Pour vous assurer la meilleure expérience, ce site utilise des cookies. En savoir plus ici.Plus d’informations

×
Mon guide 0
Vous êtes ici:

Cuevas Bajas

Ayuntamiento, C/ Real, 38, Cuevas Bajas, 29220
Fax : +34 952 72 96 79
Afficher le téléphoneTel +34 952 72 75 01
Calles de Cuevas Bajas - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Paisaje de Cuevas Bajas - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Cuevas Bajas - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Paisaje Cuevas Bajas - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Calles de Cuevas Bajas - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Paisaje de Cuevas Bajas - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Cuevas Bajas - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Paisaje Cuevas Bajas - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Information
Visites recommandées
Comment arriver
Plus d’informations
Histoire
Vidéo
  • Vous souhaitez remonter dans le temps jusqu'à l'époque des brigands andalous ? Vous devez alors visiter Cuevas Bajas, commune située dans une petite vallée de la région nord-est de Malaga, Noroma. Selon la légende, l'auberge de Juan González hébergea plusieurs brigands de renom, tels que Chato de Benamejí, Antonio Vargas Heredia ou encore Luis Artacho. En effet, son emplacement géographique a toujours été stratégique ; Cuevas Bajas est le point de connexion entre les provinces de Malaga, Séville, Cordoue et Grenade.

    Formé par trois agglomérations (la propre commune et les hameaux du Cedrón et de la Moheda), Cuevas Bajas dispose également d'une nécropole de grottes artificielles datant de l' ge du bronze. N'oubliez pas de goûter la zanahoria morá (carotte violette) qui est cultivée dans la région depuis plus de 1 300 ans.

    LES INCONTOURNABLES DE CUEVAS BAJAS

    SES MONUMENTS

    À côté du lit de la rivière Genil, se trouve l'un des symboles de Cuevas Bajas : la roue de l'Aguzadera. Cette roue datant du XIXe siècle recueillait l'eau de la rivière pour arroser les champs de culture et est, sans aucun doute, l'une des références de la commune en raison de l'aspect monumental qu'elle revête.

    Jouissez de Cuevas Bajas en vous baladant dans ses rues et en observant ses belles façades. Nous vous recommandons de parcourir la calle Real et la calle de la Reja afin de découvrir ses édifices civils les plus remarquables. Lors de cette promenade, vous découvrirez deux niches, l'une abritant Notre-Dame du Carmen et l'autre Jésus de Nazareth, qui prouvent la grande ferveur religieuse de la commune.

    L'église de Saint-Jean-Baptiste fut construite au XVIIIe siècle et recèle l'une des sculptures ayant le plus de dévots de Cuevas Bajas, Notre-Dame des sept Douleurs. Curieusement, le Tabernacle ne se trouve pas derrière l'autel majeur, mais à sa gauche, chose très rare. Cette église fut construite sur un ancien temple dont on peut encore apercevoir de nos jours les fonts baptismaux, en marbre rouge et qui datent de 1606.

    Les hameaux de la Moheda et du Cedrón, qui conservent l'architecture typique de la région, nous plongent complètement dans le paysage naturel du coin. Ces deux hameaux furent construits durant la Reconquista, dans le but de les destiner à l'agriculture. C'est ici que vous découvrirez les Huertas del Marqués (les plaines maraîchères du marquis), où l'on utilise toujours le système d'irrigation mis en œuvre par les Arabes. Enfin, nous vous recommandons de gravir les Altos de San Antón pour dire au revoir à Cuevas Bajas tout en vous délectant de vues panoramiques spectaculaires.

  • COMMENT SE RENDRE À CUEVAS BAJAS EN PROVENANCE DE MALAGA

    Cuevas Bajas se trouve à 72 kilomètres de Malaga capitale, une distance que vous parcourrez en voiture en moins d'une heure, en empruntant la voie rapide A-45. Prenez la route MA-201, qui devient peu après la MA-202, jusqu'à arriver à la commune.

  • SES RESSOURCES NATURELLES

    Cuevas Bajas dispose de ressources naturelles uniques et, à chaque saison, vous pourrez apprécier le changement de couleur de son paysage. Il est entouré d'oliveraies et sillonné par plusieurs cours d'eau, parmi lesquels se trouve notamment la rivière Genil. Nous vous recommandons de découvrir la rouvraie et le chêne vert millénaire surnommé « chaparro Borondo », ou tout simplement de vous promener sur ses sentiers longeant la rivière.

    Cuevas Bajas fait aussi partie du Grand sentier de Malaga. C'est le point de départ de l'étape 16 qui parcourt les vastes oliveraies et fermes comme celles de Pajariego ou de la Sarteneja. Il s'agit d'un parcours linéaire qui s'achève à Alameda et que vous mettrez environ 4 h 45 à sillonner.

    SES CENTRES DE LOISIRS

    Outre tous ces lieux, Cuevas Bajas offre des itinéraires de tourisme actif en pleine nature ainsi que des expériences sportives telles que le rafting, le paint-ball, le canoë-kayak, l'escalade ou le saut à l'élastique. L'une des entreprises avec lesquelles vous pourrez profiter de ces sports d'aventure est Ocio-Aventura Cerro Gordo

    SES FÊTES POPULAIRES

    Chaque premier dimanche de décembre a lieu l'une des fêtes les plus connues de Cuevas Bajas : la Fête de la carotte violette. Ce légume si spécial est propre à la région et se cultive depuis 1 300 ans. Lors de cette célébration, vous pourrez déguster des charcuteries, des boissons comme le vin et le resol, des migas avec de la carotte violette et des gâteaux.

    Au mois de février, Cuevas Bajas célèbre la fête de la Candelaria, un spectacle de lumières et de couleurs pour toute la famille. Pour cette célébration, les enfants confectionnent des poupées en chiffon durant les jours précédents. La nuit du 2 février, les habitants de Cuevas Bajas se réunissent autour d'un feu de joie et y brûlent les poupées.

    La Semaine sainte de Cuevas Bajas déborde également d'histoire et de richesse artistique. On la célèbre depuis le XVIIe siècle et on y fait défiler en procession des figures du Sévillan Castillo Lastrucci. Cette Semaine sainte débute le Jeudi saint, avec la sortie de Jésus de Nazareth et Notre-Dame des sept Douleurs, et culmine avec une tradition très spéciale. Le dimanche, ce sont les enfants du village qui portent le trône du Christ ressuscité.

    Si vous songez à visiter Cuevas Bajas durant l'été, il y a deux dates incontournables : les fêtes de saint Jean-Baptiste et la Foire d'août. Les fêtes patronales de saint Jean constituent l'un des principaux attraits touristiques de la commune et ont lieu entre le 24 et le 25 juin. Il s'agit d'une célébration idéale pour se mêler aux riverains et faire leur connaissance, étant donné que la plupart d'entre eux participent à cette procession en l'honneur du saint et à la paellada (repas autour d'une gigantesque paella) au bord de la rivière Genil.

    Cuevas Bajas fête sa Foire au mois d'août. Durant quatre jours, les rues de la commune se remplissent de cabanons et de spectacles de musique. Comme de nombreuses autres foires andalouses, ses origines remontent aux foires à bétail.

    SA GASTRONOMIE

    Les produits récoltés dans les environs constituent la base de la gastronomie traditionnelle de Cuevas Bajas. La carotte violette, l'huile ou la farine sont quelques-uns des produits de base les plus remarquables.

    Parmi les plats que vous pourrez goûter dans cette commune, se trouvent les migas (morceaux de pain revenu dans de l'ail, accompagnés de charcuterie, de poivrons et de sardines, entre autres), la porra fría (soupe à la tomate, au poivron, au pain et à l'huile d'olive, généralement accompagnée d'œuf dur, de thon ou de jambon) ou les gachas de mosto (une crème sucrée à base de moût de raisin, d'amandes et de noix moulues). La boisson typique de Cuevas Bajas est le resol, élaboré à base d'anis sucré, de grains de café et de verveine citronnelle.

  • Histoire


    Cuevas Bajas a été habitée par l"homme depuis la préhistoire. Les sites paléolithiques découverts dans la grotte de Belda et sur les terrasses de la rivière Genil témoignent de la présence sur ces terres d"un peuple primitif de chasseurs et pêcheurs. Dans cette zone de la région de Nororma une nécropole de grottes artificielles datant de l"Âge du Cuivre, considérée comme l"une des plus importantes d"Espagne, a été mise au jour.

    Sous la domination romaine, autour du IIème siècle, une chaussée passait à côté de l"actuel noyau urbain de Cuevas Bajas, laquelle figure sur l"itinéraire d"Antonin. C"est à cette période que commença l"exploitation agraire des terres qui s"étendent près de la rivière Genil, alors appelée Singilis. De cette époque, on conserve des ruines de constructions civiles comme celles du pont de l"Arroyo de las Pozas ou encore de bains et de thermes.

    Les Musulmans occupèrent Cuevas Bajas au Moyen Âge et demeurèrent sur ces terres jusqu"en 1426. Cette année-là, l"Infant Pedro de Narváez conquit cette contrée. Au XVème siècle, les Juifs et les Arabes furent expulsés des hameaux de Cedrón et la Moheda, et on procéda à la distribution des terres. Ces territoires devinrent une zone de pâturage jésuite et des colons de la ville d"Antequera commencèrent à construire leurs maisons sur les rives de la rivière Genil.

    La configuration de l"actuelle Cuevas Bajas commença après la conquête chrétienne. Des siècles plus tard, au XVIIIème siècle, cette localité de la région nord-orientale de Málaga atteignit le nombre de 1 400 habitants et obtint en 1819 l"indépendance d"Antequera.

Cuevas Bajas

Plus d’informations

Caractéristiques

  • Habitants (1 001-2 500)
  • Zone à l'intérieur des terres

Carte et indications

Mon guide 0

Tú haces tu propio viaje.

Clica en Ajouter à mon guide y añade un destino a tu guia.

  Email Page
© 2018 Turismo y Planificación Costa del Sol S.L.U. Tous droits réservés
  • Turismo y Planificación
  • Costa del Sol S.L.U.
  • Plaza de la Marina n4
  • 29015 Málaga
  • Tel: +34952126272
  • Fax: +34952225207
  • info@costadelsol.travel