompagné d´une sonore « cohetá », le « Carnaval » et la « Semana Santa ». Ce municipe de La Axarquía organise en septembre la « Noche Flamenca » avec les actuations des meilleurs artistes du « Cante Jondo »

    GASTRONOMIE

    La « Torta de Algarrobo » est le produit le plus typique du village. Il s´agit d´un gâteau d´origine arabe très connu à la province. La combinaison de l´huile, la farine et les épices donne comme résultat une saveur exquise.

    Des recettes traditionnelles on remarque le « Potaje Algarrobeño » (Potage de choux) et le « Choto en salsa », ainsi que les plats froids comme le « Ajoblanco » (Amendes, pain, ail, huile tout moulu et servit froid avec des raisins) ou le « Gazpacho » (soupe froide de tomates, concombre, piment, huile, pain et ail).

    Les fruits procèdent des cultures subtropicaux qui occupent en grande partie le territoire de Algarrobo sont devenus indispensables dans la cuisine locale.

  • Histoire

    La fondation d"Algarrobo remonte à l"époque de la domination arabe. Cependant, ces terres ont été habitées par l"être humain depuis des temps immémoriaux. Les restes archéologiques trouvés lors des fouilles réalisées dans la zone de Trayamar, la Colline del Morro de Mezquitilla et l"embouchure du fleuve Vélez prouvent que le territoire aujourd"hui occupé par le territoire communal fut jadis peuplé par l"homme depuis la préhistoire. Ibères, phéniciens et romains peuplèrent ce territoire, bien que ce furent les Arabes établis qui donnèrent naissance à la localité.

    La ville musulmane comptait un petit centre urbain recensant une mosquée, quelques maisons et des remparts pour le protéger. L"aménagement des rues étroites, escarpées et zigzagantes, qui furent ainsi tracées afin que la population puisse se défendre contre d"éventuelles attaques d"envahisseurs, est un héritage de cette période. Le village doit aussi son nom aux Arabes, qui le baptisèrent dans un premier temps sous le nom de Garrobo.

    En avril 1487, après la reddition de la ville de Vélez devant les troupes des Rois Catholiques, Algarrobo se soumit aux Chrétiens. Après la Reconquête, les Maures furent mis en liberté mais, du fait de leur soulèvement, ils furent expulsés du village. De vieux chrétiens et des familles en provenance d"autres régions repeuplèrent la ville, qui dut attendre jusqu"en 1821 pour obtenir l"approbation afin de constituer une mairie constitutionnelle.

    Au XIXème siècle, sous l"occupation française, un groupe d"habitants du village tendit une embuscade au lieu de la pente de Cómpeta à une patrouille d"envahisseurs qui furent massacrés, un fait qui amena le commandant français de Vélez à ordonner d"incendier la ville. Cependant, lorsque les soldats s"apprêtaient à exécuter cet ordre, les habitants, avec leur maire à la tête, parvinrent à les dissuader. Un jeune demanda alors audience devant le Gouverneur de Málaga et obtint la grâce pour éviter qu"Algarrobo soit incendiée.

    Des années plus tard, en 1837, le brigand Manuel Melgares Ruiz naquit dans la commune. Cette période donna aussi naissance à d"autres célèbres bandits comme Antonio Duplas « El Francés » ou Luis Muñoz García. Ce dernier, surnommé « El Bizco de El Borge », se trouvait à la tête d"une bande de malfrats qui terrorisait le village et tenait en échec la Garde Civile. Tout au long de ce siècle, Algarrobo allait être frappée par les dévastateurs effets du choléra et du phylloxéra, ainsi que par le tremblement de terre qui en 1884 détruisit une bonne partie de la région de l"Axarquía.

    Sous la IIème République, un habitant local, Enrique Ramos, allait devenir Ministre du travail et amènerait enfin le téléphone jusqu"au village. En 1937, le camp national espagnol prend la ville sans que la Guerre Civile ne se soit lourdement abattue sur la population. Après la dictature franquiste, le 19 avril 1979, les premières élections municipales ont lieu et, peu après, Algarrobo commence à se démarquer en tant que destination touristique de référence dans la contrée de l"Axarquía.

Plus d’informations

Caractéristiques

  • Habitants (5 001-10 000)
  • Plage
  • Zone littorale
  • Zone à l'intérieur des terres

Carte et indications

Mon guide 0

Tú haces tu propio viaje.

Clica en Ajouter à mon guide y añade un destino a tu guia.

  Email Page
© 2018 Turismo y Planificación Costa del Sol S.L.U. Tous droits réservés
  • Turismo y Planificación
  • Costa del Sol S.L.U.
  • Plaza de la Marina n4
  • 29015 Málaga
  • Tel: +34952126272
  • Fax: +34952225207
  • info@costadelsol.travel