Pour vous assurer la meilleure expérience, ce site utilise des cookies. En savoir plus ici.Plus d’informations

×
Mon guide 0
Vous êtes ici:

Vélez Málaga

Oficina De Turismo, C/ Poniente, nº2 Torre del Mar, Vélez-Málaga, 29740
Fax : +34 952 54 11 04
Afficher le téléphoneTel +34 952 54 11 04
Playa de las Arenas con Torre del Mar al fondo - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Estatua en Vélez Málaga - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Estatua en Vélez Málaga - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Paseo por el mar en Vélez-Málaga - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Playa de las Arenas con Torre del Mar al fondo - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Estatua en Vélez Málaga - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Estatua en Vélez Málaga - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.Paseo por el mar en Vélez-Málaga - Provincia de Málaga y su Costa del Sol.
Information
Visites recommandées
Comment arriver
Plus d’informations
Histoire
Vidéo
  • VÉLEZ-MALAGA

    Vélez-Malaga est la combinaison parfaite entre la culture des villages de l'arrière-pays de l'Axarquía et le dynamisme des enclaves du littoral de la province de Malaga. Son riche patrimoine monumental et ses 25 kilomètres de frange littorale font de cette commune une destination idéale tout au long de l'année.

    En vous baladant dans la vieille ville de Vélez-Malaga, déclarée Ensemble Historique Artistique, vous vous submergerez dans son histoire: un passé dont on conserve aujourd'hui d'impressionnants joyaux architecturaux et des traditions anciennes. Pour la détente, profitez de la mer Méditerranée qui baigne cette commune de la Costa del Sol Occidentale. À Torre del Mar, découvrez les plages et la magnifique promenade maritime et à Caleta de Vélez, le terrain de golf, le port de plaisance et le port de pêche.

    À NE PAS MANQUER À VÉLEZ-MALAGA

    MONUMENTS

    Le Palais du Marquis de Beniel est le monument le plus représentatif de l'architecture civile de la capitale de la Axarquía. La construction de cet édifice singulier mêlant les styles mudéjar et maniériste s'acheva en 1609. Il abrite aujourd'hui le siège de la Fondation María Zambrano, la célèbre philosophe née à Vélez-Malaga.

    À proximité du palais se trouve la Maison de Cervantes, une ancienne demeure seigneuriale du XVIème siècle dans laquelle selon ce que raconte la tradition populaire vécu l'écrivain Miguel de Cervantes Saavedra et où l'on croit que naquit un fils illégitime du roi Philippe IV.

    L'itinéraire culturel ne serait pas complet sans une visite à l'Hôpital de Saint Jean de Dieu. Fondé en 1487 par les Rois Catholiques, l'ensemble architectural est composé d'une église à deux nefs et d'un joli patio mudéjar en brique. La liste des monuments civils de Vélez-Malaga comprend aussi, la Maison Larios, le Théâtre del Carmen, le Pósito (grenier municipal) et les fontaines de Fernando VI et de San Francisco.

    Les amateurs d'art religieux ne manqueront pas de visiter les églises de Santa María de la Encarnación et de San Juan Bautista. Construites sur des mosquées primitives de style gothique-mudéjar, les deux possèdent d'impressionantes tours-clochers. La première de ces églises abrite aujourd'hui le siège du Musée de la Semaine Sainte de Vélez-Malaga et possède un magnifique retable du XVIème siècle.

    Enfin, n'oublions pas de citer le Couvent des Carmélites de Jésus, Marie et José, le Monastère de Nuestra Señora de Gracia et le Couvent de San Francisco et l'Église de Santiago ainsi que deux chapelles commémorant l'entrée du roi Fernand le Catholique dans la ville et trois ermitages dont l'un est consacré à la patronne de la ville, la Virgen de los Remedios.

    Vélez-Malaga conserve de son passé arabe des vestiges intéressants tels que des pans de l'ancienne muraille et la Porte Royale de la Ville. Dans le point le plus élevé de la ville se dresse la Forteresse, construite au Xème siècle. Elle fût l'une des casbahs les plus importantes du royaume nasride dont on conserve encore la Tour de l'Hommage et d'autres pans des murailles originelles.

  • COMMENT REJOINDRE VÉLEZ-MALAGA DEPUIS MALAGA

    Il existe plusieurs façons de rejoindre Vélez-Malaga depuis la capitale de Malaga. Si vous êtes en voiture, nous vous conseillons de prendre la Autovía del Mediterráneo (A-7) en direction de la A-356, et de prendre la sortie 272 depuis la A-7. Le trajet est d'environ 40 minutes. Vous pouvez aussi prendre la MA-24 et emprunter ensuite la autovía del Mediterráneo. Le trajet est d'environ 45 minutes.

  • RESSOURCES NATURELLES

    La commune de Vélez-Malaga se divise en deux territoires séparés par la commune de Algarrobo et baignés au sud par la mer. Dans l'arrière-pays, le paysage rural de Vélez-Malaga est dominé par des arbres fruitiers et des cultures subtropicales. Parmi sa faune, vous trouverez les communautés les plus intéressantes de caméléons de la Méditerranée.

    Vélez-Malaga et ses 25 kilomètres de littoral, offre une variété de plages pour tous les goûts: des étendues de sable équipées avec tous les services et les commodités mais aussi des zones de baignade peu fréquentées. Il s'agit des plages de Chilches, Benajarafe, Valle Niza, Bajamar, Almayate, Torre del Mar, Arenas, Caleta de Vélez et el Pijil, cette dernière se trouve dans la zone de Lagos.

    La ville dispose également de grands espaces verts. Le parc María Zambrano, avec une étendue de 45.000 mètres carrés est le plus grand et donne sur les Sierras de Tejeda et Almijara. Un autre espace de loisirs est le parc d'Andalousie au ficus centenaires.

    CENTRES DE LOISIRS

    Torre del Mar est la plus grande agglomération touristique de Vélez-Malaga. Ses plages, son ambiance et son immense promenade maritime font de ce village un lieu idéal pour profiter de vacances à la mer. Vous pourrez déguster le célèbre ""pescaíto"" et les brochettes de sardines dans ses restaurants et chiringuitos et passer un moment agréable dans ses locaux nocturnes

    La Caleta de Vélez se trouve également sur la côte et dispose d'un port de pêche et de plaisance pour les amateurs d'activités nautiques. Non loin de là se trouve le terrain de golf, situé dans une vallée au microclimat idéal pour la pratique de ce sport et qui a été conçu par le joueur espagnol José Maria Cañizares.

    FÊTES POPULAIRES

    En septembre, on célèbre à Vélez-Malaga, la Real Feria de San Miguel. Musique, danse, nourriture, vin et diversion sont les différents éléments de ces fêtes qui remontent à 1842. Son programme comprend également des compétitions sportives, des activités ludiques et les pittoresques pandas de verdiales (chants et danses traditionnels de la province de Malaga).

    Un autre rendez-vous incontournable est le Festival de Guitare. Lors des dernières éditions, des musiciens provenant de plusieurs pays tel que le Français Laurent Boutros étaient présents.

    La Semaine Sainte de Vélez-Malaga est l'une des plus importante de la région. Elle a été déclarée Fête d'Intérêt Touristique d'Andalousie et de Singularité Touristique Provinciale. Du Dimanche des Rameaux au Dimanche de Résurrection, dix-neuf confréries défilent en procession dans les rues de la ville. C'est un évènement de grande importance pendant lequel se mêlent ferveur religieuse et tradition et culture.

    D'autres évènements majeurs du calendrier des fêtes de Vélez-Malaga sont les Carnavals, les fêtes patronales du mois de mai et du mois d'octobre, la Nuit de la Saint Jean et la Veladilla del Carmen, avec une procession maritime. Par ailleurs, les onze noyaux urbains de la commune célèbrent leurs propres fêtes tout au long de l'année.

    GASTRONOMIE

    Le vin et l'huile sont deux des ingrédients essentiels de la gastronomie traditionnelle de Vélez-Malaga. Il y a une grande variété de plats tels que les maimones (soupe à l'ail), les galettes de morue au miel, le ragoût de citrouille ou la "ropa vieja", un plat élaboré à partir d'un ragoût de viande et de chou.

    On peut également déguster des plats froids comme le célèbre gazpacho (une soupe froide de tomates, concombres, poivrons, ail et huile d'olive), l'ajoblanco (soupe froide à l'ail et aux amandes généralement accompagnée de raisins) ou le chambao (une combinaison de concombres, d'oignons et de tomates). Et sur la côte, vous dégusterez le "pescaíto" frito et les brochettes de sardines (elles sont embrochées sur des roseaux et cuites sur des braises) Enfin dans la section des pâtisseries, vous trouverez les mostachones (petites génoises plates), les roscos de vino et les tortas de aceite (galettes à l'huile).

  • Histoire


    La riche histoire de Vélez-Málaga commence par les établissements humains enregistrés au VIIIème siècle avant J.-C sur la rive droite de la rivière. Aux alentours, un entrepôt comprenant des céramiques phéniciennes, grecques et étrusques fut découvert, ce qui témoigne de l"activité commerciale de la fabrique de Toscanos. Certains historiens affirment que ce site fut l"ancienne Mainake.

    Sur la colline de Cerro del Peñón, des restes de fours de fusion furent mis à jour, tandis qu"à Alarcón un édifice qui semblerait avoir été une forteresse fut également découvert. C"est dans ce territoire que sont apparues des sépultures datant du VIIème siècle av. J.-C. et la nécropole du jardin, abritant plus de cent tombes des VIème aux IVème siècles avant J.-C. Une fabrique de salaisons de poisson exista également sur la colline de Cerro del Mar.

    La fondation de la ville de Vélez-Málaga remonte cependant au Xème siècle. Cette localité surgit autour de la forteresse et s"étendit vers le quartier de La Villa. Ce fut l"une des plus importantes médinas du royaume nazaréen, très fortifiée et défendue par un solide ensemble de murailles. L"accroissement de la population donna naissance à quelques quartiers.

    Au XIIIème siècle, plusieurs hameaux étaient habités par des paysans qui se consacraient aux tâches agricoles, dont Almayate, Benamocarra, Benajarafe, Iznate et Cajiz. Plusieurs auteurs de l"époque musulmane se firent l"écho de l"importance à cette période de Vélez-Málaga et du port de Mariyya Ballis, aujourd"hui Torre del Mar.

    En 1487, Ferdinand le Catholique partit à la conquête de la capitale de la région de l"Axarquía. À son arrivée, le roi comptait une armée de 50 000 hommes à pied et de 12 000 à cheval. Après la remise de la forteresse de Bentomiz entre les mains des Chrétiens, le dernier gouverneur musulman de Vélez-Málaga envoya un mandat pour négocier les conditions de la reddition.

    La défaite fut rendue officielle le 27 avril 1487. Sept jours plus tard, les Rois Catholiques pénétrèrent dans la ville. Les nouveaux responsables politiques tentèrent de transformer Vélez-Málaga par le biais d"une importante rénovation architecturale. Les prévisions inclurent le réaménagement des espaces publics et la construction d"édifices civils et religieux.

    Au XVII siècle, cette tendance urbanistique se poursuivit en se concentrant sur les églises et les couvents. Les rues et les places accueillaient également la tenue de grandes manifestations religieuses comme la Semaine Sainte. L"importance commerciale du port de Torre del Mar fut telle que son agrandissement pour améliorer les exportations fut envisagé au XVIIIème siècle.

    Durant la Guerre de Succession, Vélez-Málaga soutint la dynastie des Bourbons et la bataille navale de Málaga se livra en 1704 sur ses eaux. Au XVIIIème siècle, la ville connut une importante croissance à tous les niveaux et les premières idées de l"Illustration arrivèrent, grandement encouragées par la création de la Société Économique des Amis du Pays.

    Au XIXème siècle, la peste jaune décima la population. Cette épidémie fut suivie par l"invasion napoléonienne, plusieurs épidémies de choléra-morbus et de phylloxéra, et par le tremblement de terre qui frappa en 1884 la région de l"Axarquía. Le seul fait favorable fut l"agrandissement des cultures de canne à sucre sous les auspices de la famille Larios.

    María Zambrano

    La femme philosophe María Zambrano naquit à Vélez-Málaga en 1904. Disciple d"Ortega y Gasset, cette femme est considérée comme étant le plus grand penseur de l"Espagne récente. La Guerre Civile la força à s"exiler. Elle rentra dans sa ville natale en 1984 et décéda sept ans plus tard, après avoir reçu le prix Príncipe de Asturias et le prix Cervantes, entre autres récompenses. Son legs est conservé dans la fondation qui porte son nom, située dans le Palais du marquis de Beniel.

Plus d’informations

Caractéristiques

  • Habitants (+50 000)
  • Plage
  • Zone littorale

Carte et indications

Mon guide 0

Tú haces tu propio viaje.

Clica en Ajouter à mon guide y añade un destino a tu guia.

  Email Page
© 2018 Turismo y Planificación Costa del Sol S.L.U. Tous droits réservés
  • Turismo y Planificación
  • Costa del Sol S.L.U.
  • Plaza de la Marina n4
  • 29015 Málaga
  • Tel: +34952126272
  • Fax: +34952225207
  • info@costadelsol.travel