Pour vous assurer la meilleure expérience, ce site utilise des cookies. En savoir plus ici.Plus d’informations

×
Mon guide 0
Que comer en > Valle del Guadalhorce
Vous êtes ici:

Valle del Guadalhorce

Dans la Vallée du Guadalhorce, la culture des potagers règne depuis des temps anciens. Sur ses terres fertiles poussent les produits frais qui sont la base de sa gastronomie, aux racines rurales profondes. Les choux, la porra (long beignet) et les singulières soupes de cette région de Málaga sont quelques-uns des plats issus de cette tradition du potager.

Tout repas digne de ce nom s’accompagne du pain cateto cuit au feu de bois, un aliment apprécié dans la vallée du Guadalhorce au même rang que les légumes, les agrumes ou les fruits de saison. Cette contrée possède également une...

Dans la Vallée du Guadalhorce, la culture des potagers règne depuis des temps anciens. Sur ses terres fertiles poussent les produits frais qui sont la base de sa gastronomie, aux racines rurales profondes. Les choux, la porra (long beignet) et les singulières soupes de cette région de Málaga sont quelques-uns des plats issus de cette tradition du potager.

Tout repas digne de ce nom s’accompagne du pain cateto cuit au feu de bois, un aliment apprécié dans la vallée du Guadalhorce au même rang que les légumes, les agrumes ou les fruits de saison. Cette contrée possède également une pâtisserie d’influence arabe composée de friandises élaborées à base de miel, d’amandes et d’huile d’olive.

Les saveurs du potager

Álora est un village qui jouit d’un important legs historique, dont le territoire s’étend jusqu’au Défilé de Los Gaitanes. Près du canyon dans lequel s’écoule le fleuve Guadalhorce, vous pourrez déguster les soupes perotas, à base de pain, de tomate, d’oignon, de poivrons et d’épices.

Les produits du potager sont à l’origine de l’essence du célèbre plat montagnard, que l’on retrouve aussi dans la soupe aplastá de Pizarra ou les soupes poncima d’Alhaurín de la Torre. Si vous visitez ce dernier village à l’occasion de la Semaine Sainte, ne manquez pas de déguster au dessert le riz aux châtaignes et au miel.

Des restaurants, des haciendas et des ventas (d’anciennes auberges) proposent de succulents menus pour découvrir les véritables saveurs de la vallée du Guadalhorce. Un parcours culinaire au cours duquel les soupes hervías, le gazpacho ou les patatas viudas (pommes de terre) préparées dans un ragoût sans viande sont à l’honneur.

Oranges et amandes

À la période de floraison, les fleurs d’orangers embaument l’air d’une bonne partie de cette région de Málaga. Ces arbres fruitiers sont si présents dans la vallée du Guadalhorce que le village de Coín consacre même une journée festive à l’orange.

Les agrumes sont également la base de plats tels que le mojete d’Alhaurín el Grande ou les soupes cachorreñas de Cártama, qui sont élaborés accompagnés de morue, de légumes et d’huile d’olive. Pour déjeuner, rien ne vaut de déguster la charcuterie locale.

Après avoir arpenté à cheval les sites d’Almogía ou sillonné en parapente le ciel de la vallée d’Abdalajís, une portion de migas, de porra ou de chanfaina vous aidera à reprendre des forces. Et pour emporter un doux souvenir, n’oubliez pas de faire l’emplette de gimblettes aux figues sèches et aux amandes, de borrachuelos de patate douce (biscuits au vin) ou de roscos de puerta horno (couronnes). Un pur régal.

Chercher où manger et boire

Résultats de la recherche
View list
View map
Mon guide 0

Tú haces tu propio viaje.

Clica en Ajouter à mon guide y añade un destino a tu guia.

  Email Page
© 2017 Turismo y Planificación Costa del Sol S.L.U. Tous droits réservés
  • Turismo y Planificación
  • Costa del Sol S.L.U.
  • Plaza de la Marina n4
  • 29015 Málaga
  • Tel: +34952126272
  • Fax: +34952225207
  • info@costadelsol.travel