Pour vous assurer la meilleure expérience, ce site utilise des cookies. En savoir plus ici.Plus d’informations

×
Mon guide 0
Vous êtes ici:

Cártama

Ayuntamiento, C/ Rey Juan Carlos I, 62, Cártama, 29570
Fax : +34 952 42 23 49
Afficher le téléphoneTel +34 952 42 21 26
Pueblo de Cártama - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de  Cártama - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Cártama - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Cártama - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Pueblo de Cártama - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de  Cártama - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Cártama - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Cártama - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Information
Visites recommandées
Comment arriver
Plus d’informations
Histoire
Vidéo
  • CÁRTAMA

    Cártama, dans la Vallée du Guadalhorce, se situe à seulement 17 kilomètres de Malaga. Cette localité, réputée pour ses agrumes et ses produits à base de viande, possède un important héritage culturel et architectural. Elle bénéficie d"une situation géographique stratégique car elle est entourée par huit villages, et d"un accès facile à la capitale de la province. Cet emplacement l"a convertie en carrefour de civilisations tout au long de son histoire, avec notamment les Phéniciens, puis les Arabes qui lui ont donné son nom actuel. Sous leur règne, Cártama est devenue un cœur économique, politique et militaire dans la région.

    Elle possède deux centres urbains : Cártama Village et Cártama Gare.

    PERSONNE NE S"ÉGARE DANS CÁRTAMA

    MONUMENTS

    Les civilisations qui s"y sont succédées ont dessiné une carte singulière et très intéressante de Cártama. En arrivant, on découvre l"un de ses premiers édifices de taille : ses fortifications. Le Château de Cártama a été construit par les Romains, remodelé et utilisé par les Arabes, puis occupé par les troupes chrétiennes à l"époque de la Reconquête. Le monument offre une vue panoramique unique de la vega du Guadalhorce, la plaine fertile.

    Toujours vu d"en haut, avec des panoramas inoubliables, voici l"ermitage de Notre Dame des Remèdes, érigé sur le Monte de la Virgen. Déclaré Bien d"Intérêt Culturel, ce temple date du XVIème siècle, tout comme l"image de Notre Dame des Remèdes trouvée selon la légende par un berger du coin. La Sainte patronne de Cártama bénéficie de la dévotion de toute la région et ses processions sont devenues des évènements religieux marquants.

    D"ailleurs, la dévotion est telle que la région lui a consacré un « Musée de Notre Dame des Remèdes », inauguré en 2007 à l"occasion du début des fêtes en hommage à la sainte patronne, qui se situe juste à côté de la paroisse de San Pedro.

    Suivons le parcours en passant par l"église de Saint Pierre, construite au XVIème siècle sur une mosquée. Le temple associe différents styles architecturaux avec des éléments mudéjares, gothiques et de la Renaissance et a conservé le minaret de l"ancienne mosquée, reconverti en tour.

    Cártama possède également un grand pont de fer datant du XXème siècle qui enjambe le Guadalhorce et qui sert de connexion entre les deux principaux centres urbains : Cártama Gare et Cártama Village. Pour finir, la localité compte sur d"autres centres d"intérêt tels que la maison-musée du poète rhapsode José Alarcón Luján et une fontaine du XVIème siècle.

  • COMMENT SE RENDRE À CÁRTAMA DEPUIS MALAGA

    20 kilomètres séparent Cártama de Malaga capitale, soit une demie heure de trajet en voiture. Dans ce cas, nous vous conseillons d"emprunter la voie rapide A-357 en direction de la route de Coín/A-7057, puis de prendre la sortie 54 pour continuer sur l"A-7057 jusqu"à destination.

  • RESSOURCES NATURELLES

    Situées dans la Vallée du Guadalhorce, la plus grande partie des terres fertiles de Cártama est consacrée à la production des arbres fruitiers. De part et d"autre de la rivière s"étendent des forêts de peupliers et d"eucalyptus, ponctuées d"arbustes endémiques de laurier-rose, roseaux et ronces. À pied ou à vélo, les amateurs de tourisme actif dénicheront le sentier idéal pour découvrir des sites splendides comme à Torrealquería, la sierra de Los Espartales ou l"ermitage de las Tres Cruces.

    FÊTES POPULAIRES

    Cártama accueille deux importants festivals pour les amateurs de musique locale. Le Concert du Printemps se tient en avril, le Festival de Verdiales en mai, tandis qu"à la fin de l"année c"est au tour du Festival de Flamenco José Hurtado Ramoliche, dont on célèbre déjà la douzième édition.

    La dévotion des habitants de Cártama et du reste de la région envers la Vierge des Remèdes rend le mois d"avril particulièrement propice au tourisme, car les fêtes patronales débutent par un pèlerinage ayant pour point de départ l"ermitage de Notre Dame des Remèdes et aboutissant à l"église de San Pedro, où elle pourra être contemplée jusqu"à la fin des fêtes. Pendant le mois de mai, le quartier d"Estación de Cártama organise également un pèlerinage très populaire sur les bords du Guadalhorce, consacré à Saint Isidore le Laboureur.

    La vie de Cártama est également rythmée par le Carnaval qui a lieu en février, tout comme le Gala de la fête de l"Andalousie, la fête de la Saint Jean (notamment dans le quartier de Gibralgalia) et la fête de Sainte Anne et Saint Joaquim. Au cours de cette journée populairement connue sous le nom de « Fête des petits paniers », les habitant préparent des paniers de victuailles et partent pique-niquer aux abords de la rivière.

    Le caractère agricole de ce territoire prend toute sa mesure au cours de la Foire au Bétail en l"honneur de Saint Michel qui a lieu fin septembre.

    GASTRONOMIE

    Cártama jouit d"une excellente réputation grâce à sa production de charcuterie ibérique telle que le boudin et le chorizo de Cártama. D"autre part, les patatas viudas (des pommes de terre à l"étouffée), les soupes cachorreñas (à base de pain, morue et d"oranges) et celles aux asperges sont trois des recettes les plus emblématiques de la gastronomie traditionnelle locale. Les douceurs ne sont pas en reste avec les célèbres pestiños (une recette des Maures baignée dans du miel), les fritillas (galettes frites avec de la confiture ou de la cannelle par exemple), les borrachuelos (des chaussons sucrés), les roscos et la torta cartameña (galette à l"huile et aux amandes).

  • Histoire

    La situation géographique de Cártama a fait de cette commune de la vallée du Guadalhorce une zone de passage entre la côte de Málaga et l"arrière-pays de la province depuis des temps immémoriaux. Cette circonstance favorisa que ses territoires soient successivement occupés par les Ibériens, les Tartessiens et les Phéniciens. Ces derniers baptisèrent cette terre sous le nom de « Cartha », qui veut dire « ville cachée ».

    En l"an 195 av. J.-C., les Romains constituèrent la commune de Carthima, qu"ils dotèrent de puissantes défenses. De cette époque, seuls la colonne qui souhaite la bienvenue au village, l"aqueduc et le pont qui faisait partie de la chaussée en direction d"Alhaurín el Grande sont visibles. L"Arrivée des Wisigoths mit un terme à la période de prospérité atteinte par la localité, qui tomberait par la suite aux mains des Musulmans.

    Les Arabes construisirent le château de Cártama et les remparts qui firent du village l"un des principaux bastions défensifs de Málaga. Ce bastion freina même l"avancée des troupes chrétiennes. La forteresse et la population au grand complet furent occupées par les garnisons de Ferdinand le Catholique en 1485. Après la prise de Grenade, le château tomba à l"abandon jusqu"à la Guerre d"indépendance. À cette période, il fit fonction de refuge pour les soldats français.
    Cártama fut l"un des villages de Málaga qui basa une bonne partie de son économie sur la culture de la vigne. Cependant, une épidémie de phylloxéra s"abattit sur la province au XIXème et obligea à remplacer les vignes par des champs d"amandiers. Cette commune a également été le théâtre d"étroites relations commerciales et culturelles, étant donné qu"il s"agit de l"une des principales portes d"entrée aux communes de l"arrière-pays et par la rivière Guadalhorce.

    Virgen de los Remedios

    L"actuel ermitage de la Virgen de los Remedios , construit au XVIIIème siècle, fut érigé sur un ancien temple datant du XVIème siècle. Selon la tradition orale, ce fut à cette période qu"un berger trouva une image de la Sainte à l"endroit qu"occupe aujourd"hui le sanctuaire. La Vierge, baptisée dans un premier temps « del Monte », reçut le nom de « los Remedios » (des remèdes) à l"issue d"une procession au cours de laquelle elle fit cesser l"épidémie qui frappait le village. En avril 2002, l"évêque du Diocèse de Málaga de l"époque, Antonio Dorado Soto, officia son couronnement canonique en tant que Mairesse perpétuelle de Cártama.

Cártama

Plus d’informations

Caractéristiques

  • Près de l'aéroport
  • Habitants (10 001-25 000)

Carte et indications

Mon guide 0

Tú haces tu propio viaje.

Clica en Ajouter à mon guide y añade un destino a tu guia.

  Email Page
© 2018 Turismo y Planificación Costa del Sol S.L.U. Tous droits réservés
  • Turismo y Planificación
  • Costa del Sol S.L.U.
  • Plaza de la Marina n4
  • 29015 Málaga
  • Tel: +34952126272
  • Fax: +34952225207
  • info@costadelsol.travel