Pour vous assurer la meilleure expérience, ce site utilise des cookies. En savoir plus ici.Plus d’informations

×
Buscar
Mon guide 0
Arrivée

Moclinejo

Ayuntamiento, Plaza De España, 1, Moclinejo, 29738
Afficher le téléphoneTel +34 952 40 05 86
Panorámica de Moclinejo desde la carretera - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Mosaico en Moclinejo - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Moclinejo - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Calle de Moclinejo - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Panorámica de Moclinejo desde la carretera - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Mosaico en Moclinejo - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Moclinejo - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Calle de Moclinejo - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Information
Visites recommandées
Comment arriver
Plus d’informations
Histoire
  • Entre vignobles, oliviers et amandiers, se trouve Moclinejo, un village d"origine arabe avec ses rues étroites et ses maisons adaptées aux dénivelés du terrain. Connu comme Porte de la route du Raisin Sec (Puerta de la Ruta de la Pasa), cette commune produit un vin délicieux et une huile d"olive de grande qualité.

    Même si toute époque de l"année est idéale pour visiter cette ville de la région de la Axarquía, septembre reste le mois à convoiter. On y célèbre la Fête des Vignobles, un des rendez-vous à ne pas manquer de l"agenda de Moclinejo.

    QUE TROUVE-T-ON À MOCLINEJO

    MONUMENTS

    Il faut se rendre à la Plaza de España pour pouvoir contempler les endroits les plus intéressants de Moclinejo. On y trouve également le Centre d"études du Raisin Sec et le vin Moscatel, chargé de faire la promotion des deux produits les plus célèbres de Moclinejo.

    Tout près on y trouve la cave Antonio Muñoz Cabrera, lieu idéal pour déguster les vins de cette terre et en connaître leur processus d"élaboration. Elle abrite un petit musée, une salle dédiée au pressurage du raisin et une autre destinée à l"élaboration des vins.

    La Maison musée Axarquía est un passage obligatoire à Moclinejo, elle permet de faire un tour rapide de l"histoire et de la culture de la région. Sa collection inclut des revêtements de sol du XIXème siècle et d"anciens outils de labour, ainsi que des sculptures et peintures de différents artistes locaux.

    L"église de Nuestra Señora de Gracia représente le monument principal de Moclinejo. Construite au XVIème siècle, bien que restaurée au XVIIème, elle possède deux nefs divisées par des arcs en plein cintre. De l"extérieur, on peut admirer sa tour-clocher, les arcades arabes et la toiture. À l"intérieur, le plus curieux est la rampe moderniste du chœur.

  • COMMENT ARRIVER À MOCLINEJO DE MALAGA?

    Il y a 27 kilomètres entre Malaga capitale et Moclinejo. En voiture, le chemin le plus direct est d"emprunter l"autoroute E-15 et prendre la sortie 256 pour rejoindre la MA-3200/MA-3119 jusqu"à la ville. Le temps estimé est de 33 minutes.

  • RESSOURCES NATURELLES

    Moclinejo s"élève sur une colline du cerro de Piedras Blancas qui s"ouvre sur la vallée du fleuve Bengalbón. Pour faire le tour de son environnement naturel, il existe deux routes pensées pour les adeptes de la randonnée. Un de ces itinéraires conduit à l"auberge de Cárdenas (venta de Cárdenas), en passant par les alentours de la naissance du ruisseau Totalán.

    Le paysage de Moclinejo est caractérisé par la présence des traditionnelles fermes (cortijos) dans lesquelles on peut admirer les traces de l"architecture rurale de la région. Dans ces maisons de labour, les séchoirs sont habituels, on y transforme les raisins moscatel en raisins secs au goût sucré.

    De plus, la ville de Moclinejo est la porte d"entrée de la Route du Raisin Sec (Ruta de la Pasa). Cet itinéraire traverse les champs de vignes, fermes typiques avec ses clayettes et villas qui gardent l"essence de leur passé maure.

    Aux alentours du village, on peut également visiter la Hoya des Morts (Hoya de los Muertos) et la Côte du Massacre (Cuesta de la Matanza). Le nom des deux sites fait référence à la défaite sanglante que les troupes chrétiennes accusèrent lorsqu"elles tentèrent de conquérir ces terres sous la domination arabe.

    Le Manchón des Mines (Manchón de las Minas) est une autre enclave intéressante située à deux kilomètres de Moclinejo. Même s"il y a longtemps que ses galeries ont été fermées, on peut encore apprécier les orifices qui ont été creusés pour en extraire de l"argent.

    FÊTES POPULAIRES

    À Moclinejo, cohabitent des fêtes de grande tradition et des célébrations plus actuelles mais d"une popularité importante. C"est le cas de la Fête du Bétail (Feria del Ganado) qui a lieu aux alentours du fleuve Valdés.

    En plus de ses processions, la Semaine Sainte (Semana Santa) de Moclinejo est connue pour sa Fête du Potager (Fiesta del Huerto). Il s"agit, sur la place du village, de mettre en scène une imitation du Potager des Oliviers. Pour la réaliser, on utilise des bacs à plantes et des pots que les jeunes de ville « volent » aux voisins, mais qui sont restitués à leurs propriétaires une fois la procession du Ressuscité (Resucitado) terminée.

    En Août ont lieu les fêtes en l"honneur de San Bartolomé, autre événement très attendu. Son programme inclut une veillée, un spectacle de flamenco, des jeux populaires et la procession du patron à travers les rues du village.

    À l"occasion du Jour de San Marcos (Día de San Marcos) en avril, on déguste le typique « hornazo » (pain délicieux fourré d"un œuf dur) pendant que durant la fête de San Juan (juin) la tradition est de brûler des poupées de chiffon connues comme « júas ».

    En septembre c"est au tour de la Fête des Vignobles (Fiesta de Viñeros) pendant laquelle on met en scène le foulage du raisin et le broyage des raisins secs. Les chants populaires des verdiales et les dégustations culinaires sont au rendez-vous durant ces festivités.

    GASTRONOMIE

    Même si le vin et les raisins secs sont les produits les plus célèbres de Moclinejo, l"huile d"olive reste l"ingrédient fondamental qui compose la majorité des plats de sa gastronomie traditionnelle. Parmi ses recommandations on distingue l"ajoblanco (soupe froide d"amandes et ail, idéal en été), le gazpachuelo (soupe extraordinaire de merlu avec des pommes de terre et une mayonnaise allégée au citron), les sopas de maimones (une variété de soupe à l"ail) et les migas (une espèce de mélange cuit de pain émietté accompagné de charcuterie, poivrons et d"autres ingrédients). Les protagonistes de la pâtisserie sont, sans aucun doute, les borrachuelos (chaussons au cidre) et les roscos de vino (couronnes au vin).

  • Histoire

    La fondation de Moclinejo remonte à l"époque de la domination musulmane. Le tracé urbain de la ville est un héritage des Arabes. Les rues étroites et sinueuses du vieux quartier évoquent son passé de l"Al-andalus. Cependant, l"origine de son nom est restée inconnue. Les chroniques des XVème et XVIème siècles font indistinctement référence à cette localité sous le nom de Moclinetum, Molinete, Moclinete, Mohinete ou Molinillo.

    Moclinejo fut le théâtre d"un évènement important survenu quelques années avant la conquête de Málaga par les Rois Catholiques. Une grande armée dirigée par Alonso Aguilar arriva sur ces terres en 1483. Les habitants du village prirent leurs biens et se réfugièrent dans un château. Les Chrétiens, ne trouvant aucun butin, s"en prirent au village qu"ils incendièrent. En réponse à cette attaque, les Musulmans lancèrent des pierres et des flèches. Des milliers de soldats périrent. En souvenir de cette défaite cuisante, un ravin a été baptisé sous le nom de Hoya de los Muertos (la fosse des morts) et une pente escarpée comme la Cuesta de la Matanza (la pente de la tuerie).

    Le village fut finalement conquis par les troupes des Rois Catholiques en 1487 et les Maures furent expulsés au XVIème siècle. Dès lors, Moclinejo établit son économie autour des vignes et l"élaboration du vin. Néanmoins, l"apparition du phylloxera en 1875 freina son développement. Dans la première année, l"épidémie détruisit plus de 200 000 ceps. La production viticole commença à se redresser au début du XXème siècle.

    Dans l"actualité, les collines et les versants qui entourent le village sont couverts en grande partie par des vignes. Dans ces champs on obtient le raisin muscat, avec lequel on élabore le raisin sec et le vin de Moclinejo, des produits d"une extraordinaire qualité et saveur exquise.

Plus d’informations

Caractéristiques

  • Habitants (1 001-2 500)
  • Zone à l'intérieur des terres

Carte et indications

Continuez votre expérience sur la Costa del Sol...

  • Plaza de la Marina,4
  • 29015 Málaga
  • Tel: +34952126272
  • Fax: +34952225207
  • info@costadelsol.travel

© 2018 Turismo y Planificación Costa del Sol S.L.U. Tous droits réservés