Pour vous assurer la meilleure expérience, ce site utilise des cookies. En savoir plus ici.Plus d’informations

×
Buscar
Mon guide 0

Antequera

Oficina De Turismo, Plaza de San Sebastián, 7, Antequera, 29200
Afficher le téléphoneTel +34 952 70 25 05
Fax : +34 952 70 25 05
Pueblo de Antequera - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Antequera - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Antequera - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Monumento Natural El Tornillo del Torcal en Antequera - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Pueblo de Antequera - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Antequera - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Pueblo de Antequera - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Monumento Natural El Tornillo del Torcal en Antequera - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Information
Visites recommandées
Comment arriver
Plus d’informations
Histoire
Vidéo
  • Il y a peu d´endroits qui puissent se vanter d´avoir un patrimoine historique et culturel comme Antequera. Située au cœur d´Andalousie, cette ville a plus d´une demi-centaine de monuments et restes archéologiques d´une importance extraordinaire.

    Se promener par Antequera est s´immerger dans son passé. Une glorieuse histoire qui lui laissa comme héritage des palais, des églises, des couvents de styles très variés, à côté d´une forteresse musulmane et un ensemble préhistorique déclaré Patrimoine de l´Humanité. Le municipe possède en plus in des plus importants parages naturels de la province de Málaga et de toute l´Espagne El Torcal.

    Et avec tout ce patrimoine, Antequera est aussi un nœud de communications qui la connecte avec le reste de l´ Andalousie (elle se trouve dans la route de Washington Irving, le voyageur romantique américain). Il possède en plus actuellement le train de haute vitesse.

    Comme curiosité Antequera est jumelée avec la localité française de Agda.

    À NE PAS MANQUER

    MONUMENTS

    La Real Colegiata Santa María La Mayor est l´édification la plus représentative de l´Architecture religieuse d´Antequera. Construite au VXIº siècle, elle est considéré comme le premier bâtiment de la Renaissance de l ´Andalousie.

    De la même époque datent la Colegiata de San Sébastian, avec son singulier mélange de styles, les églises de San Juan, Santa María de Jésus et de Carmen, ainsi comme le Real Monasterio de San Zoilo. Ce dernier possède à son intérieur d´œuvres d´art de grande valeur.

    Entre les temples érigés entre les siècles XVIIº et XVIIIº, se distinguent les églises de San Miguel, Santiago, San Pedro et Los Capuchinos. Tous ont souffert des réformes postérieures. Autres exemplaires de l´art ecclésiastique d´Antequera sont les églises de Nuestra Señora de Loreto et San Juan De Dios, de beaux exemples de l´art baroque. Du même style sont les temples des couvents de Belén, Madre de Dios de Monteagudo et San José.

    Antequera possède aussi de nombreux couvents fondés entre les siècles XVIº et XVIIº. Santo Domingo se distingue par son beau plafond à caissons mudéjar. Les couvents de San Agustín, La Victoria, La Trinidad, La Encarnación, Santa Eufemia et Las Catalinas, méritent aussi être vues.

    Le catalogue de monuments religieux de la capitale de la contré d´Antequera, se complète avec deux chapelles : Tribunas et Nuestra Señora de los Remedios patronne de la ville.

    En se promenant on peut contempler une dizaine de maisons nobles construites entre les siècles XVIº et XVIIIº. Dans ce période on a construit aussi l´hôpital San Juan de Dios et le Pósito. Il s´agit de deux édifices civiles les plus remarquables d´Antequera avec la Plaza de Toros inaugurée en 1848 et le Palacio Consistorial installé dans un ancien couvent.

    De l'architecture nobiliaire on distingue le Palacio de Los Marqueses de la Peña de los Enamorados et celui de La Marquesa de las Escalonías. Au Palacio de Nájera on peut visiter le Museo de la Ciudad, Son œuvre principale est le « Efebo de Antequera « une emblématique sculpture romaine.

    La Alcazaba est un légué de l´époque musulmane. Bien qu´elle fût érigée au XIº siècle, les murailles de la Torre de Papabellotas et la Torre Blanca furent construites postérieurement. À travers du Paseo de las Barbacanas, on arrive aux proximités du Arco de los Gigantes  de 1585. Juste derrière s´élève le Mirador de las Almenillas.

    Antequera possède en plus trois portes monumentales (celles de Granada, Estepa et Málaga), plusieurs gisements archéologiques, une dizaine d´ espaces dédiés aux musées et cinq salles d´ expositions. Le Museo de la Ciudad, le Taurino, et celui de Santa Eufemia sont les plus intéressants.

    Un chapitre à part méritent les Dólmenes de Antequera, déclarés Patrimoine de l´Humanité par la UNESCO dû á sa magnificence et son état de conservation. Le Dolmen de Menga a six mil ans d´antiquité. C´est un exceptionnel exemple de construction mégalithique. C´est un énorme sépulcre de galeries, avec un couloir délimité par de grandes dalles qui conduisent à la chambre funéraire. Les Dolmenes de Viera et le Romeral complètent l´ensemble préhistorique.

  • COMMENT ARRIVER DE MÁLAGA À ANTEQUERA

    Antequera est située à moins de 45 kilomètres de Málaga capital. On recommande d´aller en voiture par la A-45 et prendre la sortie 149. On mettra à peine 50 minutes pour y arriver.

  • LIEUX DE LOISIRS

    A huit kilomètres du centre d´Antequera, se trouve Lobo Park, un centre thématique unique en Andalousie. On peut voir des exemplaires de loups européens de différentes espèces, qui vivent dans les 40 hectares des installations.

    RASSOURCES NATURELLES

    Le Torcal de Antequera est le principal attrait naturel du municipe. Il s´agit de 1 170 hectares où la nature a taillé à sa guise les roches calcaires pendant des millions d´années. Le résultat est impressionnant : un bois de pierre plein de formations capricieuses comme le Tornillo del Torcal, déclaré monument naturel. Ce parage naturel possède deux routes de randonnée et un centre pour les visiteurs.

    Près de la source du Rio de la Villa, au pied tu Torcal, il existe une zone de loisir et un lac artificiel. Cet affluent du Guadalhorce abandonne le municipe par le Desfiladero de los Gaitanes entouré d´énormes barrages.

    Huit routes de randonnée permettent connaître les alentours d´Antequera qui possède des lieux singuliers comme La Peña de los Enamorados dont le profil à distance impressionne par sa ressemblance à un homme allongé.

    Antequera offre aussi la possibilité de pratiquer tout type d´activités d´aventure et de tourisme actif. Nombreuses agences de la ville organisent des promenades en bicyclette, des circuits à cheval et des expéditions en 4x4.

    FÊTES POPULAIRES

    La Semana Santa D´Antequera est une des plus singulières d´Andalousie par sa tradition de Correr la Vega qui consiste à porter en courant par les pentes, les trônes qui portent les images sacrées. Déclaré fête d´intérêt touristique en Andalousie, la Semaine Sainte d´Antequera se caractérise par la valeur des tailles qui sortent en procession, et qui sont las plupart de XVIº et XVIIIº siècle.

    La Real Feria de Agosto se remonte à 1748 et c´est le grand évènement de l´été. Son programme se rempli de concerts, Corridas de Toros et d´activités pour tous les goûts. Par le jour l´ambiance comble les rues du centre et aussi le  Recinto Férial où la Fiesta se prolonge jusqu´a la nuit. Elle a été déclarée d´Intérêt Touristique National.

    Trois mois avant, au mois de mai, ils célèbrent la  Feria de Primavera y Agrogant, une foire agricole et du bétail d´Intérêt Touristique Provincial. On peut trouver une exposition de produits autochtones, d´équipements, une enchère au bétail et un concours de chevaux.

    D´autres évènements important sont Las Fiestas Patronales en Honor a la Virgen De Los Remedios et El día de Jeva. Ce dernier déclaré aussi d´intérêt Touristique National, a lieu le 25 décembre. Les voisins de différentes localités se réunissent à la Chapelle de La Virgen de la Purificacion où on célèbre un  Choque de Pandas de Verdiales, une dégustation de Mantecados et  Eau de vie, et une procession.

    GASTRONOMIE

    Les produits de la Vega de Antequera sont la base de la gastronomie traditionnelle de ce municipe. Au garde –manger ne peut pas manquer les céréales, les légumes et l´huile d´olive.

    Le symbole de la cuisine locale est la Porra (rafraîchissante soupe de tomate, d´huile d´olive vierge extra, du piment et du pain, accompagné d´œufs dur, jambon ou du thon). Le dessert le plus caractéristique est le Bienmesabe, élaboré avec des amandes. En plus le petit déjeuner doit inclure le Mollete de Antequera, un des pains les plus incroyables que vous ayez goûté, et qui grillé semble toujours récent. Une recommandation : déjeunez un mollete avec »chicharrones (graisse de viande de porc triturée et épicé).

    Cette ville est aussi connue par la possibilité de « Tapear »et par les gâteaux de Noël élaborés aux fours traditionnels et aux couvents.

  • Histoire

    Antequera fut un lieu de passage et d"établissement de l"homme depuis la préhistoire. Ses restes archéologiques les plus importants sont les Dolmens de Menga, Viera et El Romera, érigés durant l"Âge de Bronze. Les romains fondèrent par la suite les villes d"Antikaria, Singilia Barba et Acilia Plecusa. L"Éphèbe d"Antequera, une statue de bronze du Ier siècle après JC, considérée l"une des plus belles sculptures romaines d"Espagne, date de cette période.

    Sous la domination arabe, Madina Antaquira se consolida comme un important noyau de population et joua un rôle majeur en tant que forteresse militaire frontalière. Les Rois Catholiques considéraient cette ville comme la clé du royaume de Grenade et tentèrent de l"occuper à plusieurs reprises. L"Infant Don Ferdinand prit finalement la ville en 1410.

    Antequera devint au XVIème siècle l"une des villes clés d"Andalousie en raison de son intense activité commerciale. C"est de cette période que datent la Collégiale de Santa María la Mayor et la Chaire de Grammaire et Latinité. Cette dernière accueillit Juan de Vilches et Pedro Espinosa, ce qui fut un essor pour la vie culturelle de la ville.

    Le patrimoine d"Antequera augmenta au fil du temps par la construction de plusieurs églises, comme celles de San Sebastián, San Pedro et San Juan Bautista. À ce développement contribuèrent les ordres religieux qui installèrent leurs couvents. D"intéressants monuments civils, comme l"Arc des Géants, furent érigés à proximité de ces bâtiments ecclésiastiques.

    Le Palais des Marquis de la Peña de los Enamorados et la Place de San Sebastián datent aussi du XVIème siècle. Ce lieu constitue l"un des ensembles urbains les plus beaux d"Antequera et accueille des bâtiments emblématiques d"une grande valeur historique et artistique. Une jolie fontaine Renaissance trône au centre de la place.

    Du XVIIe au XVIIIe siècle, l"esthétique urbaine fut définie par le maniérisme et le baroque. La Tour de la Collégiale de San Sebastián et les églises de la Trinidad, San Domingo et de Nuestra Señora de Loreto, entre autres, furent construites selon ses canons stylistiques. Les temples du XVIIIème siècle se caractérisent par leurs ornements en plâtre entortillés et leurs intérieurs richement décorés.

    Tout au long de ces deux siècles, les palais de Nájera, de la Marquise de las Escalonias et du Marquis de Villadarias, ainsi que les maisons de Los Pardo, de Los Colarte, du Baron de Sabasona et du Comte de Pinofiel, furent érigés. Ces constructions sont représentatives de l"architecture qui inspira le modèle des résidences de la noblesse d"Antequera.

    Une épidémie de fièvre jaune et l"invasion napoléonienne décimèrent la population au XIXème siècle. Néanmoins, la solide bourgeoisie, avec le soutien de l"industrie textile, parvint à revitaliser la vie sociale et économique d"Antequera, bien que ce secteur finisse par dépérir au XXème siècle. Dans le dernier tiers de ce siècle, la ville fut reliée à d"autres villes d"Andalousie grâce à un moderne réseau de communications et connut ainsi une période de grande expansion économique.

    Antequera fut aussi la ville dans laquelle la Constitution Fédérale d"Andalousie fut rédigée en 1883 et, près d"un siècle plus tard, l"Accord autonome qui donna son indépendance à la région fut signé.

    Légende du Rocher des Amoureux

    Une légende raconte qu"un jeune chrétien capturé sur les terres de Grenade fut conduit comme esclave chez une famille maure. Il s"éprit de la fille du maître des lieux et les deux amoureux s"enfuirent. Le père, accompagné de ses serviteurs, les accula contre ce rocher. Face à l"impossibilité de vivre librement leur amour, les deux amoureux se précipitèrent enlacés du haut de ce rocher dans le vide.

     

Plus d’informations

Caractéristiques

  • Habitants (25 001-50 000)
  • Monuments historiques
  • Zone à l'intérieur des terres

Carte et indications

Continuez votre expérience sur la Costa del Sol...

Mon guide 0

Tú haces tu propio viaje.

Clica en Ajouter à mon guide y añade un destino a tu guia.

  Email Page
  • Plaza de la Marina,4
  • 29015 Málaga
  • Tel: +34952126272
  • Fax: +34952225207
  • info@costadelsol.travel

© 2018 Turismo y Planificación Costa del Sol S.L.U. Tous droits réservés