Pour vous assurer la meilleure expérience, ce site utilise des cookies. En savoir plus ici.Plus d’informations

×
Mon guide 0
Vous êtes ici:

Periana

Ayuntamiento, Plaza De Andalucía, 1, Periana, 29710
Fax : +34 952 53 62 76
Afficher le téléphoneTel +34 952 53 61 67
Vista panorámica de Periana - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Periana - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Periana - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Fuente en Periana - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Vista panorámica de Periana - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Periana - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Periana - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Fuente en Periana - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Information
Visites recommandées
Comment arriver
Plus d’informations
Histoire
Vidéo
  • Voulez-vous réserver une place dans le meilleur des amphithéâtres naturels d"Europe ? Alors bienvenus à Periana. Jouissez d"un panorama époustouflant depuis les hautes terres de l"Axarquía. À cette impressionnante richesse de paysages s"ajoutent une architecture singulière et des coutumes séculaires.

    Ne quittez pas Periana sans avoir goûté ses savoureuses pêches et son huile à base d"olives verdial d"une qualité extraordinaire. D"ailleurs ce sont les produits phares de deux fêtes annuelles devenues incontournables dans l"agenda de la région.

    PERSONNE NE S"ÉGARE DANS PERIANA

    MONUMENTS

    Dans le village portant le même nom et situé à deux kilomètres et demi se trouvent les Baños de Vilo. Il s"agit d"une station balnéaire culminant à 600 mètres au-dessus de la mer et qui possède un puits naturel doté d"une margelle sculptée voilà plus de mille ans. Les propriétés curatives de ses eaux et la beauté du paysage environnant rendent indispensable la visite de ce lieu.

    À votre retour, les monuments de la ville vous attendent : les maisons seigneuriales du XVIIIème siècle, l"ancien Lavoir Municipal et la Fontaine de Periana, au cœur de la vie sociale durant des décennies.

    Le monument le plus remarquable de Periana est l"église de Saint Isidore le Laboureur, reconstruite dans un style neomudéjar à la suite du séisme de 1884 et qui possède trois nefs séparées par des arcs brisés. Vue de l"extérieur, elle offre une remarquable façade en brique, tandis qu"à l"intérieur le sol est revêtu de terrazo polychrome.

    Une mention spéciale pour le Musée de l"huile de Mondrón, exposant outils traditionnels et pierres à mouture. Ses installations permettent de connaître les processus d"élaboration qui ont fait la renommée de ce village de la région de l"Axarquía.

    Et si vous souhaitez profiter des spectaculaires panoramas environnants, rendez-vous sur la place de la Lomilleja, où depuis le mirador s"offrent à vos yeux la dépression du Guaro et le barrage de La Viñuela.

  • COMMENT SE RENDRE À PERIANA DEPUIS MALAGA

    Periana se situe à la limite de la province de Grenade, au nord de la région de l"Axarquía, et à 48 kilomètres de la capitale de la province de Malaga. Pour s"y rendre, il faut prendre la voie rapide Autovía del Mediterráneo (A-7), puis dévier vers l"A-356 à Vélez-Málaga. Une fois au barrage de La Viñuela, il faut emprunter l"A-402 puis continuer sur la C-340 qui mène à Periana.

  • RESSOURCES NATURELLES

    Periana possède une dizaine de circuits de randonnée pour découvrir la beauté des parages naturels dans lesquels se niche le village. L"un de ces itinéraires qui mène aux Baños de Vilo passe à travers la naissance du Guaro, qui débouche sur le barrage de La Viñuela. D"autres itinéraires conduisent jusqu"à la montagne, ou traversent des oliveraies millénaires, des gisements archéologiques et des moulins à huile.

    Surplombant les paysages montagneux des sierras de Alhama et de Gallo-Vilo, voici le Puerto del Sol. Contempler les chênes enracinés parmi les zones rocheuses procure des sensations inoubliables, tandis qu"au sud s"étendent les champs d"oliviers qui produisent la célèbre huile de variété verdial.

    Sur la Route de l"Huile et des Monts, Periana représente une étape essentielle dans la culture du bien nommé or liquide. L"itinéraire, déclaré Intérêt Touristique de l"Andalousie, parcourt également les localités d"Alfarnatejo, Colmenar, Riogordo, Alfarnate, Alcaucín et La Viñuela, ainsi que d"autres sites d"une beauté singulière.

    FÊTES POPULAIRES

    En été à Periana se tiennent la Feria d"Août et la Fête de la Pêche, consacrée à l"un des produits phares de la localité. Et parmi les activités proposées, un concours gastronomique présente des plats cuisinés à base de ce fruit qui jouit d"une réputation bien méritée.

    Voici un autre rendez-vous incontournable : la Fête de l"Huile Verdial, déclarée d"Intérêt Touristique Provincial. Au cours de cette journée, vous pourrez savourez un typique petit-déjeuner meunier (pain imbibé d"huile, migas à la morue et café à l"ancienne) et des produits du terroir, ou encore participer à une dégustation d"huile, dans une ambiance rythmée par les verdiales.

    En mai, Periana célèbre les fêtes de Saint Isidore le Laboureur, avec au programme : fête foraine défilés, concerts et procession du saint dans les rues du village. Mais paradoxalement, les festivités ne s"achèvent pas à la fin des fêtes car le week-end d"après elles sont suivies du pèlerinage dédié au saint patron de la localité.

    GASTRONOMIE

    Incontournable, l"huile d"olive verdial sert d"ingrédient de base à la gastronomie traditionnelle de Periana, notamment pour élaborer les soupes cachorreñas (morue, oranges et œufs), les migas (pain grillé émietté et garni de produits frits à base de porc et de légumes), l"ajoblanco (soupe froide à base d"ail, amandes et huile, garnie de raisin), le gazpacho (boisson froide à base de tomate et autres légumes) et le gazpachuelo (soupe de merlu et pommes de terre cuites avec une mayonnaise légère). Mais on peut également trouver les omelettes de morue au miel, les parpuchas ou encore les morretes avec une sauce aux amandes (deux spécialités à base d"asperges).

    Et pour le dessert, place aux célèbres pêches de Periana, bien sûr! Au rayon pâtisserie, voici la torta romana (une sorte de gâteau), les roscos au vin et les galettes à l"huile.

  • Histoire

    Periana a enregistré des établissements humains depuis le Moustérien, au Paléolithique inférieur. Les sites de la colline de Alcolea, près de Mondrón, en attestent. D"autres restes du Néolithique furent également découverts dans la colline de El Fuerte et à Marchamonas. Dans la zone de la Capellanía, près de La Viñuela, d"autres vestiges des ateliers lithiques de l"âge de bronze ont aussi été mis au jour.

    Durant l"époque arabe, il semblerait que Periana ait été un petit hameau. Les chroniques du XVème siècle font référence au territoire comme d"un simple lieu de passage des troupes chrétiennes en provenance d"Archidona qui se rendaient à la conquête de Vélez en 1487. Après la conquête de la région de l"Axarquía par les armées des Rois Catholiques et l"expulsion ultérieure des Maures, ces terres furent désertées.

    La constitution du village actuel date du XVIIIème siècle. Le moment clé fut la conversion du petit ermitage de San Isidro Labrador en église en 1761. Dès lors, il cessa d"appartenir à la juridiction de Riogordo. Des décennies plus tard, des colons pour la plupart en provenance d"Andalousie Occidentale commencèrent à arriver dans la commune et à l"agrandir. Ce développement fut freiné par le tremblement de terre de 1884.

    Le séisme, qui frappa en particulier la région de l"Axarquía, dévasta Periana. De nombreuses maisons furent détruites et 58 habitants périrent. En janvier de l"an 1885, Alphonse XII visita le village pour constater les dégâts provoqués par le tremblement de terre. Le roi destina alors un poste de 300 000 pesetas pour pallier aux dommages causés. Cette somme permit de construire la nouvelle église de San Isidro et le quartier qui l"entoure.

    De nos jours, Periana est un village aux gens aimables dont l"économie repose sur les exploitations agricoles. Dans cette contrée, la culture qui prédomine est celle de la pêche, que certains considèrent comme le meilleur fruit d"Espagne, ainsi que la production d"huile verdiale. De plus, il s"agit d"une destination idéale pour les amateurs de tourisme d"arrière-pays et de nature.

    Introduction de la culture de la pêche

    La culture de la pêche fut introduite à Periana par un habitant de la ville surnommé « El Rojo ». Il y a plus de deux cent ans, cet habitant voyagea en Argentine pour visiter un parent et ramena au village des plants de pêchers. La douceur du climat et la fertilité des champs favorisèrent la propagation de la pêche sur ces terres.

    Légende

    Il existe une légende autour du nom du village. D"après la tradition orale, deux familles étaient jadis opposées, chacune souhaitant donner son nom au village. Les disputes entre les Pereiro et les Santana montèrent d"un cran et semblaient ne pas vouloir prendre fin. Pour trancher cette question une bonne fois pour toutes, il fut décidé de mélanger les deux noms pour n"en faire qu"un seul. Il en résulta Periana.

    Une autre version de l"histoire raconte que Pereiro et Santana étaient deux établissements défensifs situés dans la région durant l"époque arabe. Un grand pré séparait les deux zones. Ce fut là que le village actuel naquit en 1761. Pour baptiser cette nouvelle localité, les noms des deux établissements furent alors mélangés pour donner naissance à un seul nom.

Periana

Plus d’informations

Caractéristiques

  • Habitants (2 501-5 000)
  • Zone à l'intérieur des terres

Carte et indications

Mon guide 0

Tú haces tu propio viaje.

Clica en Ajouter à mon guide y añade un destino a tu guia.

  Email Page
© 2018 Turismo y Planificación Costa del Sol S.L.U. Tous droits réservés
  • Turismo y Planificación
  • Costa del Sol S.L.U.
  • Plaza de la Marina n4
  • 29015 Málaga
  • Tel: +34952126272
  • Fax: +34952225207
  • info@costadelsol.travel