Pour vous assurer la meilleure expérience, ce site utilise des cookies. En savoir plus ici.Plus d’informations

×
Buscar
Mes preferes 0
Arrivée

Torrox

Oficina De Turismo, Avda Andalucía, Edificio De Usos Múltiples De La Costa, Bajo, Torrox, 29770
Afficher le téléphoneTel +34 952 53 02 25
Catedral de Torrox - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Farolillos en Torrox - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Manos en el mar - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Paseo Marítimo de la playa del Cenicero en Torrox - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Catedral de Torrox - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Farolillos en Torrox - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Manos en el mar - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Paseo Marítimo de la playa del Cenicero en Torrox - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Information
Visites recommandées
Comment arriver
Plus d’informations
Histoire
  • Si vous voulez connaître la commune ayant le meilleur climat de toute l'Europe, faites vos bagages et cherchez Torrox sur la carte. Quelle que soit la saison, quelques heures dans la commune de la comarque de la Axarquía seront suffisantes pour vous rendre compte de sa situation privilégiée et découvrir la raison de cette affirmation.

    Avec une température annuelle de 18ºC en moyenne, Torrox vit un printemps éternel et est devenu l'un des meilleurs atouts de la Costa del Sol: always warm (toujours chaud). Ce climat privilégié est dû à la Vallée de la Rivière Torrox, qui donne sur la mer et fait que les températures sont plus douces et aussi aux montagnes qui l'entourent en empêchant les vents désagréables d'y pénétrer.

    Composé d'enclaves dans l'arrière-pays et dans le littoral, séparés par à peine quatre kilomètres, Torrox est un paysage subtropical où se mêlent les montagnes et les sept plages auxquelles on décerne chaque année le Drapeau Bleu. Les plages les plus prisées grâce à leur accès facile et à des services de qualité sont les plages de El Morche, Torcasol, Ferrara ou le Peñoncillo.

    Pour finir, soulignons que Torrox est jumelé avec la commune française de Mauléon.

    À NE PAS MANQUER À TORROX

    MONUMENTS

    L'un des lieux les plus charmants que vous devez absolument visiter si vous vous rendez à Torrox est son Phare, l'un des rares édifices de ce genre dans la province de Malaga à être ouvert au public pour des activités culturelles.

    Les amateurs d'histoire trouveront également de nombreuses raisons pour y revenir. La commune renferme un patrimoine extrêmement intéressant comme le Gisement romain du Forum et l'église de Nuestra Señora de la Encarnación. Le premier abrite les restes d'une ville romaine qui connut toute sa splendeur entre le Ier et le IVème siècle. L'église de Nuestra Señora de la Encarnación a été construite au XVIème siècle et agrandie au XVIIème siècle. Son plafond est fait de charpentes mudéjars en bois et à l'extérieur, on peut distinguer la tour en forme de prisme rectangulaire, couronnée d'un chapiteau pyramidal.

    C'est au XVème siècle que la Tour-Vigie de Calaceite et la Almenara de Huit, intégrées dans l'ancien système défensif de la côte, ont été érigées. Torrox conserve aussi les restes de sa forteresse arabe et de la muraille qui entourait le village, comme le Portón et le Torreón.

    La Maison de la Monnaie, appelée également Palais de l'Adouane, est un immeuble du XVIIIème siècle qui illustre la splendeur commerciale de Torrox lors des siècles passés. C'est aujourd'hui une propriété privée et on ne peut donc la voir que de l'extérieur.

    À Torrox, le Palais du Joyau et l'aqueduc de La Granja illustrent l'architecture du XIXème siècle. Un autre édifice de cette époque est la Maison de la Hoya, oú s'est logé le roi Alphonse XII lors de sa visite à la comarque de la Axarquía en 1884. Les voyageurs pourront également découvrir, dans cette commune, la façade de l'hôpital de San José datant du XVIéme siècle et l'ancienne raffinerie de sucre de San Rafael ainsi que visiter le Musée des Miniatures.

  • COMMENT REJOINDRE TORROX DEPUIS MALAGA

    En prenant la route E-15 jusqu'à la sortie 285, vous ne mettrez que 40 minutes pour rejoindre Torrox depuis Malaga. En suivant les indications, il vous sera aisé d'arriver jusqu'au centre de la commune.

    Vous pouvez également emprunter le transport public puisqu'il existe un autobus qui vous mène du Port de Malaga jusqu'à Torrox et met environ une heure et demie.

     

  • RESSOURCES NATURELLES

    Torrox dispose de neuf kilomètres de merveilleux littoral, tout au long duquel on trouve de superbes plages; certaines d'entre elles se sont vues décerner le drapeau bleu.

    Tout au long du littoral de Torrox, vous pouvez découvrir des criques situées dans de merveilleuses enclaves naturelles. Nous vous recommandons tout particulièrement les plages de Peñoncillo, Calaceite, la plage de Mazagarrobo ou celle de Wilches.

    Torrox dispose également d'autres plages comme la plage de Ferrara, la plage de Cenicero et la plage de Morche.

    FÊTES POPULAIRES

    Après le défilé des Rois Mages, le 6 janvier, les premières fêtes de Torrox ont lieu vers le mois de février avec les chirigotas et les bals déguisés qui peuplent la ville pendant le carnaval.

    Les Croix de Mai décorées avec des fleurs ornent les patios des maisons au lieu des pots de fleurs habituels. Ces croix sont également décorées avec des châles et des linges en dentelle.

    C'est dans le quartier de Las Protegidas que tous les 13 juin on fête la San Antonio. Ce jour-là, commencent les trois jours de fête populaire pendant lesquels vous pourrez déguster la bonne chair et le bon vin de la région de l'Axarquía.

    À Torrox, on vit la nuit de la Saint Jean de façon très particulière car tout au long de ce jour (23 juin), en plus des júas (poupées en chiffon) traditionnelles, l'eau est l'élément principal de la fête. Les habitants de la commune et les touristes qui désirent suivre la tradition partent de la vieille ville en direction de la rivière Torrox jusqu'au quartier de Pontil où ils se baigneront le soir, pendant la fête.

    Le mois d'août débute avec la célébration du Jour de la Patronne, la Virgen de las Nieves, on porte sa statue et celle de San Roque de son ermitage à l'église paroissiale et elle y demeure jusqu'au mois d'octobre.

    Le 15 août, le quartier de El Morche fête la Virgen del Carmen. Contrairement à la tradition qui veut que l'on célèbre cette fête au mois de juillet, à Torrox, on a choisi de la célébrer plus tard pour qu'un plus grand nombre de touristes puissent en profiter. Pendant cette festivité, vous pourrez découvrir les concours de pêche, la foire, les spectacles musicaux et, bien sûr, la procession maritime de la Vierge.

    Le 7 de septembre, c'est la fête de la Chandeleur: pendant le week-end, les habitants de la commune se dirigent vers les cortijos (fermes) et mangent, boivent et dansent entourés de chandelles.

    Lors de la Feria d'octobre, que l'on fête habituellement pendant la première semaine du mois, on porte les patrons du village, Nuestra Señora de las Nieves et San Roque, de la paroisse à l'ermitage de la patrone, au cours d'un trajet accompagné d'une salve prolongée de pétards.

    Comme pour pratiquement toutes les fêtes célébrées dans la Costa del Sol, pendant le mois de décembre, la gastronomie est l'élément principal du Jour de las Migas; à Torrox, il a lieu le dimanche précédent le Jour de Noël. Le nom de ce plat est tiré d'un plat traditionnel de la région à base de pain et cette festivité a été déclarée d'Intérêt Touristique National d'Andalousie.

    GASTRONOMIE

    Si vous avez dans l'idée de visiter Torrox, il vaut mieux avoir un bon appétit pour vivre cette expérience le plus complètement possible. En plus des migas (morceaux de pain à l'ail, accompagnés de fritures, de poivrons et de sardines, entre autre) et de la ensaladilla arriera (composée d'oranges, morue, tomates, oignons et olives), ne râtez pas lors de votre voyage le potage au fenouil, le ragoût de citrouille et la soupe de maimones (soupe à l'ail). À Torrox, vous pourrez également déguster les "papas a lo pobre" (`pommes de terre cuites avec des oignons), le gazpacho (soupe froide à la tomate, concombre, poivron, ail et huile d'olive), l'ajoblanco (potage froid à base d'ail et d'amandes que l'on sert généralement avec des raisins) et les brochettes d'anchois et de sardines (embrochées sur des roseaux et cuites sur les braises). Toutes ces spécialités culinaires se combinent à la perfection avec les vins de la zone, élaborés de façon artisanale avec le raisin de la variété moscatel.

    Les amateurs de sucreries pourront goûter à Torrox les roscos de vino (rousquilles) et les délicieuses arropías. Ces caramels fait à base de sirop de canne à sucre sont particulièrement prisés lors de la célébration des Croix de Mai.

  • Visites Remarquables à Torrox

    Le centre urbain de Torrox s’étend sur une colline et par conséquent l’aménagement, parfois capricieux, des habitations constitue un bel exemple d’adaptation au terrain. L’uniformité du blanc de ses maisons est rompue par les taches de couleurs des jardinières et des pots de fleurs et, à chaque recoin de la vieille ville, le visiteur se retrouve plongé au cœur de l’époque mauresque.

    De par son importance historique, le gisement romain du Faro deTorrox est l’un des endroits à ne pas manquer. Plusieurs historiens sont d’accord pour attribuer ce gisement au Mansio Caviclum cité dans l’Itinéraire d’Antonin. Il s’agit d’une vaste cité qui aurait été active au moins entre les Ier et IVe siècles. On a retrouvé dans ce gisement une ville, une usine de salaisons où était fabriqué le célèbre "garum", des thermes, un four et une vaste nécropole. On doit la découverte de ces ruines à Tomás García Ruiz, un toréro de Faro de Torrox qui, au début du XXème siècle, entreprit des fouilles qui mirent à découvert la plupart des restes archéologiques que nos experts étudient de nos jours?: mosaïques, sculptures, amphores, urnes, pièces de monnaie, etc. La villa du Faro de Torrox a été décrite comme l’un des rares exemples de "Villa a Mare" ou "villa maritime" d’Espagne. Entre les ruines romaines se dresse le Faro –phare– de Torrox, datant de l’an 1864, dont les premiers éclats blancs furent faits avec des lampes à l’huile d’olive. Au début du XXème siècle, le système d’éclairage au pétrole fut introduit, suivi du système électrique en 1922.

    Dans le village, on peut remarquer l’église de Nuestra Señora de la Encarnación, fondée à l’origine au XVIIe siècle sur une ancienne mosquée. Le temple fut reconstruit en 1889. La structure respecte la croix latine avec trois nefs. Le sanctuaire est recouvert d’une voûte en plein cintre alors que les deux côtés sont de forme ovale. A l’extérieur, on peut remarquer la tour, de forme carrée et divisée en trois corps. Le dernier est recouvert d’un chapiteau pyramidal.

    Les Minimes, de l’ordre des franciscains, fondèrent au XVIe siècle le couvent et l’ermitage de Nuestra Señora de las Nieves. L’église a la forme d’une croix latine avec des nefs et des chapelles latérales, un presbytère, un chœur et un campanile. Elle possède une excellente charpente mudéjar. Le couvent, adossé à l’ermitage, est formé de deux étages, d’un cloître, d’un patio et d’écuries. Les salles du couvent furent utilisées au XIXe siècle pour entreposer les fruits et plus tard comme caserne de la Garde Civile et ce jusque dans les années 70.

     

    L’église de San Roque, actuellement abandonnée, fut conçue dans le style néo-mudéjar sur l’édifice original construit au XVIe. Elle se compose d’une seule nef, la chapelle principale où se trouve l’autel est recouverte d’une voûte hémisphérique. A l’extérieur, on peut remarquer son très beau campanile et les briques apparentes, curieusement peintes en rouge.

    Le centre urbain abrite d’autres édifices historiques d’intérêt, comme le Palacio de la Aduana (palais des douanes) ou la Casa de la Moneda (la bourse) dans la rue Baja, datant du XVIIIe siècle. Il s’agit d’un bâtiment reconverti aujourd’hui en logement individuel, référence de l’ancienne splendeur de la localité. Torrox recensait une population juive dont le principal représentant fut Luis de Torres, un navigateur qui accompagna Colomb dans son voyage à la découverte de l’Amérique. Dans l’ancien palais est aménagée aujourd’hui la maison de la culture (Casa de la Hoya), érigé vers 1850, Alphonse XII y séjourna lors de la visite qu’il fit à Torrox en 1885.

     

    Torrox se tourne vers la Méditerranée et, en tant que commune côtière, un de ses principaux attraits réside dans ses neuf kilomètres de côte répartis sur sept plages?: Calaceite, El Cenicero, El Morche, El Peñoncillo, Ferrara, Mazagarrobo et Vilches. Des plages de sable noir qui d’année en année se sont vues décerner le Drapeau Bleu qui atteste de la qualité de leurs eaux et de la disposition de leurs services et accès, comptant ainsi parmi les meilleures plages d’Europe.

Plus d’informations

Caractéristiques

  • Habitants (10 001-25 000)
  • Plage
  • Zone littorale
  • Zone à l'intérieur des terres

Carte et indications

Continuez votre expérience sur la Costa del Sol

  • Plaza de la Marina,4
  • 29015 Málaga
  • Tel: +34952126272
  • Fax: +34952225207
  • info@costadelsol.travel

© 2018 Turismo y Planificación Costa del Sol S.L.U. Tous droits réservés