Ce site web utilise ses propres cookies ainsi que ceux d'organismes tiers afin de regrouper l'information permettant d'optimiser la visite, bien qu'ils ne puissent en aucun cas servir à des fins personnelles. Plus d’informations

 
×
Buscar
Mes preferes 0
Teba
Partager
Information
Visites recommandées
Comment arriver
Plus d’informations
Histoire
Gastronomie
  • Au cœur de la comarque du Guadalteba, dans la province de Malaga, se trouve cette belle commune de grande importance historique. Elle a joué un rôle stratégique majeur lors de la Reconquista à cause de sa situation frontalière avec le Royaume de Grenade. Le Château qui surplombe la commune, ses demeures seigneuriales et les petits palais qui peuplent ses rues sont autant de signes de cet héritage. Par ailleurs, un épisode historique singulier a amené Teba à être jumellé avec la commune écossaise de Melrose.

    À NE PAS MANQUER À TEBA

    MONUMENTS

    Le Château de la Estrella est le plus remarquable de Teba. Il a été déclaré Monument National d'Intérêt artistique et historique. Il s'étend sur une surface de 25.000 mètres carrés ce qui en fait le plus grand château de la province de Malaga. Il date du XIVème siècle et fut d'une grande importance stratégique pendant la Reconquista. À l'intérieur du château, vous pourrez visiter le Centre d'interprétation "Une croisade dans le Guadalteba" et vous y découvrirez la valeur historique de l'édifice ainsi que de toute la commune de Teba pendant les XIVème et XVème siècles.

    Teba possède un petit Musée Archéologique où sont rassemblées les découvertes les plus importantes faites dans la commune. On y trouve, entre autres, les restes de céramique punique et ibérique qui proviennent de la Cueva de las Palomas ou bien encore, les bustes romains de Tiberius Caesar et de Jules Claudius Nero Tiberius, des Romains trouvés dans le Cortijo du Tajo.

    Un autre édifice incontournable est l'Église de la Santa Cruz, œuvre baroque du maître d'œuvre de la Cathédrale de Séville où s'érigent de remarquables colonnes de marbre rouge provenant de El Torcal de Antequera. Par ailleurs, dans le Musée paroissial vous pourrez contempler entre autre, treize calices, le complet d'Isabelle la Catholique et un Misale Romanum de 1679.

    L'architecture religieuse de Teba est également présente dans le Couvent de San Francisco dont la belle façade date du XVème siècle et dans les ermitages de Nuestro Padre Jesús Nazareno et de Nuestra Señora del Carmen.

    Dans les rues de Teba, vous pourrez contempler de belles constructions nobiliaires telles que la façade de la Maison de l'Impératrice Eugénie de Montijo et le Petit Palais du Marquis de Greñina.

    Pour finir, vous apercevrez un curieux Monument consacré à Sir James Douglas, un chevalier écossais qui lutta dans les troupes du roi Alphonse XI lors de la conquête de Teba et qui mourut sur le champ de bataille. Aujourd'hui, sa commune natale, Melrose et la commune de Teba sont jumelées.

  • Il existe 2 routes pour aller de Malaga à Teba. On peut prendre la route A-357, l’A-367 et l’A-7278 jusqu’à la déviation vers Teba, soit un trajet d’1 h et 70 kilómetros. La deuxième possibilité est plus longue (93 kilómetros) et prend un peu plus de temps (environ 10 min en plus), mais la première partie du trajet se fait sur l’autoroute A-45 puis l’A-92, pour finalement emprunter les routes A-384 et MA-467.On peut aussi se rendre à Teba en bus. Depuis la gare routière de Málaga, la ligne Málaga – Olvera dessert Teba, avec un trajet d’environ 1 h 15.

  • RESSOURCES NATURELLES

    Teba est idéal pour le tourisme actif. Dans le barrage du Guadalteba, vous pourrez pratiquer de nombreuses activités nautiques. Par ailleurs, dans la commune de Teba, vous pourrez découvrir les paysages champêtres des collines de la Sierra de Peñarrubia, espaces parfaits pour les randonnées.

    Le Tajo del Molino, situé dans le lit de la rivière Venta, est un défilé incontournable d'une grande beauté. Les randonneurs seront également attirés par les sentiers de "La Puente" et par les montagnes qui entourent le village de Teba: Camorra, Camorrillo, San Cristóbal y el Castillo.

    FÊTES POPULAIRES

    Les fêtes les plus importantes de l'année à Teba sont celles célébrées en l'honneur de son patron, San Toribio, le 10, 11 et 12 août; et celles qui sont dédiées à sa patronne, la Virgen del Rosario que l'on sort en procession dans les rues du village le 7 octobre.

    Au mois de mai, Teba fête également la romería de San Isidro, dans un parage agréable de la rive du Guadalteba. Puis au mois de juillet, le village célèbre la fête de la Virgen del Carmen, comme le font nombre de communes de Malaga.

    En octobre, Teba accueille un grand évènement gastronomique qui rend hommage à l'industrie locale du fromage frais: la Foire du Fromage Artisan. Cette foire rassemble les fromagers de la comarque du Guadalteba ainsi qu'un grand nombre de visiteurs qui peuvent déguster et acquérir un produit de grande qualité.

    Par ailleurs, depuis 2005, au début du mois d'août, Teba fête d'originales Journées en souvenir de Sir James Douglas avec des défilés d'époque et une grande participation de la communauté britannique de la Costa del Sol.

    GASTRONOMIE

    La région dispose également d'une longue tradition d'élaboration artisanale de produits tels que le moût ou les fromages frais de chèvre. Et ces derniers, comme nous l'avons indiqué ci-dessus font même l'objet d'une foire de grande importance.

    Quant aux plats les plus représentatifs de la cuisine de Teba, n'oublions pas la "olla" (un ragoût à base de légumes et de viande de porc), la porra (un potage froid où la tomate est l'ingrédient principal), la soupe jervía et le lavapuertas (deux soupes à base de pain et d'ail). Le ragoût d'asperges et l'agneau à la pastorale sont autant de spécialités gastronomiques de la commune.

  • Histoire

    Les restes découverts dans la grotte de las Palomas et le Pilarejo indiquent que la commune de Teba fut habitée par l’homme depuis la préhistoire. Mais ce fut lors de l’arrivée des Romains que ces terres acquirent une certaine importance. L’ancienne Attegua, comme elle s’appelait autrefois, fut l’un des théâtres des luttes civiles qui opposèrent les partisans de César et ceux de Pompey.

    L’établissement des Musulmans dans la région entraîna le déménagement du village de son ancien emplacement à l’actuel, qui s’appellerait Ostipo ou Ostebba. Les Arabes renforcèrent et agrandirent la vieille forteresse romaine et l’utilisèrent en tant que bastion défensif jusqu’au 20 janvier 1389. La ville fut conquise ce jour-là par Alphonse XI de Castille, comme le relate le père Mariana dans sa chronique générale d’Espagne. Bien qu’elle fût assiégée à plusieurs reprises, Teba ne retomba pas dans les mains des Musulmans.

    L’un des évènements historiques les plus significatifs survenus dans la ville eut précisément lieu durant la bataille livrée par Alphonse XI contre les Arabes lors de la prise du château. L’un des soldats qui périrent dans cette lutte fut Sir James Douglas. Ce chevalier du roi Robert Ier d’Ecosse se présenta à Teba et décida de participer à l’assaut de la forteresse, où il perdit la vie. Ce fait est remémoré sur une pierre tombale dans le village, envoyée de Melrose par les descendants de ce guerrier. C’est la raison du jumelage entre ce village écossais et Teba.

     

  • L’un des plats les plus typiques est la porra tebeña qui, contrairement aux plats des villes voisines, se caractérise par la présence du poisson parmi ses ingrédients. Les recettes d’asperges des montagnes, le fromage de chèvre, les légumes et le gibier font aussi partie des spécialités locales. On ne pourra pas repartir de Teba sans goûter aux ragoûts, à la soupe jervía ou à l’agneau à la pastoril. Le mosto est l’une des boissons les plus traditionnelles de la région. Fabriquée dans les environs, on organise même des foires en son honneur.


Plus d’informations

Caractéristiques

  • Habitants (2 501-5 000)
  • Zone à l'intérieur des terres

Carte et indications

Continuez votre expérience sur la Costa del Sol