Pour vous assurer la meilleure expérience, ce site utilise des cookies. En savoir plus ici.Plus d’informations

×
Mon guide 0
Vous êtes ici:

Valle de Abdalajís

Ayuntamiento, C/ Alameda, 2, Valle de Abdalajís, 29240
Fax : +34 952 48 91 64
Afficher le téléphoneTel +34 952 48 91 00
Casas en El Valle de Abdalajís - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Panorámica de El Valle de Abdalajís - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Azulejos decorados en El Valle de Abdalajís - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Panoramica del Valle de Abdalajís - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Casas en El Valle de Abdalajís - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Panorámica de El Valle de Abdalajís - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Azulejos decorados en El Valle de Abdalajís - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Panoramica del Valle de Abdalajís - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Information
Visites recommandées
Comment arriver
Plus d’informations
Histoire
Vidéo
  • Saviez-vous que l'un des meilleurs endroits pour faire l'escalade se trouve dans l'arrière-pays de la province de Malaga ? Valle de Abdalajís c'est l'une des communes proposant les meilleures activités de tourisme actif du sud de l'Espagne. Par ailleurs, il dispose de plus de 70 voies d'escalade ainsi que de sentiers pour la randonnée et pour le cyclisme de montagne.

    À NE PAS MANQUER À VALLE DE ABDALAJÍS

    MONUMENTS

    Par son tracé aux réminiscences arabes, l'Ancienne Auberge de la Vallée de Abdalajís est un exemple d"architecture traditionnelle; elle est située dans la partie haute de la ville. Cette bâtisse fût l'un des premiers édifices de la commune. Non loin de là, vous découvrirez le Palais des Comtes de Corbos, qui illustre parfaitement la composition des maisons de la noblesse à l'époque. Les deux édifices datent du XVIème siècle.

    L'église de San Lorenzo se trouve à proximité, elle a été inaugurée en 1599 et abrite les statues du patron, San Lorenzo Mártir, San José, la Virgen del Carmen et de Madre Petra de San Juan, née dans la Vallée de Abdalajís et béatifiée en 1994.

    Situé entre l'église et le palais, vous trouverez le Musée Ethnographique de Valle de Abdalajís. Ce musée abrite une multitude d'objets qui vous permettront de bien connaître les coutumes, les traditions et la vie des anciens habitants de Valle de Abdalajís.

    Enfin, si vous vous baladez dans la montagne, nous vous conseillons de visiter l'ermitage du Christ de la Sierra. Il se trouve dans la partie la plus haute de Valle de Abdalajís. Rendez vous au belvédère du Gangarro pour contempler une des vues panoramiques les plus impressionnantes de cette commune et de la Vallée du Guadalhorce.

  • COMMENT REJOINDRE VALLE DE ABDALAJÍS DEPUIS MALAGA

    Valle de Abdalajís se trouve à environ 60 kilomètres de la capitale de Malaga. Si vous êtes en voiture, nous vous conseillons de prendre la A-357 jusqu'à Pizarra puis la A-7077 qui rejoint la A-6117. Finalement, la A-343 vous mènera jusqu'au village.

  • RESSOURCES NATURELLES

    Valle de Abdalajís se trouve entre les barrages du Guadalhorce et le Torcal de Antequera, à l'abri de la sierra de Abdalajís. Non loin de là, se trouvent également la sierra Huma et le Défilé des Gaitanes. Vous serez surpris de constater le changement de paysage en tournant la tête. L'image escarpée des montagnes calcaires tranche avec les terrains verts qui s'étendent dans la partie proche de la Vallée du Guadalhorce.

    Cependant Valle de Abdalajís contenir la plus grande concentration de voies d'escalade de la Costa del Sol. Sa situation, la physionomie de ses montagnes, le microclimat continental. Vous pourrez également profiter de 70 voies d'escalade et d'une dizaine de circuits de randonnées et de VTT.

    FÊTES POPULAIRES

    Le mois de mai est un moment important pour tous les habitants du village car c'est le moment où l'on célèbre la romería (fête patronale) en honneur du Christ de la Sierra. C'est une festivité qui se célèbre de façon ininterrompue depuis 1954 et qui parcourt Cartama, Pizarra et Alora.

    Venez vivre une fête de la Saint Jean totalement différente à Valle de Abdalajís: c'est l'eau qui y détient le rôle principal. Pendant la nuit la plus longue de l'année, les habitants de la commune se lancent des seaux d'eau, s'arrosent avec des pistolets à eau et avec des tuyaux à arrosage. On brûle aussi les ""júas"" traditionnelles (poupées en chiffon) et on saute par-dessus les feux de bois.

    Mais le point fort des célébrations de cette commune sont bien évidemment les fêtes de San Lorenzo, qui ont lieu vers le 10 août. Si vous visitez ce village durant ces jours-là, vous découvrirez qu'il est totalement décoré et vous pourrez profiter d'expositions, de chants et d'activités culturelles et ludiques pour tous les âges.

    GASTRONOMIE

    Savez-vous ce que vous devez déguster si vous visitez Valle de Abdalajís? Vous découvrirez quelques plats typiques de cette commune tels que la porra (soupe froide très rafraîchissante à la tomate, au poivron, à l'huile et à l'ail assaisonnée avec du thon et des œufs durs principalement), les callos del valle (tripes de porc extrêmement épicées), le pimentón (une version malaguène du gazpacho), les migas (pain grillé accompagné de fritures, de viandes et de légumes...), les gachas, le gazpacho chaud (soupe épaisse de tomates, pommes de terre et légumes) et la olla (ragoût de légumes secs, de légumes et de viande). La saison des escargots, les soupes à l'ail et aux asperges ainsi que les produits à base de porc tels que les "mijillas de lomo" sont également typiques. Et comme une pâtisserie est toujours la bienvenue, nous vous conseillons quelques-uns des desserts les plus renommés de la cuisine locale tels que le riz au lait, les fromages blancs, les friands à la patate douce et aux cheveux d'ange ou le granité aux amandes.

  • Histoire


    Valle de Abdalajís a été une zone de passage préférentiel pour l"homme depuis des temps immémoriaux en raison de son emplacement géographique stratégique, à mi-chemin entre la vallée du Guadalhorce et la dépression d"Antequera. De nombreux vestiges archéologiques témoignent de la présence de l"homme préhistorique sur ces terres. Plus tard, les Ibères, les Celtes, les Hellènes, les Puniques et les Romains y laissèrent aussi leur empreinte.

    Dans les zones de Cuero del Castillo et El Nacimiento, plusieurs fragments de céramique grecque du Vème siècle av. J.-C ont été découverts, tandis que certains historiens associent le site de Cerro Pelao aux Tours d"Hannibal. Une statuette en terre cuite de la déesse Déméter, un bas-relief présentant un taureau et la « Dama oferente de Abdalajís » (III-II siècles av. J.-C) sont d"excellents exemples de l"art ibérien découverts dans la commune.

    La ville romaine de Nescania, déclarée Municipium Flavium à l"époque de Vespasien, se dressait autrefois à l"endroit qu"occupe aujourd"hui Valle de Abdalajís. Cette ville accueillait un temple dédié au dieu Jupiter et au moins 15 statues, dont celles de Sénèque, Trajan et un Bacchus que l"on peut voir dans le musée archéologique provincial de Málaga. La ville fut détruite au IVème siècle lors de l"invasion des vandales et son territoire fut dépeuplé jusqu"à l"arrivée des Arabes.

    Valle de Abdalajís doit son nom aux Musulmans, qui baptisèrent le village Abd-el-Aziz, fils de Muza, en l"honneur du premier Mahométan qui y vécut. Cependant, pendant les 699 ans que les Arabes demeurèrent dans la région, aucun noyau urbain rassemblant un certain nombre d"habitants ne se forma. La population vivait éparpillée dans les potagers et les fermes, et la seule construction importante de l"époque fut le château de Hinz-Almara. Cette forteresse faisait partie de la ceinture défensive d"Antequera.

    Les origines du village actuel remontent au XVIème siècle après la conquête chrétienne et l"expulsion des Maures. Lors de la répartition des territoires, les terres de Valle de Abdalajís furent remises à Alfonso Pérez de Padilla y Corbos, dont les descendants gouvernèrent la ville de 1559 jusqu"aux Cortes de Cádiz en 1811. Néanmoins, la politique des seigneuries n"allait être abolie qu"en 1833. Cette année-là, le dernier comte des Corbos deviendrait un citoyen comme un autre.

    Mère Petra

    Ana Josefa Pérez Florido, plus connue sous le nom de Madre Petra de San José (Mère Petra), fonda en 1873 avec Josefa Muñoz Castillo une maison pour soigner les personnes âgées nécessiteuses de Valle de Abdalajís. Deux ans plus tard, elles s"installèrent dans un autre bâtiment situé en face de la paroisse de San Lorenzo, que les villageois baptisèrent « La Casa de los Pobres », la maison des pauvres. Après cinq années consacrées aux nécessiteux du village, elle fonda à Málaga la Congrégation de Madres de Desamparados y San José de la Montaña. Mère Petra mourut en 1906 après toute une vie consacrée à autrui. Le 16 octobre 1994, elle fut béatifiée à Rome par le Pape Jean-Paul II.

Valle de Abdalajís

Plus d’informations

Caractéristiques

  • Habitants (2 501-5 000)
  • Zone à l'intérieur des terres

Carte et indications

Mon guide 0

Tú haces tu propio viaje.

Clica en Ajouter à mon guide y añade un destino a tu guia.

  Email Page
© 2018 Turismo y Planificación Costa del Sol S.L.U. Tous droits réservés
  • Turismo y Planificación
  • Costa del Sol S.L.U.
  • Plaza de la Marina n4
  • 29015 Málaga
  • Tel: +34952126272
  • Fax: +34952225207
  • info@costadelsol.travel