Pour vous assurer la meilleure expérience, ce site utilise des cookies. En savoir plus ici.Plus d’informations

×
Buscar
Mon guide 0
Arrivée:

Pujerra

Ayuntamiento, C/ Fuentes, 3, Pujerra, 29540
Fax : +34 952 18 35 14
Afficher le téléphoneTel +34 952 18 35 13
Vista panorámica en Pujerra - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Pujerra - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Pujerra - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Señor paseando en Pujerra - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Vista panorámica en Pujerra - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Pujerra - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Pujerra - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Señor paseando en Pujerra - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Information
Visites recommandées
Comment arriver
Plus d’informations
Histoire
Vidéo
  • Visites recommandées

    Pujerra est un village blanc du Haut Genal qui conserve l"essence de son passé sous l"Al-Andalus. Son paysage urbain se caractérise par des ruelles étroites, zigzagantes et pentues. La plupart des demeures sont en maçonnerie avec des façades blanchies à la chaux et des tuiles arabes. La commune s"étend par le versant nord de Sierra Bermeja, où les châtaigniers et les pinèdes abondent. Le visiteur aura l"occasion de visiter l"église de l"Espíritu Santo, de découvrir les meilleurs coins de ce village de la Serranía de Ronda ou encore de visiter le musée de la châtaigne de Pujerra.

    Église de l"Espíritu Santo

    L"église de l"Espíritu Santo (du Saint Esprit) de Pujerra fut construite au XVIème siècle. Il s"agit d"un bâtiment simple aux dimensions réduites en harmonie avec le village. Il se compose d"une seule nef couverte d"une armature mudéjare en bois. La porte principale se trouve sur un côté, un trait caractéristique des temples régionaux de l"époque. Un clocher datant du dix-huitième siècle est l"élément architectural le plus remarquable. À un kilomètre et demi du centre urbain, on peut voir l"ermitage de San Antonio de Padua, le patron du village.

    Musée de la châtaigne

    Le musée de la châtaigne de Pujerra vise à mettre en valeur ce produit typique. Ses installations occupent un bâtiment de trois étages situé en plein centre-ville. Le premier niveau accueille un point d"information touristique, une boutique et l"espace d"exposition dédié à la châtaigne et à son histoire. Aux deux autres étages, on peut voir une reproduction d"une demeure traditionnelle et un grenier à paille, outre une exposition d"outils anciens.

    Lieux pittoresques

    Le centre urbain de Pujerra se compose de ruelles étroites et irrégulières qui s"adaptent aux dénivelés du terrain. Le voyageur pourra flâner dans les ruelles bordées de maisons blanchies à la chaux en admirant, en toile de fond, le surprenant paysage montagnard. Certaines demeures sont ornées de briques avec le monogramme du Christ composé de lettres grecques, à l"instar des sépultures chrétiennes du IIème siècle.

    Le buste du roi Wamba préside la Placilla Vieja de Pujerra. Cette sculpture trône dans ce village de la Serranía de Ronda en raison d"une légende mettant en vedette ce roi Wisigoth, selon laquelle ce personnage serait né dans le village.

    Itinéraire de Fray Leopoldo

    Pujerra est l"une des communes sur la Route de Fray Leopoldo. L"itinéraire démarre à Alpandeire et passe par Igualeja, Cartajima, Júzcar et Faraján. Ces territoires furent parcourus par le célèbre frère béatifié en 2010 par le pape Benoît XVI. Francisco Tomás de San Juan Bautista Márquez Sánchez rejoignit l"ordre des capucins à l"âge de 33 ans et partit pour Grenade. En parcourant cet itinéraire, le visiteur pourra découvrir le legs historique et culturel des villages qui le composent.

  • Comment nous rejoindre

    Pujerra est situé dans la région du Haut Genal, au sud-est de la région de la Serranía de Ronda, à 106 kilomètres de la capitale de la province de Málaga. L"itinéraire conseillé pour se rendre dans ce village consiste à rejoindre dans un premier temps San Pedro de Alcántara par l"Autovía del Mediterráneo (A-7). À ce stade, il faut continuer sur la route A-397 en direction de Ronda, laquelle rejoint la route MA-527 qui conduit à Pujerra.

  • Plus d"informations

    Attraits naturels

    Pujerra abrite des lieux merveilleux grâce à sa situation privilégiée entre la Sierra Bermeja et la vallée du Genal. Le voyageur aura ainsi l"occasion de se promener dans les forêts de châtaigniers et de pins qui peuplent le paysage ou de se rafraichir dans la rivière du site du Molino del Puente. La valeur écologique de cet environnement fait de Pujerra un lieu très prisé des amateurs de nature et d"activités à l"air libre.

    Le mont Guaitará, avec ses 958 mètres d"altitude, constitue un tertre privilégié qui offre une belle vue panoramique sur la région de la Serranía de Ronda. Une autre option recommandée consiste à emprunter le chemin reliant Pujerra avec le village voisin d"Igualeja. Ce parcours est peuplé de châtaigniers qui, de printemps jusqu"au début de l"automne, offrent un magnifique spectacle naturel.

    L"itinéraire entre Pujerra et Jubrique est faisable à pied, à vélo ou en voiture. À la fin du trajet, le sentier traverse une plantation de pins insignes qui dotent le lieu d"une grande beauté. Cette pinède est visible depuis différents endroits du fait qu"elle tranche sur l"environnement. Par la route qui monte depuis San Pedro de Alcántara, à Marbella, on commence à apercevoir la partie haute de la vallée de la rivière Guadalmina.

    Fêtes

    Pujerra fête au mois de juin la Foire de San Antonio de Padua, qui s"étend pendant quatre jours et inclut des dégustations gastronomiques, des performances musicales et deux processions. Le patron de la ville est aussi la vedette d"une procession haute en couleur qui se tient en août.

    Pujerra accueille en octobre la Foire de la Châtaigne en l"honneur de la Vierge de Fátima. Une exposition des produits élaborés à partir de ce fruit et le défilé de la patronne sont les principaux actes festifs. Un bal populaire et une grande grillade de châtaignes, accompagnées d"anis, d"eau-de-vie, de musique et de danses, sont également organisés.

    Durant la Semaine Sainte, la Vierge de la Soledad sort en procession et le rituel du « Huerto del Niño » a lieu : une baraque qui accueille l"image de l"Enfant Jésus est fabriquée sur la place et une poupée à l"effigie de Judas est accrochée à un peuplier noir. Le Dimanche de Résurrection, Judas est abattu de plusieurs tirs puis brûlé, tandis que la Vierge retrouve son enfant.

    Gastronomie

    La olla, le gazpacho, les migas et la pinchitada sont les plats les plus représentatifs de la cuisine traditionnelle de Pujerra. La gastronomie de ce village associe les produits locaux et l"alimentation en fonction des saisons. En outre, la vallée du Genal fournit au village une grande variété de légumes et de fruits frais. En ce qui concerne les desserts, on peut citer les beignets, les couronnes faites maison et les tostones, accompagnés de boissons typiques comme le moût et la mistelle.

    Autres informations utiles

    La commune de Pujerra compte une surface de 24 kilomètres carrés et un peu plus de 320 habitants qui reçoivent le nom de pujerreños.

  • Histoire

    Il existe très peu de données sur la fondation de Pujerra et son développement ultérieur. D"autre part, aucun fait historique marquant n"eut lieu dans cette localité de la Serranía de Ronda. On connait toutefois l"existence d"un village maure appelé Bentamín qui disparut après la conquête chrétienne. Certains historiens évoquent l"existence d"un autre village perdu, Cenay, où se trouvent les ruines du Molino de Capilla. C"est là que vécut le roi Wamba d"après la légende avant de monter sur le trône.

    Les chercheurs pensent que Pujerra connut le même sort que les autres communes de la région. Le tracé des rues atteste de son origine arabe. Cependant, sur les façades de plusieurs demeures on peut voir des briques portant les initiales de Yesous Christos, une inscription que l"on retrouvait sur les sépultures des Chrétiens au IIème siècle, ce qui laisse à penser que la région fut christianisée avant cette période.

    Pujerra figure sur plusieurs documents historiques sous le nom de Poxera, Puxerra ou encore Pugerra. Il semblerait que le nom provienne d"Alpujarra, cependant cette hypothèse n"a pas été confirmée. Au XVIIIème siècle, la commune se consacrait à l"agriculture et à l"exploitation des gisements de minerais de la région, une activité qui perdura jusqu"au XIXème siècle. Au début de ce siècle, en 1814, le roi Ferdinand VII lui accorda la « carta de villazgo », une lettre qui donnait l"indépendance à la ville, en reconnaissance de la bravoure de ses habitants sous l"invasion napoléonienne.

    La légende du roi Wamba

    À la période historique de l"Espagne des Wisigoths, le trône du royaume était vacant. Un groupe d"experts chercha un nouveau roi et conclut que celui-ci devait être un berger de Pujerra nommé Wamba. Un cortège de nobles et d"hommes d"église se rendit à sa rencontre et le trouva près d"un vieux moulin.

    Wamba s"opposa à cette idée en prétextant son vieil âge et son absence de culture. Finalement, il décide de trancher la question par volonté divine en lançant : « Lorsque ce bâton que je tiens à la main fleurisse, je serai le Roi d"Espagne ». Puis il planta le bâton dans la terre et celui-ci commença à fleurir sous leurs yeux. Et ce fut ainsi qu"il devint l"un des derniers rois des Goths.

    L"importance du châtaignier

    Le châtaignier est une formation forestière qui a toujours au XXIème siècle une grande importance écologique, économique et culturelle pour Pujerra et pour l"ensemble de la Serranía de Ronda. Ces arbres perdent leurs feuilles en hiver et reverdissent au printemps. Les fleurs couvrent les branches au mois de juin et les capsules qui protègent le fruit se forment à la chaleur de l"été. En automne, les bogues tombent avant d"être récoltées par des mains expertes qui libèrent les châtaignes protégées par les piquants.

    Au terme de la récolte, en novembre, les traditionnels « tostones » ont lieu, une grande grillade de châtaignes organisée à Pujerra et dans d"autres villages voisins, accompagnée d"anis, d"eau-de-vie et de liqueurs locales. Dans l"actualité, on compte près de 4 000 hectares de châtaigniers dans toute la vallée du Genal.

Plus d’informations

Caractéristiques

  • Habitants (0-100)
  • Zone à l'intérieur des terres

Carte et indications

Continuez votre expérience sur la Costa del Sol...

Mon guide 0

Tú haces tu propio viaje.

Clica en Ajouter à mon guide y añade un destino a tu guia.

  Email Page
  • Plaza de la Marina,4
  • 29015 Málaga
  • Tel: +34952126272
  • Fax: +34952225207
  • info@costadelsol.travel

© 2018 Turismo y Planificación Costa del Sol S.L.U. Tous droits réservés