Pour vous assurer la meilleure expérience, ce site utilise des cookies. En savoir plus ici.Plus d’informations

×
Mon guide 0
Vous êtes ici:

Casares

Casa Natal De Blas Infante, C/ Carrera, 51, Casares, 29690
Fax : +34 952 89 40 17
Afficher le téléphoneTel +34 952 89 55 21
Playa de  Casares - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Vista panorámica de Casares - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Playa de Casares - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Paisaje Casares- Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Playa de  Casares - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Vista panorámica de Casares - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Playa de Casares - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Paisaje Casares- Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Information
Visites recommandées
Comment arriver
Plus d’informations
Histoire
Vidéo
  • Vous souhaitez fouler les pavés construits par les Ibères, les Phéniciens et les Romains il y a de cela des siècles ? Le tout en découvrant Blas Infante, considéré comme le père de la patrie andalouse ? Prenez la voiture et dirigez-vous vers Casares, une commune de la Costa del Sol Occidental qui vous accueillera en déployant tous les charmes d'un village blanc traditionnel et bien plus encore.

    Déclaré Ensemble historique et artistique, Casares conserve le meilleur de toutes les civilisations qu'il a accueillies. Le château de Casares, d'origine arabe, qui offre à la commune un superbe paysage entre le Campo de Gibraltar et la Serranía de Ronda, en est le meilleur exemple.

    En outre, Casares dispose d'environ deux kilomètres de côte et de deux terrains de golf de renom.

    LES INCONTOURNABLES DE CASARES

    SES MONUMENTS

    Le château de Casares est un arrêt obligé de cette commune malaguène. Il surplombe le village et les Arabes qui l'érigèrent tirèrent parti de l'abrupt massif de roches calcaires sur lequel il fut construit pour en compléter la défense. Le point le plus élevé du château domine les vallées, les collines et les plaines côtières qui s'étendent de la Serranía de Ronda à la baie d'Algésiras et aux côtes africaines. Des tours, des tronçons de remparts et deux portes connues comme les arcs de l'Arrabal et de la Villa, qui abrite le Musée d'ethnohistoire, ont été conservés jusqu'à nos jours.

    De nombreux touristes commencent également leur visite de Casares par la maison natale de Blas Infante, qui permet de plonger dans la vie du personnage le plus important de la récupération de l'identité andalouse, grâce aux fragments de vie et aux œuvres qui sont conservés à l'intérieur. En outre, ses salons accueillent des expositions temporaires d'œuvres d'artistes du coin. Cet édifice est aussi l'un des offices de tourisme de la commune.

    L'église de l'Incarnation, datant de la fin du XVIe siècle, vaut également le détour en raison de sa tour-clocher d'influence mudéjar et de son patio arrière qui appartenait à l'ancien couvent. L'ermitage de Saint-Sébastien, construit au XVIIe siècle, abrite l'image de Notre-Dame du Rosaire del Campo, patronne de Casares.

  • COMMENT SE RENDRE À CASARES EN PROVENANCE DE MALAGA

    Casares et Malaga capitale sont séparés par une heure de trajet en voiture environ. Le trajet le plus rapide passe par l'AP-7, en empruntant la sortie 153. Une autre option consiste à arriver tout d'abord à Estepona par la voie rapide de la Méditerranée (A-7), puis, dans cette commune, à emprunter la bifurcation vers la MA-8300 qui mène à Casares.

  • SES RESSOURCES NATURELLES

    La totalité du Site naturel Sierra Crestellina, déclaré Site naturel protégé en 1989, se trouve dans cette commune. Ses montagnes ressortent du paysage grâce à leurs roches calcaires. Outre la présence d'espèces de flore menacées d'extinction, les amoureux de la nature pourront tenter d'apercevoir les colonies de reproduction de l'aigle de Bonelli et du vautour fauve qui s'y trouvent.

    Casares partage aussi avec Estepona et Genalguacil le Site naturel des Reales de Sierra Bermeja. Déclaré espace naturel protégé, il s'étend sur 1 236 hectares, où le sapin d'Andalousie est le protagoniste.

    La construction des bains sulfureux de la Hedionda constitue un autre charme de Casares. Ils continuent à être fréquentés de nos jours, de nombreux siècles après leur découverte et leur aménagement par l'homme. Certaines légendes racontent que ce fut l'empereur Jules César en personne qui en demanda la construction après avoir guéri d'une maladie, bien que cela n'a pas pu être confirmé. Ce qui est sûr c'est que, chaque jour, de nombreuses personnes s'y baignent pour profiter de leurs eaux sulfureuses et se recouvrent de boue avant ou après avoir parcouru l'un des sentiers du coin.

    Pour marcher en plein air et jouir de ce paysage, nous vous recommandons de parcourir deux étapes de la Gran Senda de Málaga : Genalguacil – Casares et Casares – Estepona.

    À Casares, vous pourrez également descendre vers la côte pour profiter de sa plage Ancha et découvrir les moulins de tradition maure qui puisaient l'énergie des eaux du ruisseau ou de la rivière Manilva.

    SES CENTRES DE LOISIRS

    Les passionnés de golf trouveront à Casares trois excellents terrains de golf où pratiquer leur sport préféré : Casares Costa Golf, Finca Cortesin Hotel Golf & Spa et Doña Julia Golf Club.

    SES FÊTES POPULAIRES

    Les plages de Casares sont le cadre exceptionnel de la nuit de la Saint-Jean, au mois de juin, qui culmine lors du traditionnel feu de joie et bûcher des júas (des poupées rembourrées de sciure). Un mois plus tard, ce sont les fêtes du district d'El Secadero, qui, a leur tour, cèdent la place en août à la foire de Casares. Les origines de cette dernière remontent à 1813.

    La patronne de Casares, Notre-Dame du Rosaire del Campo, est le grand protagoniste d'une procession typique organisée au mois de mai. Lors de cette fête, riverains et visiteurs accompagnent la vierge jusqu'à son ermitage, jouxtant les deux rivières Genal et Guadiaro.

    Casares fête aussi le Jour de la patronne et la fête du Christ au mois de septembre.

    SA GASTRONOMIE

    Casares offre deux types de gastronomies : celle de la montagne et celle de la côte. De la première, mentionnons notamment les ragoûts de pringá (pringá désigne les viandes et la charcuterie qui sont mises de côté pour les manger séparément, en général hachées sur du pain), le ragoût de boudin de chevreau, le gaspacho de Casares (une sorte de mélange de légumes cuits à l'huile d'olive, complété par un œuf caillé) et les fromages au lait de chèvre de la Sierra Crestellina. De la côte, mentionnons les poissons frits et les sardines à la moruna, sorte d'escabèche assaisonnée au citron et au paprika.

  • Histoire

    Casares fut habité par l"homme préhistorique, c"est du moins ce que prouvent les restes découverts dans les montagnes et les grottes de Ferrete, Crestellina ou Utrera. L"emplacement de la commune en fit un lieu stratégique d"un point de vue défensif, c"est pourquoi plusieurs peuples l"ont habité au fil des siècles.

    Les Phéniciens s"établirent dans les zones les plus appropriées pour développer le commerce depuis la côte vers les villages de l"arrière-pays. L"un de ces territoires fut la colonie ibère sur laquelle la ville romaine de Lacipo allait être fondée par la suite, l"une des plus importantes du littoral malaguène, qui frappa même sa propre monnaie.

    Casares gagna de l"importance au Moyen Âge du fait qu"il s"agissait de la porte d"entrée à la Serranía de Ronda et grâce à sa proximité avec le détroit de Gibraltar. La localité devint le bastion de la culture de l"Al-Andalus, joua un rôle décisif dans l"expansion des almoravides et fut l"un des derniers refuges musulmans à tomber entre les mains des Chrétiens.

    La ville fortifiée de Casares fut en 1361 le lieu choisi par les troupes de Pierre I le Cruel et Mohamed V pour se rassembler afin d"aider ce dernier à reconquérir le trône de Grenade. Dès lors et jusqu"à la conquête chrétienne au XVème siècle, son histoire fut intimement liée à la défense de l"Al-Andalus.

    Casares joua un rôle décisif dans l"ultérieure rébellion des Maures et opposa une résistance exemplaire face à l"occupation française deux siècles plus tard ; les troupes de Napoléon ne réussirent pas à soumettre le village. D"après certains historiens, le nom du village provient du mot arabe « Caxara » (forteresse), tandis que d"autres affirment que Casares proviendrait de « Caesar » (César).

    Ce village de la Costa del Sol Occidentale est le berceau de Blas Infante, l"auteur de « Idéal andaluz » et initiateur de l"autonomie d"Andalousie, et le créateur de l"hymne et du drapeau de la région. Il mourut fusillé le 10 août 1936 durant la Guerre Civile espagnole. En sa mémoire, une offrande florale a lieu tous les 28 février devant son buste au son de l"Hymne d"Andalousie joué par la fanfare.

    Légendes de Casares

    Les Bains de la Hedionda ont nourri plusieurs histoires fantastiques et légendes. L"une d"entre elles affirme que ces eaux étaient habitées par un démon qui exhala son dernier soupir après avoir été expulsé par Santiago, ce qui expliquerait l"odeur de soufre de l"eau.

    Une autre histoire, plus plausible, raconte comment Jules César et ses troupes, qui campaient à proximité de la source, virent un chien galeux s"y baigner puis en ressortir totalement guéri. Les Romains, souffrant de la même maladie, décidèrent alors de s"y baigner aussi.

Plus d’informations

Caractéristiques

  • Près de la plage
  • Habitants (2 501-5 000)

Carte et indications

Mon guide 0

Tú haces tu propio viaje.

Clica en Ajouter à mon guide y añade un destino a tu guia.

  Email Page
© 2018 Turismo y Planificación Costa del Sol S.L.U. Tous droits réservés
  • Turismo y Planificación
  • Costa del Sol S.L.U.
  • Plaza de la Marina n4
  • 29015 Málaga
  • Tel: +34952126272
  • Fax: +34952225207
  • info@costadelsol.travel