Pour vous assurer la meilleure expérience, ce site utilise des cookies. En savoir plus ici.Plus d’informations

×
Buscar
Mes preferes 0
Arrivée

Colmenar

Ayuntamiento, Plaza de España, 7, Colmenar, 29170
Afficher le téléphoneTel +34 952 73 00 00
Panorámica Colmenar - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Paisaje de Colmenar - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Carreteras Colmenar - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Naturaleza Colmenar - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Panorámica Colmenar - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Paisaje de Colmenar - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Carreteras Colmenar - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Naturaleza Colmenar - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Information
Visites recommandées
Comment arriver
Plus d’informations
Histoire
  • Entre la région de l'Axarquía et les monts de Malaga se trouve Colmenar, un village dont le nom même (qui signifie rucher) nous renvoie à son principal emblème : le miel d'abeille. Situé sur un territoire de contrastes, cette commune recèle des sites idéaux pour pratiquer l'escalade, le trekking ou la randonnée.

    Les anciennes demeures du XIXe siècle, les façades ornées de niches et les typiques patios andalous sont les éléments qui caractérisent le paysage urbain de Colmenar. En raison de la variété et de la qualité de ses produits typiques, ce village est connu comme le « garde-manger de la province de Malaga ».

    LES INCONTOURNABLES DE COLMENAR

    SES MONUMENTS

    À Colmenar, vous pourrez visiter un Musée du miel, espace dédié au produit le plus emblématique de la commune. Ses installations occupent l'ancienne maison de l"Hermandad de Labradores (Confrérie des laboureurs) et disposent de plusieurs salles thématiques, d'une salle-atelier et d'une boutique. Dans le même édifice, se trouve également le siège de l'Asociación Malagueña de Apicultores (l'Association d'apiculteurs de la province de Malaga).

    Le monument le plus représentatif de Colmenar est l'ermitage du Sanctuaire, également connu comme le couvent de Notre-Dame de Candelaria. Il fut érigé au XVIIe siècle dans la zone la plus élevée du village et recèle l'image de la patronne du village. Ce temple possède une seule nef ainsi qu'un presbytère dont la voûte est ornée selon le style maniériste.

    Un autre exemple significatif de l'architecture religieuse de Colmenar est l'église de Notre-Dame de l'Assomption, construite entre les XVIe et XVIIe siècles. Elle est composée de trois nefs divisées par des arcs en plein cintre, de trois niches et d'une majestueuse tour à l'extérieur.

    La chapelle de Saint-Joseph, située sur la plaza de España, et la porte de la Croix, située à l'entrée principale du village valent aussi le détour. Cette dernière consiste en un monolithe artistique orné des armoiries du bourg.

  • COMMENT SE RENDRE À COLMENAR EN PROVENANCE DE MALAGA

    Arriver à Colmenar en provenance de Malaga capitale en voiture est très simple si vous empruntez la voie rapide A-45 direction MA-3100. Le trajet durera 35 minutes environ.

    Vous pouvez également accéder à cette commune en transports en commun, au moyen du bus interurbain Malaga-Riogordo (trajet qui dure environ une heure).

  • SES RESSOURCES NATURELLES

    En raison de son emplacement, Colmenar est l'une des portes d'entrée du Parc naturel des monts de Malaga. Les forêts de pins d'Alep prédominent ce superbe paysage s'étendant sur 5 000 hectares environ. C'est l'endroit idéal pour faire de la randonnée et profiter de la nature.

    Nous vous recommandons fortement de visiter la source du fleuve Guadalmedina, auquel on accède par un chemin qui longe la Dorsale bétique. En vous promenant entre des sources et des fontaines rafraîchissantes, vous pourrez contempler des endroits très intéressants comme les plaines de Marchena.

    En outre, Colmenar dispose de différents itinéraires qui mènent à la sierra de Camarolos et le Chamizo, parfaits pour pratiquer l'escalade ou le trekking, ainsi que le plateau du Solano, avec ses vestiges archéologiques. Une autre option consiste à visiter les fermes de La Molina et Napolín, datant du XVIIIe siècle, en se promenant sur l'ancienne draille royale qui reliait Antequera à Alhama.

    SES FÊTES POPULAIRES

    Chaque année au mois de février, Colmenar inaugure son calendrier de célébrations avec les fêtes en l'honneur de Notre-Dame de Candelaria. La procession de la patronne du village représente l'événement principal des festivités.

    Le mois de mai marque l'arrivée de la procession de la Pipa, nom donné aux fèves à Colmenar. Puis, au mois d'août, vient le tour de la Foire, qui, dans ce village de l'Axarquía, dure quatre jours.

    En hommage à deux des produits les plus typiques de Colmenar, la Fête du moût et de la charcuterie a lieu en décembre. Ce jour-là, le bourg reçoit des milliers de visiteurs qui sont accueillis par des verdiales (chants et danses traditionnels de la province de Malaga) et de la musique flamenca. Bien entendu, les mets et les boissons ne manquent pas au rendez-vous.

    La Semaine sainte, les Croix de mai et le jour de saint Jean sont d'autres célébrations particulièrement enracinées à Colmenar.

    SA GASTRONOMIE

    Les produits élaborés dans la région, comme le miel, les charcuteries, l'huile d'olive, le vin et le moût, caractérisent au plus haut point la gastronomie de Colmenar. En fait, ce village de l'Axarquía est populairement connu comme le « garde-manger de la province de Malaga ».

    Parmi ses plats les plus représentatifs, se trouvent notamment les migas (pain revenu dans de l'ail et de la charcuterie frite, complété par d'autres accompagnements), le chivo en salsa (chevreau en sauce), le choto al ajillo (chevreau préparé avec une sauce à l'ail), l'omelette aux fèves et le ragoût de pois chiches au lard. Mais le plus fameux de tous est, sans aucun doute, le plato de los montes (l'assiette des monts), assortiment de lomo, chorizo, pommes de terres, poivrons et œuf au plat.

    Les plus gourmands ne peuvent pas quitter Colmenar sans avoir goûté aux borrachuelos (beignets au cidre), aux rousquilles au vin et à la pâte de coing (espèce de confiture épaisse élaborée à partir du fruit du cognassier).

  • Histoire

    Ce village naquit en 1487 de l"union de plusieurs fermes qui appartenaient à un habitant maure de la ville de Comares. Une de ces fermes, appelée Colmenar en raison de ses nombreuses ruches, allait finir par donner son nom à ce nouveau village. Toutefois, les sites découverts à certains endroits de la commune attestent du passage de l"homme sur ces terres depuis la préhistoire. Des restes du Néolithique sont apparus dans la grotte dite Cueva de las Pulseras et des vestiges de l"Âge des métaux ont été découverts à Cortijo de Gonzalo, près du ruisseau de las Zorreras.

    Des pièces de monnaie et des céramiques datant de la période romaine ont été par ailleurs retrouvées dans le Cortijo de los Moriscos et sur la colline de la Casa de peones camineros, à environ un kilomètre du village. Ce qui laisse à penser qu"une cité ou une colonie exista durant cette période à l"endroit où se trouve aujourd"hui la commune. Cependant, aucun témoignage ne permet de l"affirmer. Des restes de l"époque arabe furent également découverts, parmi lesquels un intéressant moule en ardoise pour fondre les médailles, trouvé dans le Cortijo Las Guájaras.

    Après la conquête de Vélez-Málaga par les Rois Catholiques en 1487, la région passa aux mains chrétiennes. En 1560, le territoire se détacha de l"ancienne Seigneurie de Colmenar et l"indépendance du village fut proclamée en 1777. Au début du XIXème siècle, la localité se trouvait déjà à la tête de la circonscription judiciaire d"autres villages de la région de l"Axarquía, comme Alfarnate, Alfarnatejo, Almáchar, El Borge, Periana et Riogordo.

     

    Légendes

    En l"an 1700, neuf marins canariens à bord de leur bateau furent surpris par une forte tempête en face des côtes de Málaga. L"histoire populaire raconte que les navigateurs s"en remirent à la Vierge de la Candelaria pour parvenir à maitriser leur bateau. Les marins furent épargnés par l"orage et, en remerciement, ils construisirent l"ermitage du Sanctuaire. Le temple accueille une image à laquelle les habitants de Colmenar vouent une grande dévotion. De plus, les villageois offrirent une plaque à leur patronne pour la remercier de son intervention lors du tremblement de terre de 1884 qui ne causa aucun grand dommage dans la localité.

     

Plus d’informations

Caractéristiques

  • Zone à l'intérieur des terres
  • Habitants (2 501-5 000)

Carte et indications

Continuez votre expérience sur la Costa del Sol

  • Plaza de la Marina,4
  • 29015 Málaga
  • Tel: +34952126272
  • Fax: +34952225207
  • info@costadelsol.travel

© 2018 Turismo y Planificación Costa del Sol S.L.U. Tous droits réservés