Pour vous assurer la meilleure expérience, ce site utilise des cookies. En savoir plus ici.Plus d’informations

×
Buscar
Mon guide 0
Arrivée

Casarabonela

Oficina De Turismo, C/ Real, 5, Casarabonela, 29566
Afficher le téléphoneTel +34 952 45 65 61
Pueblo de Casarabonela - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Calle Casalabonela- Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Casarabonela - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Casa de Casarabonela - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Pueblo de Casarabonela - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Calle Casalabonela- Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Casarabonela - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Casa de Casarabonela - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Information
Visites recommandées
Comment arriver
Plus d’informations
Histoire
  • Casarabonela est une commune de la région de la Sierra de las Nieves, située sur les flancs de sierra Prieta. Depuis ses belvédères, le visiteur pourra observer la vallée du Guadalhorce ainsi que la mer. Aux origines romaines et possédant des vestiges préhistoriques, Casarabonela est l'un des villages de la Costa del Sol à avoir su le mieux conjuguer ses héritages romain, musulman et chrétien. Ses traditions, paysages et saveurs vous plongeront dans un passé magique. Pour les passionnés de nature et de botanique, Casarabonela abrite l'une des meilleures collections de cactus d'Europe.

     

    1. LES INCONTOURNABLES DE CASARABONELA

     

    SES MONUMENTS

     

    Lors de votre promenade dans Casarabonela, vous découvrirez l'âme moresque de cette commune dans ses rues étroites et blanchies à la chaux qui s'adaptent au terrain. L'esprit chrétien est visible dans les niches ornant les façades et dans les temples de la commune. Ce mélange de cultures et de religions accueille aussi l'époque romaine, dont vous trouverez des traces dans le site archéologique Taivilla. Un autre site archéologique est celui de Los Villares, situé dans la partie basse de la commune et qui appartient à un ancien village médiéval.

     

    Dans la partie plus haute de la commune, sont conservées les ruines du château arabe de Casarabonela, déclaré Bien d'intérêt culturel et transformé aujourd'hui en centre d'interprétation. Des tronçons de remparts et quatre tours ont été conservés de cette ancienne forteresse datant du IXe siècle. Outre sa valeur historique, il s'agit d'un belvédère exceptionnel. Mais le meilleur endroit pour observer Casarabonela est la plaza de Buenavista, connue sous le nom de « Los Poyos ». Un magnifique balcon d'où apercevoir la vallée du Guadalhorce.

     

    Quant à l'architecture religieuse, nous vous recommandons de visiter l'église de Saint-Jacques, de style gothique tardif. Ce temple abrite l'image de Notre-Dame du Rosaire datant du XVIIIe siècle, le Musée d'art sacré ainsi qu'une collection d'objets d'orfèvrerie de grande valeur. Mentionnons également l'ermitage de la Veracruz, du XVIIIe siècle et consacré à Notre-Dame des Rondeles.

     

    Pour finir, nous vous recommandons de visiter le moulin des Mizos, le Jardin andalou et le Jardin botanique de Cactus Mora i Bravard, l'un des meilleurs centres de culture de cactus de toute l'Espagne. Vous y trouverez plus de 2 000 espèces provenant du Mexique, d'Afrique du Sud ou d'Inde, entre autres.

     

  • COMMENT SE RENDRE À CASARABONELA EN PROVENANCE DE MALAGA

     

    Casarabonela se trouve à 45 kilomètres environ de Malaga capitale, dans la région Sierra de las Nieves. Si vous voyagez en voiture, nous vous recommandons de sortir de la ville par l'A-357 puis d'emprunter l'A-354 après avoir dépassé Pizarra. Enfin, prenez l'A-7275 jusqu'à arriver à la commune.

  • SES RESSOURCES NATURELLES

     

    Situé entre plusieurs sources, sur les flancs de la sierra Prieta et du Parc naturel de la sierra des Nieves, Casarabonela est l'endroit idéal pour capturer certaines des meilleures images de la vallée du Guadalhorce et une destination incontournable pour les amateurs de tourisme actif. Certains des sites que nous vous recommandons lors de votre voyage à Casarabonela sont la grotte de la Yesera, la source de Fuente Quebrada, le gouffre de la Jácara ou encore les maisons troglodytes de Cueva Bermeja et La Cueva.

     

    Le Parc naturel de la sierra des Nieves a été déclaré Réserve de biosphère par l'UNESCO et a reçu le prix EDEN « Destinations européennes d'excellence » dans la catégorie Tourisme et patrimoine immatériel. Ce parc s'étend sur plus de 20 163 hectares et constitue l'un des bastions écologiques d'Andalousie les plus riches grâce à ses 3 000 hectares de pins d'Andalousie, une espèce en voie de disparition.

     

    SES FÊTES POPULAIRES

    Le calendrier des fêtes de Casarabonela débute par la Semaine sainte, avec la traditionnelle Passion de Casarabonela. Cette représentation de la mort et de la résurrection du Christ est mise en scène dans l'église de Saint-Jacques entre le dimanche des Rameaux et le Mardi saint.

    Si vous souhaitez vous délecter de musique, de fête et de danses traditionnelles, vous devez visiter Casarabonela durant la dernière semaine du mois de juillet, lorsque cette commune célèbre la foire en l'honneur de son patron saint Jacques.

    La procession de Notre-Dame du Rosaire en octobre, les Croix de mai et la fête de Notre-Dame des Rondeles, sont d'autres rendez-vous religieux importants. Cette dernière porte le label d'Intérêt touristique national d'Andalousie et a lieu chaque année au mois de décembre. Durant toute la procession de la Divina Pastora (Bergère divine), les riverains accompagnent la Vierge en éclairant le trajet au moyen de torches.

    Casarabonela recèle deux surprises au mois de septembre pour les passionnés de culture et d'histoire : la veillée flamenca, à laquelle assistent certains chanteurs et guitaristes de flamenco de renom dans le monde du chant jondo (chant populaire andalou) ; et une reconstitution de l'une des époques les plus sombres de l'histoire, le passage de l'Inquisition dans la commune en 1568. Casarabonela multiplie par deux le nombre de ses habitants lors de cette curieuse célébration.

    SA GASTRONOMIE

     

    La gastronomie locale de Casarabonela est variée et puise directement dans les matières premières et les ingrédients propres à la région. Les huiles de table, les tripes malaguènes (ragoût de tripes de porc), l'arrope ou le ragoût de pommes de terre accompagné d'omelette à la chapelure sont habituels, tout comme le chevreau et le lapin à l'ail, le gazpachuelo (soupe blanche de poisson) ou le puchero (pot-au-feu aux légumes et à la viande). Mais le plat phare est le Pipeo, un ragoût de fèves et de laitue, auquel on rajoute de l'ail et du pain frit, accompagné de tortillitas de pan (sorte de pain perdu salé).

     

  • Histoire


    Certains vestiges néolithiques attestent de la présence de l"homme dans la commune de Casarabonela durant la préhistoire. Néanmoins, les plus importants témoignages historiques datent de l"époque romaine. Ces témoignages étaieraient une théorie assez plausible selon laquelle une ville du nom de Castra Vinaria aurait été fondée à cette période. Indépendamment de cette hypothèse, des restes des chaussées qui reliaient Casarabonela à Málaga et Ronda ont été mis au jour, ce qui laisserait à penser que ces terres accueillirent une ville assez importante au pied d"une forteresse.

    Les Arabes agrandirent et consolidèrent le vieux château, qui devint le dernier lieu défensif à être conquis par les troupes chrétiennes dans cette partie de l"Al-Ándalus. Avant cela, la forteresse avait été un important bastion durant les révoltes d"Omar Ben Hafsun et avait même été la base d"opérations contre Bobastro dès l"an 922. Plusieurs siècles plus tard, en juin 1485, les Castillans occupèrent le château, qui conserverait sa fonction militaire jusqu"au XVIIIème siècle.

    Les Musulmans baptisèrent ce village Qasr Bunayra, qui fut par la suite rebaptisé sous le nom de Casarabonela à partir du XVème siècle. Lorsque la ville fut prise et les Maures furent définitivement chassés suite à leur rébellion, ces terres furent réparties entre des habitants d"Estrémadure et d"Andalousie. Le roi Philippe II lui accorda le titre de ville en 1574, comme l"indique la copie de la « Carta Puebla » (la concession du privilège de population) conservée dans les archives municipales.

    Durant les XVIIème et XVIIIème siècles, la vie municipale s"organisait et la population s"agrandit, ce qui fit que le tracé urbain dépassait le cadre de la ville ancienne. En 1832, Carratraca obtint son indépendance et son propre territoire communal quatre ans plus tard. Dès lors, la configuration de Casarabonela devint celle que l"on connaît aujourd"hui.

Plus d’informations

Caractéristiques

  • Habitants (2 501-5 000)
  • Zone à l'intérieur des terres

Carte et indications

Continuez votre expérience sur la Costa del Sol...

  • Plaza de la Marina,4
  • 29015 Málaga
  • Tel: +34952126272
  • Fax: +34952225207
  • info@costadelsol.travel

© 2018 Turismo y Planificación Costa del Sol S.L.U. Tous droits réservés