Pour vous assurer la meilleure expérience, ce site utilise des cookies. En savoir plus ici.Plus d’informations

×
Mon guide 0
Vous êtes ici:

Totalán

Ayuntamiento, C/ Del Real, Totalán, 29197
Fax : +34 952 40 02 54
Afficher le téléphoneTel +34 952 40 02 15
Pueblo de Totalán - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pájaro en Totalán - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Detalle de cerámica en Totalán - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Parroquia de Santa Ana en Totalán - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Pueblo de Totalán - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pájaro en Totalán - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Detalle de cerámica en Totalán - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Parroquia de Santa Ana en Totalán - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Information
Visites recommandées
Comment arriver
Plus d’informations
Histoire
Vidéo
  • Totalán s"étend entre les lits de deux ruisseaux, sur les terres frontalières qui limitent la comarque de l"Axarquía et les Montes de Málaga. Ses rues étroites et ses maisons blanches évoquent le passé andalou de ce village qui est aussi lié à la figure du chanteur de flamenco Antonio Molina.

    De par son emplacement entre la mer et la montagne, les Arabes ont fait de Totalán une enclave pour le contrôle des côtes de Malaga. Aujourd"hui, il reste quelques empreintes de cette époque dans l"architecture et la gastronomie traditionnelle.

    VOUS NE POUVEZ PAS VOUS PERDRE À TOTALÁN

    MONUMENTS

    Depuis des temps immémoriaux, ces terres furent les témoins de différentes colonies de peuplement. Près du noyau urbain, au niveau de Los Baltasares, le visiteur pourra venir contempler le Dolmen du Cerro de la Corona. Cette structure funéraire, datée entre le IVème et le IIIème millénaire avant J. C., se situe sur une colline qui offre à la vue de splendides panoramas des environs.

    Sur le chemin du retour, la Torre del Violín-Mirador del Zagal nous attend. Elle remémore la victoire des Arabes face à l"armée chrétienne dans une bataille qui s"est produite en 1483. Cette enclave de construction récente inclut une place, une mosaïque en céramique et une tour qui abrite des salles d"exposition.

    La Torre de Salazar est aussi d"époque musulmane. Déclarée Bien d"intérêt culturel, elle fut érigée au XIème siècle, sur une colline depuis laquelle se divisent les communes de Totalán et de la bahía de Malaga. Elle servait à surveiller la côte pour prévenir des éventuelles invasions ennemies.

    L"église paroissiale de Santa Ana est le monument religieux le plus important de Totalán. Bien qu"elle date du XVIème siècle, elle fut soumise à une réforme un siècle plus tard. Le temple compte deux nefs séparées par des arcs en plein cintre et un magnifique plafond à caissons en bois. À l"extérieur s"imposent une tour de style mudéjar et un arc qui unit l"édifice ecclésiastique avec les maisons proches.

    Les Jardins de la Cascada, le Paseo de la Salud et l"ancien lavoir municipal méritent aussi le détour. Ce dernier se situe au niveau de La Huerta. Ce village de l"Axarquía, à travers un joli monument, rend hommage au chanteur Antonio Molina, illustre enfant du coin et un des plus célèbres artistes de l"histoire du flamenco.

  • COMMENT VENIR À TOTALÁN DEPUIS MALAGA

    Depuis Málaga capitale à Totalán, il y a 20 kilomètres. Pour faire ce chemin en voiture, il faut prendre la route E-15 et la sortie 251 vers la MA-24 en direction de Totalán. L"autre option est de longer la côte jusqu"à prendre la N-340 et rejoindre ensuite la MA-24 en suivant les panneaux qui indiquent de Totalán.

  • RESSOURCES NATURELLES

    Ruisseaux, ravins et flancs escarpés caractérisent l"environnement naturel de Totalán, entre mer et montagne. Pour découvrir ses alentours les plus intéressants, il existe deux sentiers de randonnée. L"un d"eux conduit jusqu"à la plage de la Cala del Moral, dans la commune de Rincón de la Victoria. L"autre mène au village de Moclinejo, et permet d"apercevoir en chemin le parc naturel des Montes de Málaga.

    FÊTES POPULAIRES

    En novembre Totalán célèbre la fête de la Chanfaina, un rendez-vous créé pour honorer le plat le plus typique de la commune. Déclaré de Singularité touristique provincial, cet évènement est combiné à des dégustations culinaires et des expositions, des marchés populaires et des scènes musicales.

    La foire en honneur à la Vierge del Rosario est la fête la plus traditionnelle en Totalán. Elle a lieu le dernier week-end de mai et son programme inclue des concerts, des scènes, des courses de rubans, une paella populaire et une procession au nom de la patronne du village.

    Totalán organise sa semaine culturelle en octobre, ce qui coïncide avec le jour de la Vierge del Rosario.

    GASTRONOMIE

    La chanfaina qui fut, à une époque, la subsistance des agriculteurs durant les saisons de labour, est aujourd"hui le plat le plus représentatif de la gastronomie de Totalán. Ses ingrédients basiques sont les pommes de terre, l"huile d"olive, l"ail, le vinaigre, les mies de pain et différentes épices.

    Parmi les autres recettes traditionnelles, on peut évoquer les maimones (une soupe d"ail), le potiron frit (un excellent plat de potiron poché avec de la charcuterie), l"ajoblanco (soupe froide d"amandes, d"ail, d"huile, de pain, qui s"accompagne de quelques fruits comme les raisins), le gazpacho (la boisson estivale principalement à base de tomates) et le gazpachuelo (soupe de poisson de couleur blanche à la saveur particulière). De plus, bien qu"en petite quantité, du vin artisanal est fabriqué à Totalán.

  • Histoire

    Totalán a été habité par l"homme depuis la préhistoire, comme le prouve son Dolmen del Cerro de la Corona, également appelé la « tombe du Maure ». À proximité de cette structure funéraire datant des IVème et IIIème millénaires av. J.-C, des restes de squelettes humains et des fragments de récipients céramiques ont été découverts. Cette construction mégalithique est une inhumation collective d"au moins dix individus.

    À l"époque arabe, El Zagal vainquit une partie de l"armée chrétienne qui se rendit sur ces terres en suivant le cours du ruisseau Totalán. Ces troupes prévoyaient d"attaquer la garnison musulmane établie près de Moclinejo. Les Arabes furent informés de l"arrivée des ennemis et purent remporter la bataille. L"attaque de El Zagal fut lancée au son d"un violon qui fut joué du haut d"une tour qui se dressait à cet endroit.

    D"après la tradition populaire, le nom de Totalán proviendrait du nom d"une tourte typique de la pâtisserie andalouse qui était élaborée dans cette contrée. Certains documents parlent de plusieurs hameaux appelés Tortela, Tortila et Tortalán qui auraient été des centres de production de cette pâtisserie. Toutefois, jusqu"à la date, aucun vestige de l"existence de cet artisanat n"a été retrouvé.

    L"épidémie de phylloxéra qui s"abattit sur la région de l"Axarquía à la fin du XIXème siècle anéantit les vignes de la commune. La destruction de la principale ressource économique de Totalán conduit à l"abandon progressif des fermes et des champs. Mais le plus grand exode de la population eut lieu dans les années quarante du XXème siècle. En pleine période d"après-guerre, de nombreux habitants abandonnèrent le quartier malaguène de El Palo en quête d"une vie meilleure à Málaga, la capitale de la province.

Totalán

Plus d’informations

Caractéristiques

  • Habitants (501- 1 000)
  • Zone à l'intérieur des terres

Carte et indications

Mon guide 0

Tú haces tu propio viaje.

Clica en Ajouter à mon guide y añade un destino a tu guia.

  Email Page
© 2018 Turismo y Planificación Costa del Sol S.L.U. Tous droits réservés
  • Turismo y Planificación
  • Costa del Sol S.L.U.
  • Plaza de la Marina n4
  • 29015 Málaga
  • Tel: +34952126272
  • Fax: +34952225207
  • info@costadelsol.travel