Pour vous assurer la meilleure expérience, ce site utilise des cookies. En savoir plus ici.Plus d’informations

×
Buscar
Mon guide 0
Arrivée:

Ojén

Ayuntamiento, Camino De Marbella, 3, Ojén, 29610
Fax : +34 952 88 12 16
Afficher le téléphoneTel +34 952 88 10 03
Vista panorámica de Ojén - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Fuente de agua en Ojén - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Naturaleza de Ojén - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Naturaleza de Ojén - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Vista panorámica de Ojén - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Fuente de agua en Ojén - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Naturaleza de Ojén - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Naturaleza de Ojén - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Information
Visites recommandées
Comment arriver
Plus d’informations
Histoire
Vidéo
  • Visites recommandées

    Ojén est un village au tracé arabe niché entre la mer et la Sierra de las Nieves, classée Réserve de la Biosphère par l"Unesco. Destination parfaite pour les passionnés de nature, cette localité compte également d"intéressants monuments et des sites pittoresques, comme l"église de Nuestra Señora de la Encarnación, la Fuente de los Chorros ou ses grottes. Le voyageur pourra aussi visiter le Musée du Moulin d"huile, se pencher sur ses magnifiques belvédères ou goûter la célèbre eau-de-vie d"Ojén.

    Église de Nuestra Señora de la Encarnación

    L"église de Nuestra Señora de la Encarnación est le principal monument d"Ojén. Elle fut construite au XVIème siècle sur une ancienne mosquée dont on conserve le minaret, reconverti en une tour-clocher. Sa seule nef possède une excellente armature mudéjare. L"intérieur accueille l"image de San Dionisio Areopagita, patron de la ville.

    Fuente de los Chorros

    Dans le centre du village trône la Fuente de los Chorros, la Fontaine des Jets, qui date de 1905. Ses cinq jets témoignent de l"abondance d"eau de la commune d"Ojén. Au fil du temps, cette fontaine est devenue l"un des symboles du village.

    Musée du moulin d"huile

    Le musée du moulin d"huile expose des machines anciennes en parfait état de conservation qui étaient autrefois utilisées pour broyer l"olive. Ses installations accueillent également des expositions de peinture, de photographie et de sculpture.

    Musée du vin

    Le musée du vin occupe une ancienne distillerie d"eau-de-vie, la boisson typique d"Ojén, qui jouissait d"une grande réputation à la fin du XIXème siècle. Avant de devenir un musée, ce bâtiment accueillit le siège du syndicat CNT, un cinéma et une boîte de nuit.

    Grottes d"Ojén

    Les grottes d"Ojén sont des cavités d"origine karstique associées à la vie du village depuis très longtemps. Ces grottes servaient jadis de refuge aux personnes et aux animaux. Dans l"actualité, elles font partie d"un jardin où deux scènes permanentes ont été installées pour la tenue de toutes sortes d"évènements.

    Jardin botanique d"Ojén

    Le jardin botanique d"Ojén est situé dans le site El Cerezal, à quelques kilomètres du centre urbain. Ce centre d"interprétation de la nature permet d"admirer plusieurs exemplaires de la flore autochtone. Ce lieu compte un espace récréatif équipé de tables et de barbecues où le visiteur peut passer une agréable journée champêtre.

    Belvédères naturels

    Le Belvédère naturel de El Juanar, situé en pleine Sierra Blanca, est entouré d"une pinède touffue qui le dote d"un attrait singulier. L"endroit offre une vue panoramique imprenable sur la mer et la montagne. Une autre option pour admirer les sites qui entourent la commune d"Ojén consiste à monter jusqu"au Belvédère naturel de El Corzo.

  • Comment nous rejoindre

    Ojén se trouve dans la région de la Sierra de las Nieves, à 10 kilomètres de Marbella et à 65 km de la capitale de la province de Málaga. Pour rejoindre ce village d"un quelconque point de la Costa del Sol, il faut prendre l"autoroute A-7, qui rejoint la A-355 puis, de là, la sortie A-7103 vers Ojén et suivre la voie qui mène à la localité.

  • Plus d"informations

    Attraits naturels

    Ojén est la porte d"entrée à la région de la Sierra de las Nieves depuis la Costa del Sol. Le Parc naturel Sierra de las Nieves, déclaré Réserve de la Biosphère, a reçu le prix EDEN de l"Union Européenne de l"excellence touristique. Il s"agit d"un lieu unique peuplé de bois de pins autochtones, de chênes-lièges, de chênes rouvres et d"autres espèces. Sa richesse écologique en fait un lieu idéal pour pratiquer des activités en contact avec la nature.

    Le territoire d"Ojén s"étend depuis la Sierra Blanca jusqu"à la Sierra Alpujata et des vallées des rivières Real et Ojén jusqu"aux communes de Marbella et Mijas. La proximité de la mer Méditerranée dote ce village de l"arrière-pays d"un climat tempéré qui invite à découvrir ses charmes en toute saison.

    Le site de Juanar, qui abrite une colonie de chèvres sauvages et un petit bois de pinsapos (pins autochtones), est un autre lieu à voir absolument. Un parcours de randonnée conduit aux belvédères del Corzo et del Macho Cabrío, le sentier de José Lima et la Cruz de Juanar, d"où la vue sur la Costa del Sol occidentale est imprenable.

    Fêtes

    Ojén tient en octobre sa foire en hommage à San Dionisio Areopagita. Une offrande florale et la procession du patron de la ville marquent le début des réjouissances, dont la place du village est le centre névralgique, le lieu de réunion des habitants et des visiteurs venus profiter des chants, des danses et de la bonne nourriture. La procession de la Vierge del Pilar sonne la fin de ces fêtes.

    Les retrouvailles de Jésus et de la Vierge des Douleurs sur la place d"Ojén, le Jeudi Saint, est le moment fort de la Semaine Sainte. Le lendemain, la procession du Santo Entierro a lieu, accompagné de la Dolorosa qui défile à nouveau le Dimanche de Résurrection aux côtés de Jésus Ressuscité.

    Le 1er mai, les habitants se réunissent à Llanos de Pula pour passer une agréable journée festive, tandis que le Día del Tostón se tient le 1er novembre à la campagne. La grillade de châtaignes a lieu le dimanche suivant dans le centre-ville.

    Ojén organise en juillet Ojeando Festival, un évènement autour de la musique pop-rock indépendante. En août, c"est au tour du Festival Castillo del Cante Flamenco, l"un des festivals les plus réputés de la province de Málaga depuis sa création en 1975.

    Gastronomie

    Parmi les plats les plus représentatifs de la gastronomie traditionnelle d"Ojén, on peut citer la soupe jervía, le riz au fenouil, le lapin à la tomate, le pot-au-feu de perdrix et la soupe de bouillon. En ce qui concerne les desserts, on remarque les beignets mojaos, à l"eau salée, et les roquetes. À table, l"eau-de-vie et les châtaignes ne peuvent pas manquer.

    Autres informations utiles

    La commune d"Ojén compte une surface de 85,4 kilomètres carrés et environ 3 450 habitants qui reçoivent le nom de ojenetos.

  • Histoire

    Les premiers établissements de l"homme à Ojén datent du Néolithique, comme en attestent les restes découverts dans la grotte de Pecho Redondo. Durant le Bas-Empire Romain, ces terres furent habitées par un peuple stable consacré à l"exploitation de l"agriculture et du bétail. La localité fut mentionnée pour la première fois à l"époque musulmane dans les « chroniques des exploits des émirs cordouans », lorsqu "Abderramán III s"opposa au rebelle muladi Omar Ben Hafsún devant les remparts du château d"Ojén.

    Les troupes de l"émirat occupèrent la ville en l"an 921, époque à laquelle elle reçut le nom d"Hoxán (« lieu raboteux »). En 1485, la population arabe finit par capituler devant l"avancée des Chrétiens. Dès lors, les Rois Catholiques interdirent la présence des Maures à moins d"une lieue de la côte, c"est pourquoi de nombreux habitants de Marbella s"en allèrent à Ojén.

    La cohabitation entre les Musulmans et les Chrétiens devint de plus en plus difficile. C"est pourquoi, un an après l"éclatement de la rébellion des Maures d"Istán en 1568, ceux d"Ojén se joignirent au soulèvement. Avant de s"enfuir vers les montagnes, les rebelles incendièrent l"église et plusieurs demeures, et tuèrent même quelques habitants chrétiens. Philippe II ordonna au duc de Medina Sidonia d"en finir avec le soulèvement, ce qu"il fit en chassant les Maures et en repeuplant les terres avec de vieux Chrétiens.

    En 1807, Charles IV accorda à Ojén son indépendance vis-à-vis de la juridiction de Marbella. Près d"un siècle plus tard, Pedro Fernández ordonna la construction de la Fuente de los Chorros et le Marquis de Larios érigea le Palais de Juanar en tant que réserve de chasse. Ce bâtiment a été aménagé en 1965 pour en faire un Parador National et est exploité depuis 1984 par une coopérative de travailleurs d"Ojén.

    L"eau-de-vie d"Ojén

    Pedro Morales fut un habitant d"Ojén qui installa en 1840 une distillerie d"eau-de-vie. Pour l"élaboration de cette boisson, il utilisait exclusivement des herbes aromatiques et des raisins cultivés dans le village. Les alambics étaient chauffés avec du bois de genévrier. La boisson ainsi obtenue était d"une qualité telle qu"elle jouissait d"une renommée mondiale. Pablo Picasso immortalisa même cette liqueur dans l"une de ses œuvres cubistes (« Bodegón español », 1912), une bouteille portant l"étiquette « Ojén ». Le prix Nobel de Littérature Camilo José Cela cita également cette eau-de-vie dans son célèbre roman « La colmena ».

Plus d’informations

Caractéristiques

  • Habitants (2 501-5 000)
  • Zone à l'intérieur des terres

Carte et indications

Continuez votre expérience sur la Costa del Sol...

Mon guide 0

Tú haces tu propio viaje.

Clica en Ajouter à mon guide y añade un destino a tu guia.

  Email Page
  • Plaza de la Marina,4
  • 29015 Málaga
  • Tel: +34952126272
  • Fax: +34952225207
  • info@costadelsol.travel

© 2018 Turismo y Planificación Costa del Sol S.L.U. Tous droits réservés