Pour vous assurer la meilleure expérience, ce site utilise des cookies. En savoir plus ici. Plus d’informations

 
×
Buscar
Mes preferes 0
Découvrez la Forêt de Cuivre

Découvrez la Forêt de Cuivre

La région montagneuse Serranía de Ronda montre l'un des panoramas automnaux les plus impressionnants de l'arrière-pays de la province de Malaga. Il s'agit du lieu appelé la Forêt de Cuivre, une métaphore évoquant le paysage spectaculaire que la nature offre chaque année, lorsque les feuilles des châtaigniers tombent et teignent les bois de brun, de jaune, d'orange et d'ocre.

La Forêt de Cuivre est située fondamentalement dans la vallée appelée Valle del Genal, l'une des trois grandes zones géographiques (avec le plateau et la vallée du Guadiaro) formant l'unité paysagère de la région montagneuse Serranía de Ronda, située au cœur des cordillères Bétiques et dont le caractère montagneux est par conséquent notoire.

Dans la Forêt de Cuivre se trouvent les communes d'Alpandeire, Benalauría, Cartajima, Faraján, Genalguacil, Igualeja, Jubrique, Júzcar, Parauta, Pujerra et Yunquera (cette dernière fait partie de la circonscription régionale voisine, celle de la cordillère Sierra de las Nieves).  Nous nous trouvons parmi de magnifiques petits villages blancs, parsemés de châtaigniers de couleur cuivre, à l'exception de Júzcar, dont les maisons peintes en bleu lui ont valu le surnom de « village Schtroumpf ».  Le charme de n'importe lequel de ces villages est très particulier et chacun d'entre eux mérite une halte lorsque vous parcourez la région.

Les versants peuplés de châtaigneraies se détachent dans ce paysage unique et plusieurs sentiers peuvent être empruntés pour les parcourir. Les belvédères et certains points stratégiques situés dans les différents villages de la région offrent également des vues panoramiques formidables.

Nous nous trouvons donc dans une région naturellement belle, qui présente une grande variété de paysages et d'écosystèmes résultant de l'orographie compliquée de ce milieu, de la diversité des sols, des vallées fluviales et de l'exposition au front atlantique qui garantit un niveau d'humidité optimal pour que l'existence de ces forêts épaisses de chênes-liège, de chênes verts, de pins ou de châtaigniers soit possible.  Pour toutes ces raisons, la région montagneuse Serranía de Ronda offre de nombreuses possibilités pour pratiquer du sport et des activités en plein air, dans un milieu que nous pourrions définir comme l'un des plus variés et beaux d'Andalousie.

La symphonie de l'eau

L'arrivée de l'automne entraîne dans la région montagneuse Serranía de Ronda le réveil de ses rivières, ses ruisseaux et ses sources, qui sortent de la léthargie dans laquelle ils étaient plongés pendant le long été.  Depuis les sommets de la chaîne montagneuse appelée Sierra de las Nieves coulent de nombreux ruisseaux qui convergent vers les trois rivières principales de la région : Guadalteba, Guadiaro et Genal. Peu après les premières pluies, l'eau recommence à jaillir avec force à certains endroits tels que la source du Benaoján, l'un des grands affluents de la rivière Guadiaro.

Ce phénomène peut également être observé de l'autre côté du bassin, où naît la rivière Genal, dont la source est située dans la localité de Igualeja. À cette endroit, le jaillissement de l'eau de la montagne offre également un spectacle unique, bien que dans ce cas ses eaux soient beaucoup plus tranquilles.  La rivière Genal parcourt les territoires des communes d'Igualeja, Pujerra, Parauta, Cartajima, Júzcar, Faraján, Alpandeire, Atajate, Benadalid, Benalauría, Algatocín, Benarrabá, Jubrique, Genalguacil et Gaucín.

Les versants abruptes et les forêts denses de chênes-liège et de châtaigniers transforment cette vallées en un vrai paradis pour les amateurs de randonnées, surtout en été et en automne.  Sur les crêtes calcaires élevées et dénudées que les eaux des rivières Genal et Guadiaro séparent, il est possible de faire de l'escalade et de parcourir des vía ferrata.