Pour vous assurer la meilleure expérience, ce site utilise des cookies. En savoir plus ici.Plus d’informations

×
Buscar
Mes preferes 0
Arrivée

Arenas

Ayuntamiento, Plaza Ermita, 17, Arenas, 29717
Afficher le téléphoneTel +34 952 50 90 05
Calles de Arenas - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Arenas - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Calles de Arenas - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Arenas - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Calles de Arenas - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Arenas - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Calles de Arenas - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Arenas - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Information
Visites recommandées
Comment arriver
Plus d’informations
Histoire
  • Arenas est un village typique de maisons blanches et de rues étroites renfermant de charmants recoins andalous. La commune s'étend aux pieds d'une colline sur laquelle s'est établie une des forteresses arabes les plus importantes de la région. Ses restes et d'autres vestiges de Al-Andalus font que Arenas fait partie de la Route Mudéjar de la Axarquía.

    Non loin du village, dans la commune deDaimalos vous trouverez certaines enclaves incontournables. Vous y découvrirez entre autre une curieuse fontaine qui intéressera les plus superstitieux.

    À NE PAS MANQUER À ARENAS

    MONUMENTS

    Tout en haut de la colline qui se situe au pied du village, vous trouverez les ruines du Château de Bentomiz. Il a été utilisé comme forteresse jusqu'en 1487 et a servi de refuge aux Maures qui se sont révoltés au XVIème siècle. Actuellement, on peut y trouver les restes d'une tour octogonale, plusieurs niches et une partie des remparts extérieurs. Depuis son emplacement, vous pourrez tirer de merveilleux clichés panoramiques.

    L'église paroissiale de Santa Catalina Mártir, du XVIème siècle, est le monument le plus remarquable de Arenas. Il a été construit sur une ancienne mosquée dont on conserve le minaret. C'est dans ce temple de style mudéjar qu'en 1926 lors d'un incendie le retable de style renaissance et les plafonds à caisson ont brûlé. Il a d'ailleurs été nécessaire d'effectuer une réhabilitation coûteuse.

    À l'entrée de ce village de la comarque de la Axarquía, se trouve une peinture murale de l'artiste céramiste Virgilio González et un ancien moulin à huile, essentiel pour la gastronomie locale.

    Dans la commune de Daimalos, la fontaine datée du XIIème siècle est une réminiscence du passé arabe de ces terres. Le minaret de l'époque de la domination musulmane a également servi de clocher à l'église de la Concepción, de style mudéjar, et a été catalogué comme Bien d'Intérêt Culturel.

    À proximité, se trouve la fontaine Perdue o fontaine de l'Amour, nommée ainsi car l'on dit que ceux qui boivent ses eaux, tombent amoureux. C'est au moins ce que raconte la légende.

  • COMMENT REJOINDRE ARENAS DEPUIS MALAGA

    Il existe deux chemins pour venir de la capitale de Malaga à Arenas en voiture et parcourir les 45 kilomètres qui séparent les deux localités. Nous vous conseillons de prendre la route E-15 vers Torrox et de prendre la sortie 274. Après il faut continuer en prenant la rue Camino de Algarrobo et la MA-4111 jusqu'à arroyo Bajo, à Arenas.

    L'autre possibilité est de sortir de la capitale de la Costa de Sol par la N-340 vers la MA-24. Puis, il faut s'incorporer à la route E-15 vers le chemin de Torrox et vous dévier par le même chemin que dans les indications précédentes.

  • RESSOURCES NATURELLES

    Plusieurs circuits de randonnées parcourent les parages naturels les plus beaux de Arenas. Deux de ces itinéraires mènent aux sommets du cerro Alto et de Bentomiz. Pour les plus expérimentés, il existe un troisième parcours qui relie le village au Jaral. Tout au long d'une randonnée de cinq kilomètres, vous pourrez contempler des fermes typiques, les restes d'un ancien château arabe et même La Maroma.

    FÊTES POPULAIRES

    Les fêtes patronales en honneur de Santa Catalinaet de San Sebastián constituent l'évènement majeur d'Arenas pendant l'année. Par ailleurs, le Carnaval et la Candelaria sont également des évènements très réputés. Ce dernier est fêté en septembre autour d'un rituel basé sur le feu et où sont toujours présents les chants et les danses por verdiales si caractéristiques de la comarque de la Axarquía.

    En Semaine Sainte, les processions à Arenas ont lieu le jeudi et le dimanche saint. Il s'agit d'une célébration très ancienne dans la commune qui mélange tradition et ferveur religieuse.

    Puis en octobre, c'est la Feria de la Mula, dont le programme comprend des démonstrations de muletiers et des spectacles de tout type.

    GASTRONOMIE

    Le chevreau frit aux amandes et le lapin entrelardé sont deux des plats les plus représentatifs de la gastronomie traditionnelle de Arenas. Outre ces délices, on peut y déguster le potage de "cavaores" (un ragoût de pois chiches et de riz), les migas (du pain revenu dans de l'ail et accompagné de charcuterie, d'olives et d'anchois) et le potage au fenouil.

    L'huile d'olive constitue l'ingrédient essentiel de la cuisine locale alors que le vin sucré du terroir est la boisson la plus typique.

  • Histoire


    Les terres occupées aujourd"hui par la commune d"Arenas ont été peuplées par l"être humain depuis des temps immémoriaux. Le château de Bentomiz, dont il semblerait que l"origine remonte à l"époque des Ibères, fut vraisemblablement occupé puis successivement modifié par les Phéniciens, les Grecs et les Romains. La forteresse érigée sur la colline du même nom intervint de manière décisive dans les évènements futurs du village, notamment à la période musulmane. Reconvertie en alcazar, ce fut l"un des trois bastions arabes les plus importants de la zone centrale de la région de l"Axarquía , avec les châteaux de Comares et de Zalía à Alcaucín .

    Suite à la conquête d"Arenas en 1487 par les troupes chrétiennes, les habitants du château purent conserver leur religion et leurs coutumes. Les prébendes obtenues grâce à un accord passé avec Ferdinand le Catholique disparurent après la rébellion mauresque qui se déclencha dans l"Axarquía au XVIème siècle. Les habitants de la forteresse prêtèrent le serment d"obéissance à Aben Humeya, ce qui amena les chrétiens à occuper finalement le bastion pour renforcer la surveillance et la défense des montagnes et de la côte.

    D"après la tradition populaire, les Chrétiens manquaient de troupes dans un nombre suffisant pour expulser les Maures du château. Ils complotèrent alors une stratégie singulière. Ils attachèrent pendant la nuit des torches allumées sur de nombreuses têtes de bétail. Lorsque l"énorme troupeau fut conduit vers les portes de la forteresse, les habitants fuirent croyant voir arriver une gigantesque armée.

    La communauté mauresque fut expulsée presque dans sa totalité et des familles en provenance d"autres lieux de la Péninsule Ibérique, notamment de la zone de Jaén, commencèrent à arriver. Les détails de ce repeuplement figurent dans l"ouvrage « Libro de Apeo y Repartimiento de Arenas » qui fait partie des archives de la Chancellerie Royale de Grenade. La Mairie du village possède une copie de cet ouvrage.

    Ce village est inscrit dans la Route Mudéjare de la région de l"Axarquía , classée d"Intérêt Touristique d"Andalousie, tout comme Árchez , Salares,Sedella et Canillas de Aceituno . Les caractéristiques qui rendent uniques ces villages sont leur tracé et leur architecture où abondent les tours minarets, les arcades, les chemins de ronde et d"autres éléments qui évoquent leur passé arabe.

Plus d’informations

Caractéristiques

  • Habitants (1 001-2 500)
  • Zone à l'intérieur des terres

Carte et indications

Continuez votre expérience sur la Costa del Sol

  • Plaza de la Marina,4
  • 29015 Málaga
  • Tel: +34952126272
  • Fax: +34952225207
  • info@costadelsol.travel

© 2018 Turismo y Planificación Costa del Sol S.L.U. Tous droits réservés