Pour vous assurer la meilleure expérience, ce site utilise des cookies. En savoir plus ici.Plus d’informations

×
Buscar
Mon guide 0
Arrivée:

Canillas de Aceituno

Ayuntamiento, Plaza Constitución, 22, Canillas de Aceituno, 29716
Fax : +34 952 51 81 35
Afficher le téléphoneTel +34 952 51 80 02
Paisaje Canillas de Aceituno - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo Canillas de Aceituno - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Naturaleza Canillas de Aceituno- Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Naturaleza de  Canillas de Aceituno - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Paisaje Canillas de Aceituno - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo Canillas de Aceituno - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Naturaleza Canillas de Aceituno- Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Naturaleza de  Canillas de Aceituno - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Information
Visites recommandées
Comment arriver
Plus d’informations
Histoire
Vidéo
  • La commune de Canillas de Aceituno s'étend des flancs de Sierra Tejeda jusqu'au sommet de La Maroma, le point le plus élevé de la province de Malaga. Son emplacement si particulier fait de ce village de la Axarquía un lieu parfait pour profiter de la nature mais aussi de la culture.

    Fondée pendant l'époque de Al Ándalus, le village conserve de son passé arabe le tracé de ses rues et d'intéressants exemples architecturaux. Cet héritage historique est la raison pour laquelle Canillas de Aceituno fait partie de la Route Mudéjar, déclarée d'Intérêt Touristique d'Andalousie.

    À NE PAS MANQUER À CANILLAS DE ACEITUNO

    MONUMENTS

    En vous promenant dans le village, vous verrez la Maison de los Diezmos ou de la Reina Mora, avec sa tour d'arcs géminés aveugles. La construction, exemple de l'architecture mudéjar si typique de la région, était un lieu où l'on contrôlait le commerce des vers à soie et les feuilles de mûriers.

    Un autre exemple de l'architecture historique du village est la Maison Esgrafiada. Elle a été construite au XVIème siècle et est décorée avec des motifs mauresques et des arcs outrepassés. La construction dispose d'une tour de guet édifiée au XVIIème siècle.

    Canillas de Aceituno possède plusieurs citernes qui montrent l'importance de l'eau dans la comarque de la Axarquía. La Citerne Arabe ou Médiévale date du XVIème siècle et se trouve calle Huertezuelo. D'autres citernes plus modernes sont El Pilar Grande et El Chico.

    L'église de Nuestra Señora del Rosario et San León Magno date du XVIème siècle et il est de style gothique-mudéjar. Elle se trouve située dans la partie haute du village et depuis sa terrasse on peut contempler le paysage. Dans son intérieur se trouvent deux chapelles baroques et une statue de la Virgen de la Cabeza avec de précieux attributs d'argent ainsi que d'intéressantes œuvres d'art. À l'extérieur du temple, la tour du chevet est l'un des éléments les plus remarquable.

    Depuis le belvédère du Château et depuis la côte de la calle Calzada, on peut également apprécier les vestiges de la forteresse de Canillas de Aceituno. Elle fût occupée par les chrétiens pendant la reconquête de 1487, on conserve du complexe fortifié des restes de la muraille qui protégeait le village.

  • COMMENT REJOINDRE CANILLAS DE ACEITUNO DEPUIS MALAGA

    Depuis la capitale de Malaga à Canillas de Aceituno il y a 54 kilomètres de distance. Pour effectuer ce parcours en voiture, le trajet le plus court et le plus commode est la route E-15 jusqu'à la sortie 272; il faut prendre ensuite la A-356 et la MA-125 jusqu'à Canillas de Aceituno. Une autre façon est de prendre la A-45 et après la A-356 jusqu'à la MA-125, et de la suivre jusqu'à arriver à la commune. Cette deuxième façon allonge le parcours de vingt kilomètres.

  • RESSOURCES NATURELLES

    La commune de Canillas de Aceituno se trouve dans le Parc Naturel de las Sierras Tejeda, Almijara et Alhama, ce qui fait qu'elle a de nombreux attractifs. Cet espace protégé abrite, sur presque 40.670 hectares, des enclaves d'une beauté extraordinaire, idéal pour la pratique de l'escalade, le trekking, la spéléologie ou la randonnée.

    Il y a trois randonnées qui vous conduiront à travers de fascinants parages. Ce sont des itinéraires qui traversent des bois, côtoient des roseaux, des sources et d'impressionnants terrains rocailleux. Parmi ses paysages, vous pourrez contempler les gorges de la rivière Almanchares, la grotte de la Fájara, la zone de El Castillejo et la naissance du Bermuza.

    Nous vous conseillons de parcourir le circuit de randonnée des Neveros. Le sentier vous conduira jusqu'au sommet le plus élevé de la province de Malaga, La Maroma, qui atteint les 2.066 mètres de hauteur. C'est ce même chemin qu'empruntaient jadis les personnes qui transportaient la neige depuis les sommets de la montagne jusqu'à la côte.

    FÊTES POPULAIRES

    Bien que Canillas de Aceituno célèbre différentes fêtes pendant l'année, il y surtout trois fêtes très importantes dans la commune: le Jour du Boudin, la Fête Patronale de San Isidro et la Fête de Nuestra Señora de la Cabeza.

    C'est en avril que l'on célèbre le Jour du Boudin, déclaré Fête de Singularité Touristique, et qui coïncide avec la festivité de la Virgen de la Cabeza. Les actes principaux de cette fête sont la procession religieuse et une dégustation de boudin accompagnée de pain et de vin.

    La Fête Patronale de San Isidro, en mai, débute par le transport du saint vers la zone de la Lomilla. Pendant la journée, on offre de la paella (le célèbre plat espagnol à base de riz) aux assistants et l'on organise des jeux populaires comme les courses de rubans ou le cassage de marmites.

    La Fête de Nuestra Señora de la Cabeza a lieu le deuxième week-end d'août. La Vierge sort en procession et on célèbre de nombreuses activités comme par exemple la Noche Flamenca, avec de nombreux spectacles.

    GASTRONOMIE

    Le produit de grande renommée de la gastronomie de Canillas de Aceituno est le boudin canillero, élaboré avec de l'oignon. Il faut aussi faire référence au chevreau au four ou à la sauce aux amandes, les gachas puercas (de la bouilllie accompagnée de produits issus du porc), le potage au fenouil et la olla (délicieux ragoût de pois chiches, de légumes et de viandes). D'autres spécialités gastronomiques traditionnelles de la région sont les migas (morceaux de pain grillé dans une poêle avec de l'ail et accompagnés de charcuterie frite), l'ajoblanco (soupe froide aux amandes, à l'ail et au pain trituré) et le gazpacho avec des raisins moscatel (un riche accompagnement pour la soupe froide à la tomate célèbre partout dans le monde).

    Les roscos tontos, la galette à l'huile et les roscos de vino sont les pâtisseries les plus typiques de cette commune de la comarque de la Axarquía ainsi que le vin du terroir.

  • Histoire


    La fondation de Canillas de Aceituno remonte à l"époque arabe. Cependant, ces terres furent auparavant peuplées par l"homme primitif. Les restes trouvés dans le site de la Fáfara en témoignent. Par ailleurs, la commune est située près de El Boquete de Zafarraya, un passage naturel depuis des temps immémoriaux entre la côte et l"arrière-pays. Ce qui laisse penser que les Phéniciens et les Romains habitèrent aussi la région.

    Pendant la période de domination musulmane, la dénommée Canillas Azzeitún était rattachée au royaume de Grenade, mais on ignore la date exacte de sa conquête par les troupes chrétiennes. Durant le soulèvement au XVIème siècle, un Maure du nom d"Al Muezzín arriva dans le village à la recherche de son épouse, l"esclave d"un Chrétien. C"est la raison pour laquelle il incita au soulèvement de Canillas de Aceituno. Huit chrétiens périrent au cours de la dispute. Le juge de Vélez écroua un groupe de Maures, avant de les torturer et de les dépouiller de leurs possessions, ce qui ne fit qu"envenimer la situation. Une fois la révolte étouffée, les Maures furent expulsés du village et Philippe II ordonna la destruction du château.

    La localité est alors repeuplée par des Chrétiens en provenance d"Archidona , Antequera , Lucena, Cabra et Andújar. D"où la dévotion envers la Virgen de la Cabeza, la patronne du village de Jaén du même nom et de Canillas de Aceituno. La construction de l"église paroissiale de Nuestra Señora del Rosario y San León Magno fut entreprise au XVIème siècle.

    Une partie du patrimoine ecclésiastique de Canillas de Aceituno fut dérobé par les troupes françaises en 1840, puis, de 1865 à 1878, l"épidémie du phylloxéra frappa les vignobles de la commune. La famine et l"épidémie de choléra font des ravages dans la population. En outre, le 25 décembre 1884, un tremblement de terre avec épicentre à Arenas del Rey (Grenade) fit plusieurs morts et détruisit des centaines de maisons. Quelques semaines plus tard, le Roi Alphonse XII visita le village.

    Lors de la Guerre Civile, Canillas de Aceituno demeura en zone républicaine. Elle est néanmoins occupée par des troupes fascistes italiennes et nationales. Entre 1939 et 1955, les « maquis » ou groupes de résistance antifranquiste résistent à Sierra Tejeda . Dans les années soixante, les émigrations déterminent le caractère du village dans lequel les usages traditionnels de la terre ont à peine changé pendant cinq siècles.

    Au cours des derniers lustres, le tourisme d"arrière-pays a connu un important essor. Son réseau de logements ruraux et les attrayantes ressources naturelles de Canillas de Aceituno ont contribué à cette évolution.

Plus d’informations

Caractéristiques

  • Habitants (1 001-2 500)
  • Zone à l'intérieur des terres

Carte et indications

Continuez votre expérience sur la Costa del Sol...

Mon guide 0

Tú haces tu propio viaje.

Clica en Ajouter à mon guide y añade un destino a tu guia.

  Email Page
  • Plaza de la Marina,4
  • 29015 Málaga
  • Tel: +34952126272
  • Fax: +34952225207
  • info@costadelsol.travel

© 2018 Turismo y Planificación Costa del Sol S.L.U. Tous droits réservés