Pour vous assurer la meilleure expérience, ce site utilise des cookies. En savoir plus ici.Plus d’informations

×
Mon guide 0
Vous êtes ici:

Almogía

Ayuntamiento, Plaza De La Constitución, S/N, Almogía, 29150
Fax : +34 952 43 02 29
Afficher le téléphoneTel +34 952 43 00 25
Pueblo de Almogía - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Naturaleza de Almogía - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Almogía - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Naturaleza de Almogía - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Pueblo de Almogía - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Naturaleza de Almogía - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Almogía - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Naturaleza de Almogía - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Information
Visites recommandées
Comment arriver
Plus d’informations
Histoire
Vidéo
  • La commune de Almogía appartient à la comarque de la Vallée du Guadalhorce. Sa situation privilégiée dans la région l'a convertie en un point stratégique pendant tout le Moyen ge tant pour les Maures que pour les Chrétiens; c'est la raison pour laquelle son patrimoine est un mélange de cultures, vous vous en rendrez compte en visitant le château de Huns-Xan-Biter et la Tour de la Vela. Almogía est également le lieu d'origine de l'un des styles de verdiales les plus remarquables du folklore et du patrimoine immatériel de la Costa del Sol.

    À NE PAS MANQUER À ALMOGÍA

    MONUMENTS

    À Almogía, on a retrouvé des restes archéologiques correspondant à toutes les cultures qui se sont établies dans ce lieu, tels que les Phéniciens, les Romains, les Wisigoths ou les Arabes. Les peintures rupestres trouvées dans la venta del Fraile méritent une attention particulière car elles sont une preuve d'une présence préhistorique dans la région.

    L'église de Nuestra Señora de la Asunción est l'ensemble le plus remarquable de Almogía. Elle a été construite au XVIème siècle et restaurée après le tremblement de terre au XIXème siècle. La chapelle du Santo Cristo a également été réformée à cause de ce tremblement de terre. C'est dans cette chapelle que vous pourrez contempler une belle peinture d'un Christ Crucifié.

    Dans la partie la plus haute de la commune, vous verrez les restes du Château de Almogía, véritable origine du village. C'est en s'établissant au pied du château que les habitants de Almogía ont formé la commune alors que le château conservait sa fonction de défense militaire, d'abord pour les chrétiens et plus tard pour les Arabes. Puis lors de l'arrivée des Rois Catholiques, le château a été totalement détruit excepté la seule partie conservée aujourd'hui, la Torre de la Vela.

    Entre les communes de Álora, Cártama et la propre Almogía se trouve l'ermitage de las Tres Cruces. L'importance de ce sanctuaire est due principalement à sa valeur immatérielle car c'est le lieu où l'on célèbre chaque année la fête des Verdiales (folklore autochtone de la province de Malaga) la plus importante de toute la comarque.

    Le Lavoir de la Noria est une exposition ethnographique à l'air libre. Il est composé de 30 bassines en terre et de pierres où l'on frottait le linge datées du XIXème siècle et illustre les coutumes et la vie quotidienne des habitants du village à cette époque.

    RESSOURCES NATURELLES

    Almogía se trouve au bord de la sierra del Torcal et de la Hoya de Malaga. Entre ces deux parages, se trouve le sommet de Santi Petri, de 794 mètres de hauteur, et les gorges de los Retamares, deux lieux aux paysages splendides que vous pourrez visiter à pied, à vélo ou à cheval tout au long de ses circuits de randonnées. Où que vous promeniez dans la nature, vous serez entouré d'oliviers et d'amandiers.

    FÊTES POPULAIRES

    Almogía es l'endroit où l'on célèbre la fête la plus importante du folklore malaguène, la Fête de los Verdiales de las Tres Cruces. Elle a lieu le premier dimanche de mai et s'est vue décerner la mention de Fête d'Intérêt Touristique National d'Andalousie et de Singularité Touristique Provinciale. On la célèbre à l'ermitage de las Tres Cruces, située dans les limites de Almogía, Cártama, Álora et Pizarra. C'est là que se réunissent les pandas de verdiales de la comarque pour jouer, se mesurer les unes aux autres et danser pendant toute la journée. Vous y découvrirez par ailleurs un style de musique aux origines ancestrales et vous pourrez y déguster des plats typiques de la comarque.

    Dans toute la comarque, les festivités gastronomiques concernant certains produits gastronomiques sont fréquents. C'est le cas de Almogía, en septembre où l'on célèbre le Jour de l'Amande. Ce fruit est l'un des plus typiques de la région depuis l'époque arabe jusqu'à nos jours. Pendant cette festivité, vous pourrez goûter les produits élaborés à base d'amandes ainsi que d'autres plats typiques de Almogía. Au mois d'août et pour commémorer l'époque de l'année consacrée à séparer les épis des graines des céréales, on fête la Fête du Battage. Ce jour-là, les habitants du village préparent tous ensemble un grand repas composé de gazpacho (soupe froide à la tomate), olla (ragoût de légumes secs, de légumes et de viande) et pringá (ces viandes servies à part).

    Nous vous conseillons également de visiter Almogía pendant la Semaine Sainte. Vous découvrirez la rivalité entre les deux confréries de la commune vécue pendant cette période. Les "verts" et les "violets" font des processions à des dates différentes jusqu'au Dimanche de Résurrection, jour où elles s'unissent pour sortir la statue du Christ Ressuscité, lors d'une procession commune.

    GASTRONOMIE

    En vous rendant à Almogía, vous découvrirez une remarquable combinaison gastronomique de produits autochtones, L'amande est l'un des fruits principaux de certains plats tels que la chanfaina (un plat à base d'asperges et de pommes de terres), l'ajoblanco (la délicieuse soupe froide à base d'amandes et d'ail) ou les porras blanches (une variante de l'ajoblanco mais plus épaisse). Parmi les soupes, vous pourrez goûter le puchero (ragoût de légumes, de pois chiches et de viande) et, pour les pâtisseries, les borrachuelos (petits chaussons au cheveu d'ange) qui feront les délices des plus gourmands.

  • COMMENT REJOINDRE ALMOGÍA DEPUIS MALAGA

    Almogía se trouve à environ 26 kilomètres de la capitale de Malaga; c'est donc un lieu idéal pour effectuer une visite depuis la capitale de la province. Si vous voyagez en voiture, nous vous conseillons de prendre la A-7 jusqu'au Puerto de la Torre. Prenez la MA-415 et après la MA-428 jusqu'à arriver à Almogía.

  • RESSOURCES NATURELLES

    Almogía se trouve au bord de la sierra del Torcal et de la Hoya de Malaga. Entre ces deux parages, se trouve le sommet de Santi Petri, de 794 mètres de hauteur, et les gorges de los Retamares, deux lieux aux paysages splendides que vous pourrez visiter à pied, à vélo ou à cheval tout au long de ses circuits de randonnées. Où que vous promeniez dans la nature, vous serez entouré d'oliviers et d'amandiers.

    FÊTES POPULAIRES

    Almogía es l'endroit où l'on célèbre la fête la plus importante du folklore malaguène, la Fête de los Verdiales de las Tres Cruces. Elle a lieu le premier dimanche de mai et s'est vue décerner la mention de Fête d'Intérêt Touristique National d'Andalousie et de Singularité Touristique Provinciale. On la célèbre à l'ermitage de las Tres Cruces, située dans les limites de Almogía, Cártama, Álora et Pizarra. C'est là que se réunissent les pandas de verdiales de la comarque pour jouer, se mesurer les unes aux autres et danser pendant toute la journée. Vous y découvrirez par ailleurs un style de musique aux origines ancestrales et vous pourrez y déguster des plats typiques de la comarque.

    Dans toute la comarque, les festivités gastronomiques concernant certains produits gastronomiques sont fréquents. C'est le cas de Almogía, en septembre où l'on célèbre le Jour de l'Amande. Ce fruit est l'un des plus typiques de la région depuis l'époque arabe jusqu'à nos jours. Pendant cette festivité, vous pourrez goûter les produits élaborés à base d'amandes ainsi que d'autres plats typiques de Almogía. Au mois d'août et pour commémorer l'époque de l'année consacrée à séparer les épis des graines des céréales, on fête la Fête du Battage. Ce jour-là, les habitants du village préparent tous ensemble un grand repas composé de gazpacho (soupe froide à la tomate), olla (ragoût de légumes secs, de légumes et de viande) et pringá (ces viandes servies à part).

    Nous vous conseillons également de visiter Almogía pendant la Semaine Sainte. Vous découvrirez la rivalité entre les deux confréries de la commune vécue pendant cette période. Les "verts" et les "violets" font des processions à des dates différentes jusqu'au Dimanche de Résurrection, jour où elles s'unissent pour sortir la statue du Christ Ressuscité, lors d'une procession commune.

    GASTRONOMIE

    En vous rendant à Almogía, vous découvrirez une remarquable combinaison gastronomique de produits autochtones, L'amande est l'un des fruits principaux de certains plats tels que la chanfaina (un plat à base d'asperges et de pommes de terres), l'ajoblanco (la délicieuse soupe froide à base d'amandes et d'ail) ou les porras blanches (une variante de l'ajoblanco mais plus épaisse). Parmi les soupes, vous pourrez goûter le puchero (ragoût de légumes, de pois chiches et de viande) et, pour les pâtisseries, les borrachuelos (petits chaussons au cheveu d'ange) qui feront les délices des plus gourmands.

  • Histoire

    Les peintures rupestres découvertes dans la zone de La Venta del Fraile confirment la présence de l"homme préhistorique à Almogía. Ces terres devinrent par la suite un lieu de passage des villages du littoral et de l"arrière-pays comme le prouvent les restes d"une chaussée romaine mise au jour dans la commune. Les ruines d"anciens thermes et de quelques villas découvertes dans les cortijos de los Gálvez, de Chirino et de Los Moras appartiennent à cette période.

    Jusqu"à l"arrivée des Musulmans, l"histoire d"Almogía reste incertaine. Sous la domination arabe, le village fut passablement connu, notamment durant la rébellion orchestrée par Omar Ben Hafsun contre la puissante dynastie omeyyade de Cordoue. Le château de Hins-Xan Biter ou de Santi Petri fut un lieu décisif pour la défense de Bobastro, dans lequel le chef militaire muladi établit son quartier général. Au nom de la reconquête, les troupes chrétiennes détruisirent la forteresse sur leur passage vers la prise de la ville de Málaga.

    Les habitants d"Almogía devinrent les vassaux de Castille après s"être rendus aux Rois Catholiques. Or, des années plus tard, ils prirent part à la révolte maure qui naquit dans les zones montagnardes de la province de Málaga. Le capitaine Francisco Sánchez de Cordoue, à la tête d"un demi-millier d"hommes, mit fin au soulèvement et les rebelles furent exilés. Afin que le village ne soit pas déserté, il fut repeuplé avec de vieux Chrétiens en provenance d"Antequera et Teba.

    Au XVIème siècle, l"église de Nuestra Señora de la Asunción fut construite et, un siècle plus tard, la chapelle du Santo Cristo. Le tremblement de terre qui frappa la province de Málaga à la fin du XIXème siècle causa de forts dégâts dans les deux temples, qui furent par la suite soumis à d"importants travaux de rénovation.

    Le nom d"Almogía est d"origine arabe. Néanmoins, il existe des divergences d"opinions quant à la véritable racine de ce nom parmi les spécialistes. Pour certains, ce nom proviendrait d"Al-mexía, du lignage des Mexíes. Pour d"autres, il signifierait tout simplement « belle » ou « jolie ».

Almogía

Plus d’informations

Caractéristiques

  • Habitants (2 501-5 000)
  • Zone à l'intérieur des terres

Carte et indications

Mon guide 0

Tú haces tu propio viaje.

Clica en Ajouter à mon guide y añade un destino a tu guia.

  Email Page
© 2018 Turismo y Planificación Costa del Sol S.L.U. Tous droits réservés
  • Turismo y Planificación
  • Costa del Sol S.L.U.
  • Plaza de la Marina n4
  • 29015 Málaga
  • Tel: +34952126272
  • Fax: +34952225207
  • info@costadelsol.travel